Image de Katrina

Katrina

651 lectures

115

Qualifié

Le petit Enzo trépignait. Il avait hâte de pouvoir participer à une intervention mais il était encore un peu jeune, il n'était qu'élève stagiaire. Alors, quand la sirène d'alerte retentit dans la caserne, il était partout à la fois, espérant être emmené en intervention malgré tout, par bonté, coup de chance ou même par erreur...
Mais non, aucune, pas la plus minuscule place ne lui fut offerte à bord d'un de ces beaux camions rouges. Son sublime regard, d'un intense marron aux nuances ambrées, s'affolait comme si tout tourbillonnait autour de lui dans l'effervescence du moment. Il comprit que l'heure était grave lorsque les camions grue sortirent de leurs emplacements... Sûrement un feu dans un immeuble et... il voulait y aller ! Il fallait qu'il se rende utile et il n'avait peur de rien. Il voulait, voulait, voulait absolument y aller ! Il insista auprès de chacun des pompiers mobilisés, espérant encore vivement être embarqué dans l'aventure... Mais tous le repoussèrent et parfois même sans ménagement !
Frustré et penaud, il ne put qu'observer, la mine défaite, les camions disparaître au sortir de l'enceinte de leur installation.
D'un coup, tout était vide, désert, triste, une boule lui enserrait la gorge et bientôt, il ne perçut plus que le chant lointain des sirènes qui l'avaient abandonné...

Après un bref moment d'hésitation, ne voilà-t-il pas qu'il détala comme un guépard furibond après eux, avec le seul ardent désir de les rejoindre, se rendre utile, et de se sentir enfin à sa place... Maintenant et non plus tard, un jour prochain !
Il parcourut la moitié de la ville comme un athlète de haut niveau, le souffle fou ignoré pour courir encore plus vite, encore plus longtemps, les rattraper.
Au bout d'un certain nombre de minutes qu'il n'aurait su déterminer avec grande précision, il perçut des volutes de fumée tournoyer en spirale et s'élancer vers le ciel dans l'espoir de s'y fondre. Il suivit ce chemin céleste semblant débuter derrière le grand immeuble qui se dressait à présent face à lui.
Enfin, il débusqua toute la fine équipe qui n'avait pas voulu de lui. C'était maintenant qu'il fallait leur prouver son indispensable valeur !
Un feu avait manifestement démarré dans une des alcôves de cette ruche géante pour humains. Il laissa quelques secondes agir son intuition puis, le nez au ciel, il entreprit de filer discrètement à l'opposé de l'entrée où tous ses collègues œuvraient avec une profonde détermination.
C'est alors qu'il entendit rugir une voix qui semblait empreinte d'une grande passion... irritée  :
— ENZOOOO !! Fiche le camps d'ici ! TOUT DE SUITE !!!
Alors que les autres pompiers se demandaient pourquoi leur collègue vociférait de la sorte, il brandit son bras dans la direction du petit rebelle, dénonçant la jeune recrue mutine.
Mais Enzo l'ignora cordialement et se faufila entre les camions et la grue pour commencer ensuite, furtivement, telle une anguille, entre les soldats du feu surpris par son apparition, et pour finir en se glissant par une entrée qui aurait été inaccessible pour un de ces grands baraqués casqués qui s'étaient répandus en ces lieux !
Ignorant les cris et divers rappels des pompiers bloqués à l'extérieur, Enzo l'insoumis partit ventre à terre suivre son instinct qui semblait le guider à l'étage supérieur.
Alors qu'il progressait vers son but, une fumée épaisse paraissait s'être concentrée dans ce couloir. Heureusement pour lui, sa petite taille le ramenant plus près du sol lui permettait de respirer encore convenablement... enfin pour le moment ! Il se dirigea rapidement vers une porte en particulier, close. Il entendait crépiter le feu derrière celle-ci et de la fumée passait sous la porte comme si cette pièce en était saturée... Il marqua alors un arrêt. Et entendit quelque chose qui le convainquit qu'il fallait entrer absolument, malgré le danger évident. Il sauta encore et encore contre cette porte pour l'enfoncer, et au bout de quelques secondes, cette dernière s'ouvrit. En fait, elle n'était pas fermée à clef, et sous ses assauts incessants, il avait fini par rabaisser la poignée malgré lui !
La fumée était plus dense à l'intérieur, et l'appel d'air provoqué par l'ouverture soudaine embrasa à nouveau ces lieux déjà sous la prise des flammes immenses qui léchaient murs et rideaux. C'est alors qu'il perçut des gémissements. Il progressa dans la direction des plaintes et découvrit une fillette recroquevillée sous un bureau que les flammes menaçaient de dévorer à tout instant. Elle pleurait et appelait sa maman. Enzo se dépêcha de la rejoindre et, dès qu'elle le vit, elle interrompit ses lamentations et s'écria :
— Ô un gentil toutou... Tu es venu pour me sauver ?!
Le jeune berger hollandais s'approcha encore et lui lécha les mains et le visage en guise de réponse. L'éclat du feu faisait vibrer étrangement les marbrures de la fourrure du héros. Il saisit alors le tissu à l'effigie de personnages de dessins-animés de la jupe de la petite fille dans sa gueule, et commença à la tirer vers l'extérieur pour qu'elle le suive. La fillette, soudainement rassurée malgré les circonstances, alla à sa suite avec empressement. Il la fit passer par le même chemin qu'il avait emprunté pour arriver, un chemin si étroit que seuls un chien et une petite fille pouvaient s'y faufiler.

Lorsque enfin il parvint à sortir avec l'enfant indemne, il eut droit aux acclamations de tous ceux qui se trouvaient là, frères d'armes y compris !
Il va sans dire qu'une fois de retour à la caserne, Enzo eut droit à sa première médaille pour son premier sauvetage. Il était passé de simple mascotte à chien secouriste, en une action héroïque.

PRIX

Image de Printemps 2019
115

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Zeta Aquarii
Zeta Aquarii · il y a
Une histoire qui met la puce à l'oreille. A-t-on suffisamment de flair comme le héros pour sentir la fin arriver ?...
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Ms voix pour cette superbe histoire si bien menée ! Une invitation à découvrir mon “Éclats de lumière” qui est en lice pour le Grand Prix Printemps 2019. Merci d’avance et bonne journée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/eclats-de-lumiere

·
Image de Christopher GIL
Christopher GIL · il y a
Pas mal du tout le coup du chien, on ne s'y attend pas! Mes voix!
J'ai un poème et un texte également..venez me lire si cela vous tente! :)

·
Image de Katrina
Katrina · il y a
Oui oui ça m'intéresse toujours ;) Et merci pour vos voix ^^
·
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
Une très belle histoire !
Quelques rimes en al :https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/rimes-en-al

·
Image de Katrina
Katrina · il y a
Merci et je vais voir les p'tites rimes ;)
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Un grand moment de bravoure .
Et faire parler un chien est une idée pleine de sensibilité .
Nos amis les chiens ont aussi de grandes âmes .

·
Image de Katrina
Katrina · il y a
Merci ^^
·
Image de domi
domi · il y a
Très émouvant, j'aime beaucoup et je vote...
·
Image de Katrina
Katrina · il y a
Merci ^^
·
Image de DUCIMETIERE
DUCIMETIERE · il y a
Excellente idée de rendre hommage au meilleur ami de l'homme. Je vote.
·
Image de Katrina
Katrina · il y a
Merci ;)
·
Image de Corinei
Corinei · il y a
comme Daniel mais tellement frais VOTE
·
Image de Katrina
Katrina · il y a
Merci beaucoup ^^
·
Image de Daniel Grygiel Swistak
Daniel Grygiel Swistak · il y a
Je ne m'attendais pas à cette chute, bravo, je vote
·
Image de Katrina
Katrina · il y a
Merci ^^
·
Image de thierry
thierry · il y a
nous avons tous manqué de flair pour deviner votre chute. Bravo et mes voix ***
A l'occasion passez me lire, je n'ai rien à défendre mais les commentaires sur mes textes sont toujours enrichissants.

·
Image de Katrina
Katrina · il y a
Merci, et j'ai la même pensée en ce qui concerne les commentaires déposés ;)
·