Emma s’en va

il y a
1 min
10
lectures
0
Il était une fois une jeune femme du nom d’Emma, tout à la fois à côté de ses pompes et d’une grande force, ainsi que d’une sagesse incroyable. Elle avait décidée que c’était le bon moment pour revenir sur terre. En effet, elle avait effectuée un très grand voyage sur une toute autre planète et maintenant il était temps de revenir à ses racines. Décidée à revenir d’où elle venait. Emma devait quitter le beau royaume dans lequel elle avait élu domicile depuis un certain nombre d’années. Elle éprouvait un mélange d’excitation ainsi qu’une profonde tristesse de quitter son palais. Mais voilà qu’un danger la guettait. Ce grand danger allait semer le trouble. Ce n’était pas une mince affaire et, Emma devrait s’en sortir seule, quoi qu’il arrive. Voilà que les fantômes de son passé, au fur et à mesure de son avancée, revenaient à elle. Elle tentait de les écarter. Mais rien à faire, les fantômes revenaient de plus belle. Ces fantômes étaient vraiment moches, poilus et difformes. Ils avaient juste une bouche et deux yeux. Pas de nez, ni d’oreilles. Cela mettait Emma en rogne, dans une telle colère, qu’elle sortait de ses gongs. Elle parvenait, malgré tout, à une certaine maîtrise d’elle même. Mais, il faut le dire, que voilà, une rude épreuve qu’elle devait traverser. Et elle se demandait si c’était une si bonne idée, de souhaiter revenir. Malgré que son retour soit tant attendu. Ses fantômes hurlaient de plus en plus fort, leurs cries étaient extrêmement stridents, des plus désagréables. Elle finissait par en devenir malade. Elle se mettait même, à avoir des sortes d’hallucinations. Tout se mélangeait. Emma était entrain de perdre pied, petit à petit. C’est pourquoi, elle voyait en tout ceci, un signe du destin. Ses fantômes n’étaient, finalement, peut-être pas, l’ennemi à affronter. Mais peut-être un signe que la vie lui envoyait. Même si elle n’était partie dans ce palais, que pour de simples vacances au départ, peut-être ce changement était, dans le fond, une étape dans sa vie ? Alors, elle décida d’écouter ce signe que la vie lui envoyait. Elle sortie de sa poche un carte des galaxies afin de choisir une nouvelle destination. Elle eu envie d’aller où personne ne l’attendait. C’est à dire, ni en haut, ni en bas, ni dans le ciel, ni sur terre, mais sur une très grande planète, peut-être même dans une autre galaxie. Adieu palais, adieu racines.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Papillon ridé

Camille D.

Il y a une dame dans mon immeuble qui m'intrigue beaucoup. Elle est vieille, petite et toute ridée. On ne voit même plus ses yeux. Ils sont bien cachés, enfouis sous ses paupières trop lourdes. En... [+]