L'élu

il y a
2 min
21
lectures
2

Je suis Aide Soignant dans la vie, l'écriture est une source d'inspiration et un outil d'expression et pouvoir faire voyager des millions d'électeurs à travers des mots  [+]

Je me rappelle de ce jour-là, c’était une journée ensoleillée de l’été 2016.
Je venais juste de sortir des cours où je m’étais ennuyé durant 2h.
Et c’est à ce moment-là que tu es apparue soudainement au détour d’un escalier. C’était un moment magique et rempli d’émotions.
Juste en croisant ton regard, j’ai eu des frissons sur tout le corps ; Je ne suis pas resté insensible à ton charme. Je te trouve tellement belle lorsque tu portes le voile.
Pendant que tu me regardais, l’instant suivant je me perdais dans tes yeux, une oasis d’océan où je me noie toutes en sachant que tu viendras me sauver.
Aujourd’hui cela fait plus d’un 1 ans que tu hantes mes rêves et mes pensées. Sans le savoir tu as fait surgir cette étincelle qui sommeiller en moi depuis des années.
Lors de ma naissance la première chose que j’ai dit à mes proches et aux infirmières avant de pousser mes premiers cris.
« Aujourd’hui devant vous, je fais le serrement que si un jour je devais ouvrir mon cœur et mon jardin secret. » Ce serais pour une personne d’unique avec des valeurs, intelligente mais surtout un cœur en or ».
« J’ai un aveu à te faire ! » mais avant de lire la suite commence par sourire. Tu l’ignores peut-être mais lorsque tu souris, c’est équivalent à une migration de papillon, qui s’envolent à travers un champ de roses multicolores.
Aujourd’hui en prenant la plume, je tiens à t’exprimer à travers ces mots venu d’un monde méconnu nommé : sincère.
Je te l’accorde, nous ne nous connaissons pas personnellement, mais malgré cela je tiens à faire un pas vers toi. Car il ne se passe pas un jour sans que mon cœur te réclame.
« Tu sais comment je l’apaise ? » Je ferme les yeux et je remémore ton visage à travers mes pensées. Comme l’a dit un jour « Antoine De Saint-Escupéry » On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux.
Une citation « D’Alphonse Karr » résume tout ce que je veux te dire. « C’est ma part de bonheur dans la vie que je confier à ton cœur. »
En m’appuyant sur ces mots venus du siècle dernier, sache que je suis prêt à passer un cap vers une destination inconnue à tes cotés.
Une chose est sûre pendant le trajet de ce voyage, les choses se feront étape par étape et dans les règles de l’art. En prenant en compte des aléas de la vie, je continuerais à garder le cap en faisant face aux tempêtes et le vent glacial venu du nord.
« Oui ! je serais mal en point après ces épreuves, voir gelé à cause de ce vent venu du nord. Mais ce bouclier qui m’en tour, seras mienne ».
Moi Romeo veux-tu être ma Juliette ?

2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,