Le retour de l'Affreux

il y a
1 min
66
lectures
17

Grand amateur de science-fiction, surtout des auteurs de l'Âge d'Or, Clarke, Asimov, Sheckley... sans oublier LE patron de la "short short", Fredric Brown. J'aime les jeux de lettres, les jeux de  [+]

Un type au look inquiétant est assis à la troisième rangée d'un vol Kinshasa - Roissy. Bob Cenaire a une sale gueule de crapule hargneuse, une coupe en brosse, des imitations Ray-Ban qui dissimulent ses petits yeux porcins et cruels. Il fume une clope malgré l'interdiction (c'est vous dire s'il est méchant) et il est plongé dans ses pensées. Des pensées pas bien jolies, vous vous en doutez, car cet affreux est plus coutumier des bains de sang que des bains de soleil.

Cependant, au milieu de ces noires ruminations se glisse une émotion très inhabituelle. Il repense au coup de fil passé de Kinshasa et à cette vieille voix fatiguée et douce qui lui a répondu « Oui, mon grand, je t'attendrai à l'aéroport. Prends soin de toi. Oh, je suis si heureuse que tu me reviennes enfin ! ».

L'avion amorce sa descente. Bob sort de son sac une photo de la vieille dame et la contemple en silence. Une larme jaillit de son œil gauche, descend en zigzagant le long de son nez osseux et tombe sur l'extrémité rougeoyante de sa clope qui s'éteint avec un pschtttttt sonore.

L'avion roule maintenant sur la piste, s'immobilise. Bob se rue dehors en bousculant tout le monde, court dans l'aéroport en cherchant partout le visage aimé. Dans un moment de panique il imagine que pour une raison quelconque elle n'a pas pu venir...

Mais non ! la voici, sur la pointe des pieds, agitants ses bras pour que son fiston l'aperçoive et criant « Coucou ! Coucou ! ».

---

Conclusion : C'est Mère Cenaire qu'attend, gaie.

17

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Bloody Mary

F. Collard

En cette matinée estivale de l’an 1692, le Dark Bird avait largué les amarres au large de l’île de la Tortue. Sur le pont du navire, le quartier-maître avait réuni l’équipage afin... [+]