2
min

Le prince d'après l'oubli

Image de Patrick Gibon

Patrick Gibon

446 lectures

303

Le vent de sable cinglait mais eux continuaient doucement à remuer les grains, un par un, patiemment comme si de rien n'était.

Ils époussetaient avec leurs brosses et pinceaux délicats, et là peu à peu, la surface de la tombe se découvrait sous leurs yeux ébahis.

Ju se frotta le front en sueur sous son chapeau, style Indiana Jones, tandis que Man, elle, scrutait de ces yeux de jais le cercueil dément qui apparaissait peu à peu et que Ji se caressa sa longue barbe blanche genre ZZTop et affûtait sa réflexion.

Sur le cénotaphe quatre sculptures se détachaient, petites mais puissantes:

une avec sous le nombril un rubis et un serpent crachant des flammes qui l'enserrait, l'autre un saphir Ouroboros en nielle la troisième une émeraude sertie par un Quetzalcóatl arc-en-ciel et la dernière un diamant niché dans un double serpent en hélice hélicoïdale.

Elles irradiaient chacune d'une douce lueur.

Ju, le professeur aventurier chargé de la mission, fit un signe à Man la paléontologue tandis que Ji l’ethnologue se perdait déjà en conjectures sur l'origine de la peuplade qui avait construit le tombeau.

Le cercueil en métal doré d'or fin ne demandait qu'à être ouvert, une intuition, juste une intuition.

Un vrombissement d'enfer se fit entendre et quatre dragons écailleux emplirent l'air et les cieux d'une présence totale, crachant feux et flammes alentours.

La première sculpture émit une sourde vibration et un halo coruscant rougeoyant empli l'espace entier.

Les dragons s'enflammèrent et tels des tigres de papiers s’effilochèrent en cendres fumantes.

Quatre rhinocéros, bleus de peau, grondèrent et cavalcadaient vers eux, massifs et cornes agressives dressées.

La seconde sculpture émit un chant bleu de ciel et le troupeau se disloqua en vapeurs évanescentes.

Quatre touffes hallucinantes d'algues spongieuses et de lianes hérissées de piquants en crocs de crocodiles empestèrent l'air ambiant jusqu'à suffocation.

La troisième sculpture émit un souffle d'air en tornade de chlorophylle et tous s’effritèrent.

Enfin quatre Zombies blancs, gigantesques et décharnés s'avancèrent vers eux.

La quatrième sculpture émit un infra son d'une longueur d'onde d'un blanc parfait et les Zombies s'évaporèrent dans l'air chaud.

Le cercueil s'ouvrit en crissant.
Un être magnifique respirait encore doucement à l'intérieur.

Man sous une impulsion incontrôlée lui fit un léger baiser sur la bouche...

Il s'éveilla de ce grand rêve, la réalité de nouveau pensa-t-il un peu amer, et s'avança vers le périscope de son bunker enfoui profondément sous terre.

Dehors, le cataclysme était toujours visible dans ses ultimes conséquences mais il était en train de se passer quelque chose de complètement nouveau.

Des bourgeons crevaient les pavés des ruines, des arbres s'élançaient sur les hauteurs des bâtisses encore debout, des animaux improbables galopaient sur la terre, des oiseaux volaient dans l'air radio-actif, des volutes d'air incandescents s'envolaient en tornades, des vrombissements tonitruants de cris d'enfants sortis de nulle part pulsaient en réverbération, des vociférations de morts devenus vivants, des enchevêtrements de mémoires oubliées, des nouvelles possibilités inconnues, des...

Il lâcha son instrument de contrôle, se contempla dans le miroir. Sa peau métissée lui rappelait celle ce ces ancêtres d''Afrique qui avaient essaimé la Mère-Terre il y avait si longtemps, si longtemps avant le récent effondrement, avant qu'un nouvel imaginaire ne renaisse désormais depuis sa sortie du tombeau.

Le prince sourit et se tourna vers ses trois compagnons réfugiés avec lui avec une toute particulière attention pour Man sa princesse qui l'avait délivré du charme de la sorcière.

Elle lui rendit un sourire éclatant d'amour et désormais la fable pourrait s'accomplir totalement....

ils eurent énormément d'enfants, un rêve d'Eve nécessaire et désormais vital pour l'espèce.

PRIX

Image de 2020

Thème

Image de Très très court
303

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
De l'apocalypse renaît la vie. Beau texte.
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
merci de la lecture
·
Image de El bathoul
El bathoul · il y a
Bien remonté ahahahah! Désolée pour ton texte , mais bon les voies voix du Short dont impénétrables. Voila pourquoi je réserve mes textes pour le libre. Bises du sud.
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
rin à dire de plus , bises du nord!
·
Image de Nualmel
Nualmel · il y a
J'ai beaucoup aimé ce texte. Particulièrement original, il traite le thème en utilisant les classiques du conte dans un décor d'après catastrophe. Actuel et classique à la fois.
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
merci beaucoup de la lecture et du commentaire sagace!
·
Image de El bathoul
El bathoul · il y a
Voilà, voilà le maestro des mots à posé son talent et les images font le reste...je n'ai pas le talent de te faire un commentaire à hauteur de ton écriture, mais le coeur y est.
Texte qui mérite un meilleur classement, mais au fond, qu'importe ?
Merci Patrick et merci Man pour l'espèce ;)

·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
merci de ta lecture et je sais que tu peux y mettre du coeur!

en ce qui concerne le classement vu qu'il y a environ 450 !!!!!textes en compèt (un record je crois bien!) pas anormal que je ne sois pas dans les vingt premiers comme d'hab' et puis ça ne change pas grand chose, la seule chose qui m'intéresse dans les concours c'est le fait d'être beaucoup plus lu qu'en libre et surtout pour la suite et une éventuelle sélection du jury en finale gage de qualité quand même contrairement à la première place internaute que seul remporte celui qui a en général un nombre considérable d'abonnés et qui passe plusieurs heures par jour pour vendre sa soupe en arrosant le plus large possible!!

·
Image de El bathoul
El bathoul · il y a
Tout est dit :)
·
Image de Denis Delepierre
Denis Delepierre · il y a
Votre texte est intéressant, il puise beaucoup dans l'imaginaire visuel et arrive à poser une terrible ambiance avec un minimum de descriptions et d'éléments de contexte. C'est impressionnant, vous avez réussi à stimuler mon imagination et à peindre un monde post-apocalyptique en sous-entendant simplement l'existence de ce dernier. Ces quelques lignes ont joliment stimulé mon imagination, et c'est une grande qualité. Je voudrais vous convier à visiter Torul et à rencontrer les Pêcheurs de nuages en passant par ici https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/tranches-de-nuages Je vous souhaite bonne chance pour le concours, au plaisir de vous lire !
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
merci de la lecture et du commentaire, dans l'attente de nouveaux textes de votre part!
·
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
Un conte très visuel, qui mérite mes voix.
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
merci du passage visuel!
·
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Quatre sculptures fantastiques, du visuel et une interprétation intéressante. C'est plein de poésie puissante et de musique.
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
merci de la lecture et de la critique élogieuse
·
Image de Ava Mouzon
Ava Mouzon · il y a
Un texte d'un style unique, très poétique. Les descriptions sont visuelles, et l'histoire se dévoile dans une grâce presque musicale.
Quelques problèmes de ponctuation, mais c'est un détail.
Bravo, mes voix. 😊

·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
merci pour la lecture et la critique élogieuse bien ponctuée!
·
Image de Jenny Guillaume
Jenny Guillaume · il y a
Man = Eve... Intéressant :)
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
merci de ta lecture; effectivement une petite pique queer en filigrane ou anima-animus version Jung ou ...!
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur