3
min

Le ranch de Lucky Luke

26 lectures

5

Couic-couic, en avant, en arrière...
Le rocking-chair grince toujours autant,... j'arrive même à l'entendre depuis dehors !
Lucky Luke apparaît et disparaît dans l'embrasure de la fenêtre au gré du balancement du fauteuil.
L'heure est au repos... bien mérité !
Sa matinée a été bien occupée : tirer de l'eau du puits, donner à boire à sa vache et à sa jument, sans oublier de venir me voir avec son habituelle carotte et son seau d'avoine, pour un bout de causerie ensemble.... Causerie silencieuse, bien évidemment ! Mais vu nos années de vie commune, cela donne le privilège de pouvoir se dire beaucoup de choses au travers un regard !
Demain, ce sera jour du marché et il ira au village. Il devra atteler Motorola, sa jument... et oui, j'ai des rhumatismes partout, le dos creusé, et les douleurs dans les pattes.... je ne vous raconte pas ! Il n'a pas pu m'envoyer à l’abattoir lorsque je n'ai plus pu le porter. Il m'a gardé dans son ranch : j'ai un enclos rien que pour moi et il vient m'y voir tous les matins. Quand il en sort, je lui pique son Stetson avec mes dents et je l'envoi valdinguer un peu plus loin ! Quand je vois le temps qu'il met à aller le chercher... je me dis qu'il faudrait peut être que j'arrête ! Lui aussi est pétri de rhumatismes et de douleurs articulaires. Le mal qu'il a pour se baisser.... et son dos,.... Des années passées à cheval vous tassent pas mal de vertèbres ! Mais il faut bien le faire rigoler un peu, tout de même ! Si je ne suis pas là pour le dérider, qui va le faire ?
Quand il va en ville, il ne parle à presque personne : juste le minimum pour faire ses courses. C'est Motorola qui m'a l'a expliqué : elle n'est pas très causante, mais bon, elle m'a tout de même raconté : il achète un peu de sel, du sucre, son tabac, deux ou trois bricoles dont il a besoin et il rentre tranquillement au ranch. J'ai dit à Motorola qu'elle essaye de le faire s'arrêter au saloon, histoire qu'il discute un peu avec des humains. Elle a essayé, mais pas moyen. Une vrai tête de mule, ce Lucky Luke !
On dirait qu'il est fâché contre les humains, allez comprendre !
Bon, avec les femmes, son cas est désespéré depuis un paquet d'années. Pourtant, il a eu l'occasion de rencontrer tout sorte de femmes, et avec sa notoriété, c'était tellement facile ! Elles lui tombaient toutes dans les pattes ! Mais lui, soit il les prenait pour des idiotes écervelées et sa fierté l'empêchait de se laisser attendrir, soit c'était des aventurières comme lui, et là, il était mort de trouille ! Il se dépêchait de terminer son rôle de justicier, droit comme un i, de finir le job, et il repartait bien vite vers sa solitude.... D'après vous, pourquoi sur la dernière image, est-il toujours de dos ? Pour qu'on ne le voit pas pleurer pardi ! Cela aurait écorné son image !
Et maintenant, le voilà à soixante-dix ans, seul comme une bonne sœur dans un saloon. Pas une compagne pour partager toutes ces années, pas de tendresse ni de complicité, pas de ce délicieux attachement qui nourrit ou détruit, personne pour lui dire d'arrêter de se prendre pour Le Justicier !
Pas non plus d'enfants qui auraient pu l'émouvoir, petites quenottes dans sa grande main d’aventurier, et à qui il aurait pu transmettre quelques valeurs. Pas de jeunes au ranch qui auraient pu secoué chez lui quelques certitudes...
Pas non plus de petits enfants et leurs joyeux bazar, à qui il aurait pu raconter ses aventures, leur apprendre sa chanson, comment se débrouiller dans le désert, discuter avec les indiens.....
Au lieu de cela, couic-couic, en avant, en arrière, le vieux cow-boy solitaire dans son rocking-chair qui grince...
Les femmes et la famille, on s'en doutait un peu, mais les autres, c'est tout de même dommage qu'il ne veuille plus leur parler ! Depuis le temps, il aurait pu finir par accepter.
C'est sur que cela a été dur, l'année de ses cinquante ans, lorsque le gouverneur lui a dit qu'il ne voulait plus travailler avec lui : cela faisait trois fois qu'il avait laissé les Dalton s'échapper. Le gouverneur en a eu assez. Lucky Luke avait déjà très mal au dos, et moi aussi, et nous n'étions plus assez rapide. Une fois Lucky Luke a bien failli y passer..... mais un coup de chance l'a encore sauvé. Le gouverneur l'a su et lui a dit qu'il fallait qu'il arrête, que ce n'était pas prudent de poursuivre les bandits à son âge. Il devrait changer de métier, et se trouver une activité plus calme. Il avait déjà prévu un petit jeune pour le remplacer. Tu parles s'il l'a mal pris! Lucky Luke s'est mis dans une colère noire, a claqué la porte, et s'est installé au saloon. Whisky après whisky, plus moyen de le décoller du bar. Et mauvais avec ça : il a cherché l'embrouille avec tous ceux qui y mettaient les pieds ! Au bout de huit jours, Lulu Carabine en a eu assez. Avec quelques-uns du village, ils lui ont trouvé un petit ranch isolé et l'ont installé là où nous sommes aujourd'hui. Il a mis trois mois à s'en remettre. Petit à petit, il remontait la pente. Les gens venaient le voir, donnaient un coup de main, chacun faisant de son mieux pour qu'il retrouve le sourire. Il a fini par accepter cette nouvelle vie de sédentaire : il retapait son ranch, faisait des travaux, m'installait un enclos au top, tout près de sa maison pour qu'on puisse se voir facilement. Il allait aussi très souvent au village, tentait de remettre dans le droit chemin tous ceux qui en déviaient, rappelait à tous le droit, voulait mettre partout de l'ordre, de la justice....
Il a fini par se présenter aux élections pour être shérif : il y avait plusieurs candidats et chacun présentait son projet. Le soir des résultats a été terrible : il n'a pas été élu.
Et depuis ce jour, il ne parle plus à personne.
Quand il fait beau, il installe son rocking-chair sur la terrasse. Couic-couic, en avant, en arrière, le rocking-chair grince. Tiens, ce soir, il a sorti son revolver et s'est mis à le nettoyer, à le graisser. Il ne l'avait pas sorti depuis si longtemps ! Que compte-t-il bien en faire ?
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est très bon ! Lu avec plaisir, merci !
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Hé hé ! Emouvant ce bon vieux Lucky Luke à la retraite ☺
·
Image de Anne Marie Charlotte
Anne Marie Charlotte · il y a
merci ! et oui, quand les masques tombent les héros d'opérette deviennent touchants !
·
Image de Bruno Perera
Bruno Perera · il y a
Toi aussi tu fais dans le décalé ou transgressif
C'est bien, bravo, il est touchant ce Luke.

·
Image de Anne Marie Charlotte
Anne Marie Charlotte · il y a
Merci ! au moins t'es sur de ne pas avoir à faire de la place sur la cheminée pour accrocher le prix "Vinci"!
·
Image de Bruno Perera
Bruno Perera · il y a
Ce sera quoi ? Une maquette de péage d'autoroute du temps qu'il y avait des êtres humains ? Ou un moéllon plaqué or ?
·
Image de Anne Marie Charlotte
Anne Marie Charlotte · il y a
un horodateur!
·