Les aventures d’Amandine et Zoé : recycle chat

il y a
1 min
6
lectures
1

Boulimique de lecture dès que j'ai su décrypter mes premiers mots...la science fiction avait mes faveurs à l'adolescence ! En écriture, j'ai retrouvé mes premiers amours : j'adore mettre en  [+]

— Je m’occupe des poubelles, Zoé.
— Non, c’est mon tour ce soir !
— Même pas vrai ! Tu l’as déjà fait mercredi...
— Amandine, Zoé, stop ! Pas la peine de trépigner, j’ai pris la main sur l’appli "vide ta poubelle".
— Oh, non !
Amandine et Zoé se glissent dans le salon, se poussant du coude et se lançant des éclairs rageurs. Rémi est affairé à l’installation du simulateur sensoriel de dernière génération.
Ségolène pose son doigt sur l’icône du réfrigérateur. La liste des yaourts et des plats cuisinés périmés s’affiche. Elle les fait glisser dans la poubelle. Un cliquetis suivi d’un son de choc mou se déclenchent aussitôt du côté du frigo. Les denrées sont digérées par le composteur domestique. Ségolène continue en faisant le tour des placards. Une boîte de lait en poudre et un paquet de bonbons chutent dans le composteur. L’écran indique : voulez-vous passer commande pour remplacer les produits manquants ? Elle clique sur oui, glisse-dépose un jus de pomme-kiwi en plus et confirme.
L’appli demande si elle souhaite continuer dans les autres pièces, en suggérant la chambre des enfants qui n’a pas été vidée depuis trois jours et deux heures.
Ségolène clique sur la chambre. La liste s’allonge : chaussettes, slips, tee-shirts, baskets,... Ségolène ne fait pas le détail. Les affaires sales sont aspirées dans la machine à laver ; elle sélectionne le programme le plus radical, qui désinfectera l’ensemble. Le cycle commence. Mais dès que le tambour accélère, un battement métallique retentit.
L’appli affiche : intrusion et stoppe le programme. Le battement ralentit puis s’étouffe.
— Une panne ? s’enquiert Rémi depuis le salon.
— Non, c’est Moka qui a été aspiré dans la machine à laver, hurle Zoé. Vite, il faut le sortir !
Zoé et Amandine tournent sur leurs chenillettes, les bras animés de mouvements saccadés et leurs yeux lancent des éclairs rouge.
— Moka, le charobot de compagnie de Céline et Ronan ? s’inquiète Rémi.
— Évidemment, tu connais un autre Moka ici ? gémit Ségolène. Nos patrons ne vont pas apprécier, ils vont nous basculer en mode non intelligent pour nous punir !
Les quatre robots humanoïdes se bousculent pour extirper de la machine à laver un Moka un peu sonné et cabossé, mais qui heureusement répond encore à l’appel de son nom !
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,