4
min

L'enfant de la plage (à moi Comte... deux mots... et plus...)

Image de Arnaud JOMAIN

Arnaud JOMAIN

184 lectures

153

Il ne faisait pas très beau ce matin là sur la plage de cette île perdue au bout du Monde. Un petit garçon à la peau d'ébène se traînait sur le sable doré. Il avait un anneau qui lui enserrait la cheville droite. Il avait mal. Il était fatigué. Il avait faim. Il avait soif. Appuyé à un cocotier géant, il regardait l'Océan et au loin l'horizon libre, lui, de courir tout autour de la Terre. Il s'endormit, épuisé, à l'ombre du grand arbre.
Tout à coup... Plomp!!!!.. Un bruit sourd le réveilla. Une noix de coco avait chu du sommet du géant de la plage. Doucement, elle roula jusqu'aux pieds du petit garçon. Celui-ci ouvrit les yeux, il regarda l'étrange fruit qui semblait le fixer avec ses trois points sombres qui caractérisent toute noix de coco bien faite. Celle-ci l'était, elle avait un beau visage de noix de coco. Elle fixait le petit garçon qui avait l'air si malheureux.
- He bien! mon enfant, tu as l'air bien abattu dit la noix au garçon.
Devant ce sortilège d'un fruit parlant, l'enfant prit peur. Il recula dans les buissons tout proche.
- Reviens! n'aie pas peur, je suis le fruit de ce cocotier magique sous lequel tu t'es assoupi, tu n'as rien à craindre de moi.
A peine rassuré mais en même temps très intrigué par ce sortilège, le jeune garçon se rapprocha timidement de la noix de coco, qui reprit avec lui son dialogue.
-Je suis une noix pourvue de dons surnaturels, tu peux me demander tout ce que tu souhaites, je puis l'exaucer.
-C'est vrai? répondit l'enfant, toujours un peu effrayé.
- Oui!... tout ce que tu veux..
L'enfant réfléchit un long moment, puis il s'adressa à la noix magique en la fixant avec la plus grande gravité.
-Et bien voilà... je suis esclave sur cette île depuis ma naissance, mes parents, mes frères et mes soeurs sont eux aussi esclaves, ils ont été arrachés à leur pays originel, tout là-bas au-delà de l'horizon.
Nous sommes battus, enchaînés, nous devons travailler dans les champs à coups de fouet. J'ai pu, hier à la nuit, m'échapper de la propriété des Maîtres, mais ils me cherchent et s'ils me trouvent ils me couperont une oreille ou pire!... Je voudrais que tout cela cesse, que mes parents et moi soyons libres d'aller à notre guise de par ce vaste Monde. Je voudrais que nous puissions décider de notre avenir. Je voudrais qu'il n'y ait plus de chaînes et de prisons pour les innocents. Je voudrais que les blancs et les noirs soient frères... je voudrais....
-Hééé là!... jeune homme... je t'ai proposé de faire des voeux mais pas tous les voeux de la Terre! Même si je suis une noix de génie, je ne puis tout exaucer... mais j'ai une idée qui devrait soulager tes malheurs petit d'Homme!...
La noix de coco magique se mit alors à siffler (eh bien oui! une telle noix peut se permettre beaucoup de choses!).
Au bout de quelques minutes d'attente, un magnifique goéland tout blanc vint se poser à proximité des deux nouveaux amis.
- Tu m'as appelé... Nuty? (ainsi s'appelait la noix de coco), me voici... que puis-je pour ton service?
- Ce n'est pas pour moi Joël (ainsi s'appelait le goéland) c'est pour ce jeune garçon. Je te demande de voler par delà les Océans les mers et le continents jusqu'au pays de France et jusqu'à Paris. Là, tu chercheras un monsieur MIRABEAU, et tu lui laisseras une de tes grandes plumes blanches avec le mot suivant.
Comme par magie, un rouleau de papier noirci d'une écriture à... la noix de coco, vint s'enrouler autour d'une des plumes du bel oiseau.
Ainsi lesté, Joël le goéland, s'envola vers l'horizon infini.
Profitant des pouvoirs de son amie la noix de coco, le jeune garçon qui s'appelait Cimendef, fut débarrassé de l'anneau qui lui entaillait la cheville et conduit par la flèche d'un arc en ciel multicolore, jusqu'à un village d'esclaves, évadés comme lui, sur les hauteurs de la petite île, où il retrouva un peu de chaleur et de vie familiale. Il était devenu un esclave "marron" comme les appelaient les Maîtres d'alors.
Après des jours et des nuits d'un vol harassant, Joël, le magnifique oiseau voilier des airs, atterrit à Paris, un beau matin de 1789 sur le bord de la fenêtre du Comte de Mirabeau que tout le monde appelait MIRABEAU. Surpris par la présence d'un tel volatil chez lui, mais curieux de nature, MIRABEAU avait remarqué le rouleau de papier enroulé autour de l'une des plumes du goéland, laquelle, détachée de l'aile de l'oiseau, vint se poser avec délicatesse sur le bureau du Comte.
Il se mit à lire le contenu de cette étrange missive. Aussitôt qu'il eût fini sa lecture, suivant les directives prescrites sur le rouleau de papier, Il s'installa à son bureau, la plume blanche en main et un papier vierge posé devant lui.
Aussitôt, la plume se mit à courir sur le vélin, noircissant celle-ci d'une écriture serrée, que monsieur de MIRABEAU ne maîtrisait pas. Après un temps plus ou moins long de cette étrange rédaction, Il ne restait plus que le titre à inscrire en tête du document : Monsieur de MIRABEAU, toujours guidé par la plume magique venue de l'autre bout du Monde transcrivit :
LA DECLARATION DES DROITS DE L'HOMME ET DU CITOYEN.
Puis, il se dépêcha, suivant les consignes écrites sur le rouleau de papier, d'aller à l'Assemblée du peuple qui était en train de se constituer pendant cette période révolutionnaire, transformant la France en République.
Son texte y fut lu, discuté, soumis au vote et adopté à la majorité des voix. Ainsi étaient nés, enfin, des Droits pour l'Homme et le Citoyen, grâce aux souhaits d'un jeune garçon esclave sur une île perdue au bout du Monde, d'une noix de coco aux pouvoirs magiques et d'un goéland courageux.
Une légère secousse, un crissement de frein., une voix nasillarde :
- Mesdames et messieurs... le TGV entre en gare de Lyon Perrache... terminus du train... nous espérons que vous avez effectué un excellent voyage.
Vivement, je me saisis de ma valise, parcourus la travée entre les sièges et me retrouvai sur le quai de la gare de Lyon Perrache, mon lieu de destination.
J'avais rêvé tout le long du voyage. Quel beau rêve.
Je regardai ma montre, nous sommes le 10 Décembre 2018, un éclair me traverse l'esprit, sans doute en rapport avec mon rêve ferroviaire, c'est aujourd'hui les 70 ans de la DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME de 1948.
Quelle beau rêve, quel bon voyage, quelle belle journée.

PRIX

Image de 2019

Thème

Image de Très très courts
153

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de <<Ben>>
<<Ben>> · il y a
Une belle plume!
J'apprecierais votre réaction sur "LE SECRET D'UNE ALLIANCE", une oeuvre en compétition :

https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-secret-d-une-alliance-un-hotel

Image de Arnaud JOMAIN
Arnaud JOMAIN · il y a
pas de souci Morgannel, le principal est d'être venue rendre une petite visite à l'enfant de la plage. Merci.
Arno

Image de Arnaud JOMAIN
Arnaud JOMAIN · il y a
Merci Firmin pour la promenade sur la plage.
Arno

Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Très beau texte!
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
coucou Arno, je suis passée et j'ai aimé mais au lieu de voter cela m'a mis j'aime j'espère ne pas avoir fait d'erreur
Image de AKM Amoussou
AKM Amoussou · il y a
Beau texte ! Merci de venir lire ma nouvelle et d'apporter vos critiques.
Merci

Image de Arnaud JOMAIN
Arnaud JOMAIN · il y a
C'est vrai mon cher René que les noix de "coco".... ravigotent les Cellules!... A consommer chers(ères) amis(es)... sans aucune modération.
Arno

Image de René Suzan
René Suzan · il y a
arno et Mirabeau deux êtres qui ont reçu une noix de coco sur la tête aujourd'hui j'ai une lueur d'espoir de les voir tomber sur d'autres têtes peut être "jaune"
Image de RAC
RAC · il y a
Joli texte qui sent bon l'espoir...et la noix de coco ! A bientôt sur nos pages respectives !
Image de DOUMA ESPERANCE
DOUMA ESPERANCE · il y a
Je vous donne toutes mes voix.
Bonne chance et bonne continuation.
Je vous prie de faire un tour voir ma nouvelle en compétition...
Si elle vous plaît je vous prie de m'accorder vos voix mais surtout de me critiquer afin que je m'améliore.
Merci
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/par-dessus-tout-1