1
min
Image de Démange

Démange

27 lectures

3

L’attente était interminable. Kinsley ne savait pas si c’était un garçon ou une fille. Elle essayait de se l’imaginer, avec ses petits yeux clairs, ses petites mains, ses petits pieds, son petit sourire. Aura-t-il le même sourire qu’elle ? Ses yeux se tournèrent alors vers la fenêtre ouverte. Le soleil brillait d’un jaune éclatant et le vent chaud lui réchauffait le cœur, qui battait de plus en plus vite à l’allure que les secondes passaient. Sa robe fleurie bougeait au fur et à mesure que le vent soufflait. Ses plis élégants lui chatouillaient les jambes. Le ciel, d’un bleu clair, se mélangeait au bleu de ses yeux qui frémissaient d’attente. Au loin, les montagnes hautes lui souriaient en voyant son excitation.

D’un coup, elle entend sonner. Elle comprend que c’est enfin l’heure. Enfin ! Elle prend son petit sac et court sans même écouter la maîtresse. Sa robe se mélangeait aux marguerites qui fleurissaient sur l’herbe. Les arbres la laissaient passer, le vent poussait les feuilles sur le côté pour ne pas la déranger, les cailloux glissaient sur le côté pour ne pas la faire tomber et les écureuils dans les arbres l’encourageaient de vives voix. Elle rejoint enfin son père. Elle monte dans la voiture. Sur le chemin elle vit des oiseaux. Ils les guidaient vers un avenir sûr. Un souffle d’espoir lui traversa le corps. Les bruits muets des insectes volant les suivaient. Le soleil se battait pour ne pas se coucher, pour éclairer encore un peu cette merveilleuse journée qui n’était pas finie et qui n’avait même pas réellement commencée car le bonheur sera entre leurs mains dans quelques minutes.

Le lac qu’ils longeaient était lumineux et transparent. Les grenouilles et les canards chantaient au rythme du vent et les libellules bleues et vertes se posaient sur l’eau telle une ballerine affrontant le parquet. Ils arrivèrent enfin à l’hôpital et son excitation grandissait tellement qu’elle ne pouvait pas se permettre d’attendre ce bel ascenseur gris. Alors elle prit les escaliers en courant. Les marches la poussaient d’étages en étages pour qu’elle arrive au bon niveau. Son père, qui la suit, ouvre la porte de la chambre et elle voit un rayon de soleil, un bébé l’éclaira. Voici son petit frère.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mélodie du cœur
Mélodie du cœur · il y a
A travers ce texte, on peut ressentir toute l'impatience et ensuite la joie que cette petite fille a dû ressentir à la vue de son petit frère. Quoi de plus beau que de voir les yeux d'un enfant briller, et l'amour fraternel fût ...
·
Image de Démange
Démange · il y a
Oui je vous assure que ce moment était magique et que je l'aime toujours autant aujourd'hui même s'il a bien grandi maintenant
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Tu le mets tellement en valeur ce bébé, déjà que c'est mignon de base mais alors là... :)
·
Image de Démange
Démange · il y a
Merci Adibro :) Je suis contente qu'il soit bien mis en valeur alors, c'était mon but :)
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Longue vie au bébé....... C'est mignon.
·
Image de Démange
Démange · il y a
Merci beaucoup, il a bien grandi maintenant
·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème