Le Temps

il y a
1 min
42
lectures
10

Ecrire, c’est mourir en son être pour renaître. Ecrire, c’est vivre et apprendre à entendre. Ecouter le silence, lire la patience, attraper l’instant et regarder devant  [+]

Le temps. Il nous manque le temps. Trop souvent, on manque de temps pour rire, pour sourire; comme on manque de temps pour pleurer. Lorsqu’on se bat sur le front, on manque de temps pour avoir peur et déjà la guerre fait rage. Quand l’épée transperce le cœur du soldat, il n’a pas le temps d’avoir mal. La mort ne lui laisse pas le temps de souffrir et l’emporte dans un lieu sans seconde. On manque de temps comme nos mains manquent de toucher, comme nos sourires manquent de sincérité, comme nos lèvres manquent de baisers et nos cœur de brasiers. Je manque de temps comme mes yeux manquent de larmes. Le temps est quelque chose que l’on ne peut saisir, ni même arrêter. Dans sa course folle, nous n’avons pas le temps de le voir passer. Je n’ai pas eu le temps de me voir grandir. Je n’aurai sûrement pas le temps de me voir vieillir. Le temps court vite et il faut souvent se démener, abandonner ses forces pour pouvoir le suivre. Alors pourquoi restes-tu là, à m’écouter ? Tu n’as pas le temps d’entendre mes paroles. Je n’ai pas le temps de me plaindre.

Au final, c’est à peine si l’on a le temps de vivre.
10

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !