Le plus beau cauchemard

il y a
1 min
86
lectures
49
Qualifié
Image de 2017
Image de Collégiens
Le lundi 25 décembre, au matin, Pierre voulut essayer les nouveaux skis qu'il avait eus pour Noël .
- « Maman je vais faire un tour en forêt !
- D’accord ! A toute à l’heure. Fais attention à toi ! »
La maman de Pierre avait raison de l'avertir des dangers car, sans le savoir, c'était la dernière fois qu'elle allait voir son fils.
Pierre, dehors, chaussa ses skis et alla droit vers la forêt. Le paysage était magnifique. La neige, qui était tombée la veille, avait saupoudré les arbres de neige d'une blancheur immaculée. Le vent commençait à souffler,mais les nuages étaient encore loin. Les branches bougeaient doucement et déversaient la neige trop lourde.
Arrivé à la lisière de la forêt, Pierre entendit les oiseaux chanter. Mais cette mélodie n’était pas chaleureuse et douce. Non, elle était froide et inquiétante. Le vent souffla de plus en plus fort. Le brouillard s’installait. Mais Pierre avait très envie d’essayer ses nouveaux skis en forêt. Il rentra dans cette dernière. Il skia, skia, skia... Mais la neige commençait à tomber. Il ne savait plus où il était. Il était perdu. La neige tombait en grande quantité. Bientôt il ne vit plus ni ses skis, ni ses chevilles. Il avait froid. Il ne pouvait plus avancer. Au loin, il entendit un bruit inquiétant, comme un
grognement. Il était perdu et ce, le jour de Noël. Il allait mourir. Il plissa les yeux car il avait cru voir quelque chose au loin. C'était un ours  ! Pierre essaya de s’enfuir, mais c'était impossible, il y avait trop de neige.
L'ours était maintenant devant lui. Pierre était terrifié. La peur le paralysait...
Pierre se réveilla d'un coup. Un mauvais rêve, c'était tout. La nuit la plus belle de l'année peut parfois devenir un
cauchemar...
49

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,