2
min

Le temps est élastique

Image de Super-daddy

Super-daddy

11 lectures

1

Ne dit-on pas «un instant de bonheur» ou «un long calvaire» ?

Enfant, je voulais toujours que les choses arrivent plus vite.

Bien sur, je n’étais pas le seul : tous les enfants n’attendent-ils pas impatiemment Noël ou les vacances, ou l’heure de la récréation ou celle du goûter ?

Moi, ce dont je rêvais, c’est de disposer d’une manette pour pouvoir arrêter le temps, ou, du moins, le ralentir ou l’accélérer à volonté, un peu comme mon père pouvait régler la vitesse de notre voiture... Je m’indignais jusqu’à la colère, de mon impuissance à faire venir les bonnes choses plus tôt, ou à les faire durer plus longtemps, alors que, d’un autre coté, les mauvaises, comme les cent lignes à écrire comme punition, me semblaient ne jamais devoir finir.

Plus tard, j’ai lu cette nouvelle de Dino Buzzati (dans « Le K », je crois), où l’Enfer est un lieu où les gens semblent vivre comme sur terre, mais où le Diable, à l’aide d’un levier semblable à celui d’un aiguillage, a le pouvoir de ralentir, arrêter, ou accélérer à l’extrême les mouvements de la foule. En cela consistait la punition des pécheurs : flotter tous ensembles, comme des bouchons sur une mer capricieuse, dans l’océan du temps, être emportés par une vague monstrueuse, ou stagner, inertes, dans un calme blanc suffoquant de chaleur moite...

Dans une autre nouvelle de cet auteur, tirée de « L’écroulement de la Baliverna », un savant fou invente une « machine à arrêter le temps,» pour permettre aux habitants de la ville où elle est installée de prolonger leur vie. Mais cette machine fonctionne dans les deux sens : il suffit d’un rien pour la dérégler, et le temps, au lieu de ralentir, s’accélère jusqu’à l’infini, « et quelques secondes avaient suffi pour engloutir un quart de siècle.»

Plus tard encore, j’ai appris que le temps n’était qu’une quatrième dimension de l’espace, qu’on pouvait imaginer, en s’éloignant de la terre à une vitesse proche de la lumière, y revenir ensuite, pour retrouver notre monde plus vieux de quelques dizaines ou centaines d’années. Et qu’on peut également, en observant des galaxies très éloignées, recevant la lumière qu’elles ont émise, savoir comment était notre univers il y a quelques millions d’années.

Nous voilà bien loin de mon rêve d’enfant, comme je suis loin de cet age de rêve, et la vie m’a appris une chose que tout le monde finit par savoir : le temps a une étendue propre à chacun de nous : plus on vieillit, plus il s’accélère.

Je ne sens plus le temps passer : j’oublie ma casserole sur le feu, le printemps est déjà là, mais non ! C’est l’été ! Je mène une course contre le temps pour finir ce que je voudrais faire dans cette vie trop courte, et je voudrais, comme les pharaons, laisser ma petite pyramides pour que le temps ne m’oublie pas.

Publiée sur http://super-daddy.com/AtelierEcriture/AE_proposition_171.htm

Thèmes

Image de Très très courts
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Stéphane Sogsine
Stéphane Sogsine · il y a
Une réflexion que l'on ne peut que partager. Cela dit, au delà de la durée toute relative du temps (un an pour un enfant de cinq ans est nécessairement long puisque cela représente le cinquième de sa vie, alors que du haut de mes 66 ans, une année n'est plus grand chose), il y a aussi son architecture qui varie et qui permet finalement de le "prolonger". L'occident a inventé un temps très linéaire où l'on fait, soit disant rationnellement, une chose après l'autre. C'est le temps du boulot, puis du métro, puis le temps familial et le temps du dodo avec ou sans partenaire.
L'Orient sait davantage fusionner tous ces temps et en constituer une sorte de mille-feuille où se conjuguent toutes nos vies. La réalité de chacun se situe entre ces deux bornes... sauf à se plonger bien sûr dans les brumes du Dodow ;-) et entrer dans un monde qui s'ouvre à la fantaisie et qui étire alors nos sensations et notre temps

·