le sommeil du juste

il y a
1 min
18
lectures
1
le sommeil du juste
le juste se réveilla en enfer
Que mʼas-tu fait, Ô Dieu, je Tʼai toujours obéi ; et je me suis confié à Toi par la prière avant de mʼendormir, épuisé par le dur labeur que Tu mʼas imposé tout le jour ?
- Mʼas-tu entendu tʼordonner de tʼendormir alors que jʼavais encore pour toi une nuit de labeur ?
- Mais, Seigneur...
- Ta fatigue tʼas empêché dʼentendre ma voix qui te murmurait ʻencore, encore, travaille encoreʼ !
Je te le dis : en vérité, le juste ne dort pas.
Sʼil sʼendort, comme un ʻCésarʼ peut sʼendormir sur ses lauriers, il nʼest plus un juste à mes yeux, mais un morceau de chair morte qui ne me sert plus mais qui me coûte...
Des justes, comme tu es un juste, je nʼen ai que très peu parmi les êtres que jʼai créés et instruits ; et je ne peux leur permettre le repos.
Le repos, je lʼaccorde aux enfants qui ont besoin de grandir, comme aux méchants qui doivent se remettre de leur méchanceté.
Vois, maintenant que tu es en enfer, le mal qui est advenu pendant que tu ʻprenais du reposʼ !
Je te le dis maintenant : ʻtu es comme un enfant qui a encore besoin de grandir...ʼ
Ô Juste que tu es, maintenant tu es grand, et sache que, de lʼenfer, tu nʼen sortiras pas ! Jʼai partout des émissaires, et tu es maintenant le mien dans ce lieu de souffrances.
Tu as agi pour venir avec moi au paradis, et, je te le dis, tu as agi plus par égoïsme que par amour...
Moi, je ne suis pas injuste en tʼenvoyant là où tu méritais dʼaller... Tu as voulu la ʻvie éternelleʼ, tu lʼas !
Tu croyais me retrouver dans la mort, tu tʼes trompé.
Le paradis se suffit à lui-même et nʼaccueille personne...
Lʼenfer est ton lot, et lʼa toujours été ; mais sache aussi que je ne suis pas séparé de toi et que mon amour, je ne le retire à personne...
Travaille donc, puisque tu es là pour travailler ; nʼespère pas trouver un paradis ailleurs que là où tu es maintenant. Ta tâche, je te le dis, est de faire de cet enfer un paradis.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,