Le radeau

il y a
3 min
47
lectures
16
Qualifié

La conjuration des imbéciles, Outre monde, la jungle, l'idiot, l'archipel du goulag, des fleurs pour Algerson, le roi des aulnes, les bienveillantes, 1984, les montagnes hallucinées, le meilleur des  [+]

Image de 2021
Image de Très très court
Assise devant son miroir, Mary affichait une mine soucieuse en coiffant sa chevelure toute en boucles noires. Elle lui donnait des complexes. Ses sourcils épais et sa mâchoire légèrement carrée aussi. En revanche, lorsqu'elle se leva, elle admira dans le reflet ses fesses et ses jambes fuselées, superbes qu'elles devaient à une pratique intensive du saut à la perche depuis qu'elle avait intégré l'université.
- Prête à te faire tringler dans les chiottes de la boite!
Mary en fit déborder son rouge à lèvres qui allait parfaitement avec son teint pâle.
-Nadia! Je n'aime pas quand tu parles comme ça.
En guise d'excuses, elle s'assit sur les genoux de Mary. Elle exhalait une délicieuse odeur de lait pour le corps. Sa peau lisse luisait et semblait douce comme du satin. Elle tendit deux bracelets dorés devant le visage de Mary.
-Qu'est-ce que c'est?
-J'ai couché avec un type cette nuit. Avec ces bracelets, on rentre à coup sûr dans "La Boite".
"La Boite" était la discothèque mythique des environs. Elle n'ouvrait que tous les quatre ans. Son propriétaire, que personne n'avait jamais vu, l'avait construite dans une grotte au pied de la falaise. Il y a quatre ans, Mary et Nadia n'étaient âgés que de seize ans. Bien sûr, elles essayèrent d'y entrer mais furent refouler.
-Ces bracelets ne veulent rien dire. Qu'est-ce qui prouve qu'il t'a dit la vérité?
-T'inquiète. Avec la nuit que je lui fais passer, il ne m'a surement pas menti.
Les deux femmes furent bientôt prêtes. Mary fit taire la petite voix dans sa tête, qui péremptoire, affirmait qu'elle avait l'air ridicule avec sa jupe courte.
Sur le chemin de "La Boite", les deux amies hurlaient à tue-tête les tubes que jouaient leur auto-radio.
Sur le parking du front de mer, elles aperçurent aussitôt les malheureux refoulés qui repartaient penauds. Durant la descente vertigineuse des marches, les têtes des fêtards apparaissaient et disparaissaient au gré des tournants. Une estrade sur laquelle avait été déroulé un tapis rouge, surplombé d'un néon rouge rappelant le nom de l'endroit, les accueillit. Elles étaient si proches de l'océan qu'elles sentaient la mousse salée fouetter leurs mollets. Arrivées devant le vigile monolithique, elles firent tinter leur bracelet ce qui occasionna la libération de la chaîne donnant accès à "La Boite". L'intérieur déçu un peu Mary. Des canapés, une piste de danse, un bar et une musique très forte rendant impossible toutes discussions. Voilà la réalité de ce qu'elle avait imaginé si souvent. Elle dansa avec Nadia pendant une heure, cette dernière se chargeant de repousser les assauts des hommes. Et puis elle eut soif. Elle se dirigea vers le bar pour commander un Mojito.
-Vous savez qu'avec ce bracelet, vous pouvez entrer dans la salle Epsilon...
-C'est quoi la salle Epsilon?
-Je ne m'occupe que de servir les verres.
Au fond de la grand salle, une entrée matérialisée par un rideau bordeaux brodé avec un "E" Grec doré indiquait la salle.
Un autre tintement devant le nez d'un vigile jumeau du premier, lui permit de traverser. Dans la salle "E", plus petite que la précédente, l'ambiance était tout autre. Bruissements et discussions à voix basses étaient la règle. Des tables étaient disposées avec sur chacune, une boite en bois. Les maitres de jeu reconnaissables à leurs gilets grenats les ouvrirent et en tirèrent un sabot contenant des cartes, un plateau de jeu et des pions. Quatre joueurs se tenaient prêts à commencer la partie. Quelqu'un la héla. Elle ne connaissait personne. Il manquait un joueur là-bas dans un coin. Mary s'approcha fébrile.
-Bonsoir, prenez place. Vous allez jouer au "Combien estimez-vous valoir?" Trois thématiques: amour, lâcher-prise, travail. Dix questions à chaque fois. De un à dix, évaluez combien estimez-vous valoir dans chacun de ces genres et avancer d'autant de cases sur le plateau, si vous avez la bonne réponse. Le premier arrivé au bout du plateau gagne notre prix: une félicité éternelle dans ces trois domaines. En revanche, pour les perdants, vous aurez droit à son exact opposé. Une minute de réflexion pour savoir si vous voulez jouer ou quitter la pièce. Les soixante secondes qui s'écoulèrent furent un supplice pour Mary. Pourquoi ce jeu? Aimait-elle sa vie? Elle n'était venu que pour danser avec sa meilleure amie! Rencontrer quelqu'un peut-être...Elle se mit à transpirer. Le compte à rebours arrivait à son terme. Elle se leva et quitta la salle "E". Dès qu'elle eut passer le rideau, elle se retrouva au milieu des vagues. Mary ne courait aucun danger, elle ne se situait qu'à quelques mètres du rivage. En outre, elle disposait de la boite en bois pour se maintenir à la surface.
16

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de gillibert FraG
gillibert FraG · il y a
Original. On aimerait en savoir plus .
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Re-aime. Bon courage !
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
J'ai aimé le relire. Bonne continuation, Leakim.
Image de . LaNif
. LaNif · il y a
Je vous suis depuis le début. Ce texte -ci m'intrigue. Je m'abonne à nouveau...
Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
Mon soutien pour votre oeuvre