2
min

Les Aventures de Jeanno le lapin!

Image de Paul Ralston

Paul Ralston

67 lectures

6

Il était une fois, une petite famille de jeunes lapins. Il y avait maman lapin, papa lapin, le petit frère lapin, et le héros de l'histoire qui est notre ami Jeanno le lapin.

Jeanno était très intelligent, il faisait aussi des blagues et était gentil avec tout le monde. Malheureusement, sa famille lapin n'était pas aussi intelligente, n'était pas aussi marrante, et n'était pas toujours gentille, ou du moins c'est ce que pensait Jeanno.

Un soir, Jeanno attrapa son sac, quelques gâteaux et des bonbons, une petite veste et son livre préféré. Il était tout content, il pouvait faire ce qu'il voulait. Il ne savait pas où il allait, mais ce n'était pas grave. A peine sorti de sa maison, il partit en direction de la forêt, là où ses parents lui avaient interdit d'aller.
Il sautillait à travers les buissons en chantant et mangeant plein de bonbons. En chemin, il croisa une grenouille. La petite grenouille regarda le lapin et lui demanda:

-Croa Croa, Bonjour petit lapin, dis-moi, d'où viens-tu?

-Je viens de quitter ma maison, parce que j'en avais marre de ma famille. répondit le petit lapin tout content de croiser quelqu'un.

La grenouille ouvra grand ses yeux globuleux et dit:

-CROA? Mais ce n'est pas malin de faire ça petit lapin!

-Mais pourquoi dis-tu ça mon amie grenouille?

-Tu ne connais donc pas tous les dangers dans la forêt petit lapin? Il y a des loups très méchants qui rôdent! Et puis pense un peu à tes parents, ils doivent être très tristes!

Jeanno commença à s'énerver, il répondit:

-TU DIS N'IMPORTE QUOI!!! ET PUIS JE FAIS CE QUE JE VEUX D'ABORD PARCE QUE C'EST MOI LE PLUS MALIN!!!

Sur ces mots, Jeanno, partit très vite à travers la forêt en pleurant. Au bout de quelques minutes, il se rendit compte qu'il était perdu. Il faisait froid, et Jeanno commençait à avoir faim. Malheureusement, il avait déjà mangé tous ses bonbons et ses gâteaux. Il s’arrêta de courir, s'assit contre un arbre et commença à pleurer. C'est alors qu'un gigantesque loup arriva! Le lapin, tout appeuré balbutia:

-Bon...bon...bonjour

Le loup regarda Jeanno de ses grands yeux rouges et répondit d'une voix grave:

-Dis moi petit lapin, tu sais que tu as l'air appétissant?

Le lapin était alors mort de trouille. Il sauta le plus fort possible pour passer au-dessus du loup, puis il courut le plus vite possible pour semer le loup. Au bout de quelques minutes, il se rendit compte qu'il venait d'arriver chez ses parents. Il se retourna pour vérifier que le loup ne le suivait plus, puis il approcha de sa maison. Il poussa la porte et vit ses parents pleurant sur le canapé avec son petit frère. Jeanno utilisa alors le peu de force qu'il lui restait pour courir et sauter dans les bras de sa famille. C'est alors qu'il comprit que le seul endroit où l'on se sent bien, c'est avec sa famille.

Thèmes

Image de Très très courts
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Cannelle
Cannelle · il y a
Je vous ai vu sur le Forum. Je trouve ce conte très agréable avec une belle morale
·
Image de Paul Ralston
Paul Ralston · il y a
Merci pour le commentaire et le vote.
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
J'aime beaucoup cette histoire avec une jolie morale !
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Un joli petit conte. Les liens familiaux ont parfois besoin d'être resserrés ou expliqués. On pourrait aborder ce sujet avec l'enfant dont ce serait l'histoire du soir.
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Elle est mignonne votre histoire avec une bonne morale.
·
Image de Renacé
Renacé · il y a
Jolie petite histoire, mais pour des enfants, ne faudrait-il pas éviter les jugements de valeur négatifs (Description de la famille/justification du voyage :'"j'en ai marre de ma famille") ce n'est que mon avis.
·
Image de Paul Ralston
Paul Ralston · il y a
Disons que pour écrire cette histoire, je me suis souvenue de ma relation avec mes parents quand j'étais ado. C’est sur que ça ne colle pas aussi bien quand c'est un enfant qui a ce mode de pensée.
·
Image de Caroline Cayeux
Caroline Cayeux · il y a
une jolie morale pour aider les enfants à renforcer leurs liens familiaux
·