Les amants de fer

il y a
1 min
15
lectures
1

Médecin de prison, je fais des cours sur l'art à mes patients/détenus, je suis passionné de littérature et modeste sculpteu  [+]

Les amants de fer.



Les sapeurs pompiers n’avaient jamais vu cela.
Ils avaient du faire venir de l’aéroport voisin un matériel de désincarcération spécifique des catastrophes aériennes afin d’extraire les victimes de leur cercueil de métal.
Le choc semi frontal avait été si violent que les museaux des véhicules écrasés, les corps de la femme et de l’homme se trouvaient en vis-à-vis, comme assis entrain de converser de façon paisible presque sereine...à ce point que dans l’horreur ont leur eut prêté néanmoins quelques propos amoureux...leur bras gauche tendaient l’un vers l’autre, au bout de leur droit serré en leur main, leur portable affichait un texto-le même- qu’ils étaient entrain de s’écrire avant l’impact provoqué par leur distraction/destruction routière respective... ignorants ce que leur itinéraire chaotique par son dessein avait choisi d’avoir en commun... Je t’aime, Je cours vers Toi, où que tu seras en enfer ou paradis, je te rejoins...

Le soir tombait, la nuit se refermait sur elle-même égrenant ses lambeaux d’anthracite, é-coeurs-rée, tellement en plainte de passer à autre chose dont elle pourrait s’enorgueillir.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de K57
K57 · il y a
Chère Dolotarasse, merci pour le commentaire, en fait ils sont tous les deux au volant de leur voiture respective quand distraits par le texto qu'ils rédigent, et ignorants qu'ils allaient l'un vers l'autre, ils s'heurtent de plein fouet.
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Tragique destin pour ces amants. Si j'ai bien compris, pas dans le même train et ils allaient se retrouver ? Pas sûre de moi.