Les aléas d'une malédiction

il y a
2 min
213
lectures
8
Qualifié

29 ans, écrit de tout, à partir de rien  [+]

Image de Automne 2014
Un après-midi de juillet 1979.

Matthew Benedetti erra dans son manoir, côté bibliothèque, poussé par l'envie de sentir l'odeur des vieux livres.
On sonna à la porte.
Et ce n'était pas n'importe qui.
Lorsque Matthew ouvrit, il trouva devant lui une vieille femme dans une grande robe aux trois quarts déchiquetée, les pieds nus et sales. Son visage était si effrayant que Matthew s'interdit de le regarder plus d'une milliseconde.

— Que voulez-vous ?
— Je viens vous prédire l'avenir, mon enfant, annonça-t-elle d'une voix grinçante.
— Ah bon ?

La voyante n'attendit pas le feu vert du propriétaire pour s'incruster dans le manoir et se diriger vers le grenier.

— Où allez-vous, madame ?
— Suivez-moi ! L'histoire des Benedetti est assez intéressante. Vous êtes au courant ?
— Au courant de quoi ?
— Je le savais...

Après avoir monté une bonne centaine de marches, la femme s'installa dans le fameux grenier en prenant ses aises. Matthew la suivit de près tout en cherchant un moyen de la chasser de chez lui.

— Les Benedetti ont toujours été maudits. Ce manoir est maudit. Tout est maudit. Vous êtes maudit, vous ?
— Pas spécialement...
— Vous savez ce qu'est le grand amour ?
— Vaguement...
— Eh bien, à cause de la malédiction qui s'est abattue sur votre famille, il y a des siècles de cela, vous ne serez jamais connecté à une autre âme.
— Comment ça ?
— Un puissant sorcier du XVe siècle a maudit un de vos ancêtres et toute sa descendance par pure vengeance, votre ancêtre lui ayant volé sa dulcinée. Il ne faut jamais énerver les sorciers, vous savez...
— Et alors ?
— Depuis, dès qu'un membre de la famille Benedetti se laisse aller à ses pulsions charnelles, cette dernière est condamnée à mourir aussitôt.
— Vous êtes sûre ?

Le discours de la voyante laissait Matthew perplexe.

— Si vous ne me croyez pas, je peux vous montrer ! se défendit la voyante.
— Hein ?
— Je me connecte avec un des esprits de vos ancêtres. Il y en a beaucoup qui flottent dans ce grenier en ce moment-même et en vous tenant les mains, je vais vous montrer comment la malédiction les a affectés.

La voyante psalmodia quelques mots dans un langage indescriptible et agrippa fortement les mains de Matthew.
Ce dernier se surprit à jouer le jeu de la voyante.
Il était vrai qu'aucune femme ne pouvait l'approcher de près sans qu'il ne lui arrive un funeste malheur. Mais il ne s'était jamais demandé pourquoi.
Il faisait avec, tout simplement.
Hélas, il ne s'aperçut pas que la voyante s'agitait de plus en plus, jusqu'à convulser et laisser couler une longue bave blanche le long de sa bouche.
Très vite, la vieille femme rejoignit les esprits qui hantaient ce vieux grenier.
Surpris, Matthew dut se remettre du choc en quelques secondes.
Il courut vers la cabane au fond du jardin pour attraper une brouette, histoire de transporter le corps.
Le cadavre se baladait ainsi dans tout le manoir grâce à ce moyen de transport des plus pratiques.

Matthew s'arrêta au cimetière derrière la demeure et déposa la brouette dans un espace vraisemblablement vide, entre la tombe de la domestique numéro cinq et celle de la factrice numéro deux.

8
8

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marguerite A
Marguerite A · il y a
Conclusion : il faut se méfier des voyantes et des mauvais esprits.
Image de Dada Carrière
Dada Carrière · il y a
Je rajouterai même qu'il faut se méfier des brouettes et des hommes qui vivent seul dans un grand manoir ! :D
Image de Marguerite A
Marguerite A · il y a
C'est certain !
Image de Hemma
Hemma · il y a
Très bon dialogue, j'aime assez le côté de la voyante et sa connexion, + 1 vote.
Image de Dada Carrière
Dada Carrière · il y a
Je m'excuse du (grand) retard de la réponse... Je n'avais jamais vu le commentaire avant aujourd'hui :( Merci bien pour ce retour (qui aurait tendance à m'encourager à continuer l'histoire :D) ! J'avais pris beaucoup de plaisir à écrire ce petit texte et je suis content que les retours soient aussi positifs ! Merci, merci ! :)
Image de Yaakry Magril
Yaakry Magril · il y a
pas mal du tout ce petit texte ! je vote ! si vous avez 5 minutes, j'ai 3 poèmes en compétition MERCI
Image de Dada Carrière
Dada Carrière · il y a
Oups... Je n'avais jamais vu ce commentaire avant... Merci pour le retour malgré tout ! Même au bout d'un an, je tiens à dire merci. Et si un jour, la curiosité me pousse à aller voir vos écrits, je céderai volontiers ! :)

Vous aimerez aussi !