Les 3 défis

il y a
2 min
39
lectures
10

Ecrire, quel plaisir Être lue, petite fierté Critiques bienvenues  [+]

En dernier, il est noté en dernier ! C’est un signe, je dois me lancer, plus le choix.

C’est la troisième année, que je clame haut et à qui veut l’entendre, le concours, écrire, 48 heures, je participe.

La première année, le thème m’a inspirée, je m’y suis mise de suite, cela coulait tout seul, un vrai bonheur, je ne pouvais plus m’arrêter, jusqu’à l’heure du dîner. Dîner, télé, coucher, samedi, courses, resto, dodo, dîner, télé, coucher, dimanche, dodo, promenade, dîner, télé, raté.

Je me suis rattrapée en m’incrustant dans le jury, j’ai lu des pépites, noté, j’ai pleuré, noté, j’ai ri, noté, rien compris, noté. Et puis, j’ai terminé mon texte, et puis, je me suis dit qu’il aurait eu sa place. Je l’ai lu et relu et trouvé beau, ai osé le lire en public, l’ai soigneusement enregistré pour la postérité. On ne sait jamais, si un jour je publie et deviens célèbre, croire, rime avec ESPOIR.

Et oui, bien sûr, l’an prochain, je m’inscris, c’est sûr et certain.

La deuxième année, déception, le thème ne me parle pas, les mots se cachent, les idées restent couchées, dommage, il était beau ce thème. Dégoûtée, je me détourne du jury, je me suis trompée, qui suis-je pour prétendre juger une œuvre que je ne serais pas capable d’écrire ? J’aime écrire, j’aime les mots, les mettre les uns derrière les autres pour construire des phrases, une histoire, mais, cela doit sortir tout de suite, pourtant, patience rime avec TOLÉRANCE.

L’an prochain, peu de chances, je ne me sens plus crédible.

Troisième année, nous y voilà, curieuse, je regarde tout de même, ah, oui, eh bien, pourquoi pas ? Pas d’idée à l’horizon, mais un papier et un crayon pour noter tous les mots qui me passent par la tête et qui commencent par... un F, F comme FUTUR.

Pourquoi ? Je ne sais pas, probablement pour me venger de ne pas avoir d’idée intéressante, pour me prouver que,..., quoiqu’il en soit, je note 160 mots presque d’une traite. Et ils me parlent, ces mots.

Certains sont fabuleux comme farandole, farfadet, fée, fantôme, funambule, certains se fredonnent comme fanfare, farce, flamenco, foire, frou-frou, flûte. D’autres font frémir, voire flipper, ce sont les faiblir, faucher, forcer, fustiger, fusiller.

Il y a la famille, frère, fils, fiancée, les mots qui fâchent, qui froissent, qui nous font fulminer, fomenter ou fuir.

Il fait frisquet, je mets mon fichu, il fait froid je bois ma flasque de Fernet-Branca, j’ai la frousse, des frissons, ah fripon, quelle frimousse ! Les fraises et les framboises fermentent dans une fiole avec le fromage fondu, un furoncle frise avec fureur sur mon front, les fougères foisonnent dans le fouillis, les flageolets finissent dans la fontaine fantastique, le feulement du frelon fripe la fusée, le filament frotte le firmament, et la marchande de foie dans la ville d’une foi, deux fois, trois frac, quatre flash, cinq fisc, dix fleurs, vingt films, cent fautes, mille foules, cent mille fourmis, fièvre, fatigue, fêlure, folie, fiasco.

Bref, tout ça pour dire que lorsque j’ai trié mes 160 mots par ordre alphabétique, le dernier de la liste, c’était futur !
10

Un petit mot pour l'auteur ? 12 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
Quel Travail ! Quel exercice !
Cependant je trouve regrettable que vous n'ayez pas poussé l'exactitude de l'ordre alphabétique.
" Fa... / Fe... / Fi... / Fo... / et Fu... tur !
J'ai même poussé le vice allant jusqu'à les compter et il n'en apparaît que 68 !

Ceci dit je salue la performance et le style.

À bientôt :-)

Image de Corinne Chevrier
Corinne Chevrier · il y a
Ah ! Ah ! Mais exactitude, ordre et alphabétique sont contraires à fantaisie ;)
"68", je vous crois sans recompter, pour les manquants, laissons place aux fantasmes de chaque lecteur. Sinon, ma liste est disponible sur demande en message privé :):):)

Image de Mikky MUANDALI
Mikky MUANDALI · il y a
Génial ! Joli jeu de mots. Ce texte a du caractère et laisse une forte empreinte ! Le futur funambule :).
Image de François B.
François B. · il y a
Foi de François, un peu fou ces défis !
Image de Sarita MENDEZ
Sarita MENDEZ · il y a
Très bien ! J'ai souri à l'évocation des premières années, et j'ai vraiment ri au dernier paragraphe, c'est bien trouvé ! Merci !
Image de Corinne Chevrier
Corinne Chevrier · il y a
Faire rire, quelle récompense !
Image de France Passy
France Passy · il y a
C’est amusant et ... évocateur
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Comment refuser cette plongée stimulante dans vos mots. C'est vraiment réjouissant.
Image de Cerise R.
Cerise R. · il y a
C’est un texte très original et finalement optimiste. J’aime son rythme, sa sincérité, son audace. Le seul mot que vous ne devez pas envisager est le mot fin ! Merci pour ce bon moment
Image de Corinne Chevrier
Corinne Chevrier · il y a
Mille mercis à vous pour ce gentil commentaire.
Image de Myriam Roux
Myriam Roux · il y a
Quel plaisir jouissif des mots ! J’aime le rythme, le furoncle prêt à éclater (je le vois comme ça), les fougères de mon jardin foisonnent dans le fouillis, merci pour cette lecture stimulante qui a réveillé le matin
Image de Corinne Chevrier
Corinne Chevrier · il y a
Merci à toi pour ce commentaire enthousiaste ! Bibis

Vous aimerez aussi !