Le ptit monsieur

il y a
1 min
1
lecture
0
Image de Eté 2016
Le ptit monsieur que je croise de temps en temps dans les couloirs, il a l’air bien triste.
Pourtant, il aime la vie le ptit monsieur. Je le sais, je l’ai vu. Je l’ai vu sourire, rire, et même me faire rire. Je l’ai vu dire que la vie c’était chouette et qu’il fallait pas s’en faire.
Et puis je l’ai vu attendre. Ah qu’est-ce que c’était long quand il attendait, mais qu’est-ce que c’était beau aussi. Parce qu’il était tout impatient : ce qu’il attendait, c’était sa ptite femme.
Elle allait venir le rejoindre au Chili pour les vacances. Fallait le voir préparer ce voyage. Ensemble on a épluché les sites des agences de voyage, il a regardé des tas de cartes routières et des conseils de voyageurs ; il a même appris un peu d’espagnol. Pourtant il y connaissait rien le ptit monsieur. Mais il voulait le tout confort pour sa ptite femme, le grand luxe. Il voulait qu’elle passe le plus beau des voyages, qu’elle ait pas froid, qu’elle se soucie de rien.
Ca il l’aimait sa ptite femme. Je le sais, je l’ai vu. Mais il l’aimait bourru, il l’aimait maladroit. Alors parfois elle ne le voyait pas. Hey ptit monsieur, c’est fragile une femme, c’est exigeant ! Même quand c’est pas ta faute, parfois ça l’est quand même.
Ca a pas été simple il a dit, mais ça a quand même été un beau voyage. J’ai bien vu quand elle est repartie qu’il avait l’œil triste, mais j’ai rien dit, c’était bien normal.
Et puis quand je suis revenue en France, c’était plus l’œil qu’il avait de triste le ptit monsieur, c’était tout le corps. Sa ptite femme était partie. Il savait pas bien où, il savait pas bien pourquoi.
Hey ptite femme, pourquoi t’es partie ? Reviens, dis-lui au ptit monsieur ! Parce que moi, le ptit monsieur que je croise de temps en temps dans les couloirs, j’aime pas bien lui voir l’air triste.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,