Le sel avant l'eau

il y a
2 min
2
lectures
0
Quel est cet endroit ?
Je m'y sent bien. C'est curieux mais je n'ai aucun souvenir, que s'est il passé ? Je ne sais pas. D'ailleurs, je me fiche de le savoir.
C'est vraiment agréable quand même.
*Monsieur !*
Laissez moi madame s'il vous plaît. Je me repose un peu, j'aimerai en profiter.
*Antoine tu m'entends ? Rentre maintenant s'il te plaît j'ai besoin de toi.*
Ça suffit Maman, tu ne peux pas me lâcher un peu pour une fois que je prend du temps pour moi ?
Je veux être seul et dans le calme quelques instants.
Qu'est ce que ça peux m'insupporter ces gens qui courent, crient et se plaignent.
Ils regardent leurs pieds mais ne lèvent jamais les yeux.
Quelle vie ennuyante...
Des fois, j'ai l'impression que je suis différent de ces personnes la.
Je n'en suis pas sûr quand même.
Je me souviens plus jeune, je faisait toujours l'andouille pour me faire remarquer.
Ça marchait plutôt bien d'ailleurs !
Je pensait être la star de la classe en faisant cela, je me persuadait que les autres étaient de simples spectateurs, de simples moutons.
J'étais pire qu'eux en fait, du moins c'est ce que je constate au fil des années.
Tiens c'est étrange, il commence à faire frais.
BOOM
J'ai mal au crâne, encore ces satanée migraines qui me suivent. Merci l'héritage !
Heureusement j'ai appris à canaliser ces douleurs par l'intermédiaire de la relaxation, oui c'est vrai qu'on aurait dû mal à m'imaginer moi, Antoine, allonger à travailler la respiration grâce aux précieux conseils de maître chifu dans kung fu panda. Comme quoi on peut partir d'un niveau zéro et s'en sortir !
*Monsieur s'il vous plaît! *
Combien de fois devrais je vous demander de me laisser tranquille madame, je suis fatigué.
C'est drôle mais parfois j'aimerais être ce personnage dans les films qui meurt en premier sans même pouvoir s'en rendre compte.
Il n'a ni le temps d'avoir peur, ni le temps de souffrir. Tu étais la et tu ne l'est plus, c'est fou n'est-ce pas ? A ce moment tu ne sais même pas si tu as vraiment existé ou si cette vie n'étais qu'un simple rêve de quelques secondes. Quoi qu'il en soit tout celà deviens soudainement un souvenir, pas plus long qu'un café entre amis ou encore une pause cigarette au travail.
Vous savez, j'ai toujours cru qu'il fallait mettre le sel après avoir mis l'eau à bouillir dans la casserole jusqu'au jour où mon père m'a expliqué que le sel était à mettre avant l'eau afin de pouvoir en contrôler la dose pour manger de bonnes pâtes à la fin !
C'est toute l'histoire de ma vie.
Je me suis toujours lancé dans des projets, des aventures sans même avoir pris le temps de me connaître avant. Si j'avais su !
*Nous allons le perdre, vite*
BOOM
*Antoine s'il te plaît, c'est maman !*
BOOM
Bon, je vais devoir y retourner sinon je vais me faire engueuler. Quelle poisse ! Qu'est-ce qu'on est bien ici...
*Il ouvre enfin les yeux, mon fils revient à lui !*
*Madame, laissez-nous seuls avec votre fils nous reviendrons vous chercher quand il aura retrouvé ses esprits.*
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,