1
min

Le robot de Sylvain

Image de Joëlle Brethes

Joëlle Brethes

1117 lectures

243

En compétition

Chez les Riglet, un transporteur vient de livrer un volumineux carton adressé à leur fils Sylvain.
Qui a donc pu faire cet envoi ? Rien n'est indiqué sur le bon de livraison. M. et Mme Riglet sont en tout cas certains d'une chose : ils n'ont rien commandé !
Ils ouvrent pourtant le colis...
— Oh ! s'exclame Sylvain en battant des mains. Un robot ! Il est presque aussi grand que moi ! Il ne faut pas faire de bruit, regardez : ses yeux sont fermés, il dort !

Quelques minutes plus tard, le robot est installé dans un coin de la salle à manger, près de la table où Sylvain a installé ses affaires pour faire ses devoirs.
Pourtant, le petit garçon n'arrive pas à se concentrer sur son travail. Il n'aime pas beaucoup l'école. Il se trompe souvent dans ses opérations, il a du mal à retenir ses leçons, et il a des problèmes avec les lettres qui se rangent mal dans les mots qu'il écrit. Tout à l'heure, il devra faire le devoir de français de la semaine : une poésie. La maîtresse veut un texte court, moins de dix vers, mais dix vers, ça fait beaucoup de mots !

— Tu veux que je t'aide, Sylvain ? entend-il soudain.
Le petit garçon lève la tête de son cahier... Le robot a ouvert les yeux et... il parle !
— Tu peux m'aider ? demande le garçonnet.
— Bien sûr ! Je suis même venu chez toi pour ça... Et je m'appelle Arthur !
Sylvain n'a pas peur. Il n'est même pas étonné ! Rien n'est vraiment étonnant quand on a sept ans. Il se pousse pour faire de la place au robot.
Celui-ci se penche sur le cahier pour lire l'énoncé de l'exercice de calcul. Il a une voix bizarre, métallique, un peu désagréable, mais Sylvain s'y habitue vite.
Le petit garçon écrit, se trompe, recommence. Au lieu de se fâcher, le robot rit et reprend ses explications. Il est patient, gentil. Sylvain s'amuse. Il finit par trouver quelle opération il faut faire et il la réussit.
Puis il réfléchit à son devoir de français. Peu à peu, sans l'aide d'Arthur, les mots de son poème arrivent tout seuls, et leurs lettres se rangent comme il faut :
« Arthur est un robot
Il est très beau
Arthur est très savant
Il sait tout faire
Il m'a aidé pour mon problème
Et je veux être son ami
Pour la vie. »
Le robot et le petit garçon se regardent en souriant.
— J'ai oublié quelque chose d'important ! dit soudain Sylvain.
Il sort alors ses crayons pour faire le portrait d'Arthur... qui prend la pose !

Thèmes

Image de Très très courts
243

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Zoé.L
Zoé.L · il y a
Une belle amitié entre ce robot et Sylvain.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Original et mignon !
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Les deux "compères" ont aimé votre appréciation ! Eux et moi nous vous remercions pour votre "vote" !
A bientôt j'espère :)

·
Image de Lilytop
Lilytop · il y a
Je n'ai plus de points à vous offrir, dommage car votre texte l'eut mérité ! J'espère ne pas avoir été trop dyslexique dans mon compliment !
Cordialement

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Pas de souci, Lilytop : contrairement à ce qui figure en haut et à gauche de mon texte, il n'est pas en compétition et on ne peut offrir qu'un point à Sylvain et à son copain Arthur. Ils se le sont partagés avec plaisir et vous remercient ! Moi aussi, évidemment… A très bientôt sur l'une ou l'autre de nos pages respectives !
Bonne journée ! :)

·
Image de Eowyn
Eowyn · il y a
Fable des temps modernes. J'ai bien aimé. Si le coeur vius en dit, je vous invite à la lecture de ma nouvelle ; Le Clan des Ombreux, en lice pour le Prix Imaginarius.
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci, Eowyn, d'être venue me lire.
Je suis allée rendre visite au Clan des Ombreux, mais je me suis un peu égarée dans les noms des personnages dans la 2ème partie du texte. Je repasserai à tête reposée un peu plus tard. Bonne après-midi et à bientôt :)

·
Image de Marie Hélène Peneau
Marie Hélène Peneau · il y a
Bah, j’aime, voilà
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Je sais qu'il n'est pas toujours facile d'en exprimer les raisons ;)
Merci, Marie-Hélène :)

·
Image de Kam
Kam · il y a
Quand un texte leger par sa forme nous seduit dans son fond. On peut broder à l'infini à partir de cette courte nouvelle.
Bravo l'auteure

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci beaucoup, Kam et… à très bientôt sur votre page :)
·
Image de Marie-Françoise
Marie-Françoise · il y a
l'avenir de l'éducation nationale est assuré…. en attendant merci Joëlle c'est très mignon un conte qui plaira aux petits
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Asimov, m'a convaincue de "l'humanité" ;) ;) ;) des robots !
Merci d'être passée me lire; Marie-Françoise. Bon dimanche.

·
Image de Eliza
Eliza · il y a
Très bien vu. Bravo pour l'originalité de cette histoire, Joëlle.
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Grand merci à toi, Eliza d'être venue nous lire et nous aimer ;-) Bonne soirée ! :)
·
Image de Lllia
Lllia · il y a
Oh c’est génial! Vraiment très mignon en fait, j’adore. Tout mon soutien!

Je participe aussi à un concours de dessin en finale si tu veux jeter un coup d’oeil:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/victoire-weasley

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci, Lilia, j'irai vous voir :)
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Vous êtes douée pour raconter plein de jolies histoires aux enfants !
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Quel joli compliment ! Merci, Ginette ! Et… à très bientôt pour d'autres textes :)
·