Le soleil se lève aussi

il y a
1 min
437
lectures
17
Finaliste
Jury
Recommandé

" J'ai découvert le pouvoir révélateur de l'écriture. Chaque jour, malheureusement, la banalité d'être en vie reprend le dessus. Comme de la terre qui ensevelit sans cesse les trésors qu'on  [+]

Image de 2014

Thème

Image de Histoires de lecture
Cet été-là, en pleine rupture amoureuse, elle partit dépayser sa tristesse en terre basque. Elle prit Le soleil se lève aussi d'Hemingway pour compagnon de route.

Elle quitta le gris de Nantes, Jake, le héros du livre, celui de Paris. A Bayonne, elle passa la nuit chez un cousin, lui, à l'hôtel. Le soir, elle sortit manger des pinxos et boire du vin dans un bar. Le lendemain, ils apprécièrent le soleil éclatant, la ville et sa grande rivière.

Jake s'arrêta à Burgete, pour les truites, puis à Pampelune pour la fiesta. Il prenait des repas arrosés, enchaînait les whiskys.

Elle logeait chez une amie à Vitoria. Elles fréquentèrent surtout les bars militants. L'alcool leur apportait un apaisement éphémère. "Sous l'influence du vin, je perdis ma sensation de dégoût et me sentis heureux. Ils avaient tous l'air si gentil."

Le dernier week-end, comme Jake, elle partit seule pour San Sebastian. Elle se promena sur la côte, de gigantesques vagues venaient régulièrement l'arroser, ça la mettait en joie. Le réconfort de l'océan. "Au large, là où les deux points de la Concha se rejoignaient presque pour former le port, on voyait la ligne blanche des lames et la pleine mer. "

Alors qu'elle rentrait chez elle, Jake buvait des martinis avec son amour perdu à Madrid. Elle appréhendait de retrouver sa maison solitaire. Les derniers mots du livre la plongèrent dans le désespoir : "Oh, Jake, nous aurions pu être si heureux ensemble!" Eh oui, dis-je, c'est toujours agréable à penser."

Recommandé
17
17

Un petit mot pour l'auteur ? 16 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
J'étais passé à coté de votre excellent TTC et je vote avec un peu de retard. A L'AIR DU TEMPS d'Arlo est en finale du grand prix été poésie 2017. Je vous invite à voyager à travers sa lecture et à le soutenir si vous l'appréciez. Merci à vous et bonne soirée. Cordialement, Arlo
Image de Alicia Bouffay
Alicia Bouffay · il y a
Merci ! Qu'avez-vous aimé dans ce texte ? Merci pour la lecture
Image de Alicia Bouffay
Alicia Bouffay · il y a
quel talent, vraiment ;-)
Image de Claire Le Coz
Claire Le Coz · il y a
Bravo pour ta place en finale, je suis très contente pour toi, et je croise pour la suite des événements !
Image de Marjolaine
Marjolaine · il y a
Merci pour ton commentaire...et pour ton aide ;) !
Image de Zabelou
Zabelou · il y a
Ravie de te voir en finale avec cette belle évocation d'Ernie...
Image de Marjolaine
Marjolaine · il y a
ma première finale! ! j ai vu que tu y étais aussi, bonne chance à toi :-)
Image de Sophie Copinne
Sophie Copinne · il y a
Vous voilà en finale, bravo. Si je pouvais je voterais encore une fois.
Image de Marjolaine
Marjolaine · il y a
c est très gentil à vous :-)
Image de Sophie Copinne
Sophie Copinne · il y a
Croisement de deux histoires. J'aime le parallèle , ça donne l' envie de relire et aussi de découvrir le pays basque. +1
Image de Marjolaine
Marjolaine · il y a
Merci ! double objectif atteint alors :)
Image de Vdblinda Vanden Bemden
Vdblinda Vanden Bemden · il y a
Original, le parcours parallèle avec son héros. Peut-être l'attendra-t-il impatient devant la porte... toutes les histoires ne finissent pas mal ! +1
Image de Marjolaine
Marjolaine · il y a
les vôtres si, souvent :-) merci pour votre passage.
Image de Vdblinda Vanden Bemden
Vdblinda Vanden Bemden · il y a
Sauf Jean-Pierre, où ça se termine plutôt bien.... :o)
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Tout à fait séduite par Jack, San Sebastian, la Concha... j'y étais la semaine dernière! Et Bayonne (tout près) C'est ma région.
J'ai lu ce roman il y a bien longtemps, tiens je vais voir si je l'ai encore dans ma bibliothèque, sauf si on me l'a emprunté, ce qui ne serait pas regrettable car le destin d'un livre est de circuler. Un premier vote, pour le livre et pour votre présentation très agréable sous forme de fiction.

Image de Marjolaine
Marjolaine · il y a
je vous envie, j adore cette région :) merci pour votre passage.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le jour des enfants

Sylvie Loy

Il paraît que Noël, c'est le jour des enfants. Ouais, n'importe quoi. Noël, c'est le jour où les parents s'autorisent à s'empiffrer royalement sous prétexte que les enfants sont autorisés à... [+]


Très très courts

Le chemin

Lydie Jaillon

Ils cheminent côte à côte sur une route inconnue.
Autour d'eux se dressent des arbres centenaires et de frêles arbustes aux branches délicates qui frémissent dans le vent.
Sur le chemin... [+]