1
min

Le parfum des autres

Image de Didier Lemoine

Didier Lemoine

1790 lectures

832

FINALISTE
Sélection Public

Posé sur le rebord d'une fenêtre, un papillon décide de prendre son temps. Il dodeline de la tête tout en remuant ses pattes savamment disproportionnées. L'été est chaud. Mes idées se promènent dans l'armoire à souvenirs. Tu étais là, à côté de moi, sur ce canapé trônant au fond de la cour.
Le papillon y était peut-être aussi !
Je ne me souviens pas de lui, seulement de toi. Mon ange perdu. Mon amour insouciant. Je t'attendais depuis toujours, et puis tu es passée, juste passée, laissant derrière toi un parfum irremplaçable.
Aujourd'hui, je sens à nouveau cette odeur de volupté flotter au-dessus de moi, comme un vent inépuisable. Un vent de mirage. Un vent de rêveries.
J'ai mal. J'ai froid. J'ai peur de ne jamais te revoir, de ne jamais plus te toucher, de ne jamais te respirer à nouveau.
Je hais le parfum des autres.
Il me semble si fade. Il me semble si faux.
Peut-être que je ferai mieux de ne plus y penser. Si cela était possible, je n'hésiterais pas une seconde. Mais ta peau m'obsède. Ton odeur me réveille chaque nuit. Et ici, face à ce come-back inutile, tu me manques tellement. Se rappeler, c'est souvent injuste. Se rappeler, c'est parfois déstabilisant. Cette impression d'être près de toi en sachant que c'est une illusion fragile. La vérité est une présence olfactive. La douleur se confond avec ton absence. En cet endroit que tu as embelli un soir d'été inoubliable.
Et puis ces petites choses qui font tout. Ces petits gestes doux. Nos mains qui se rejoignent comme par miracle. Nos regards si complices.
Mes doigts qui ôtent les mauvaises herbes sur la tombe de ton père. Les bords de l'eau captivant notre libido. Les draps froissés par la folie incontrôlable de nous aimer.
Je fais semblant d'oublier tout ça pour ne pas mourir. Je fais semblant de me contenter du parfum des autres.
Le parfum des autres ?
Inodore. Dénué de tout sens. Dénué du plaisir de sentir ton corps contre le mien.
Le parfum des autres ?
Torturé au pinacle des ombres de toi !
La foudre peut bien me tomber dessus.
Je m'en fous comme du parfum des autres...

PRIX

Image de Été 2018
832

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Un parfum un peu âcre...Un texte bien savoureux !
·
Image de Anelaine
Anelaine · il y a
Tellement sensible et vrai...
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Bonjour. Vous avez lu commenté et voté pour le péril vert l histoire de cette plante venue d'Inde qui dévaste tout un village en Grande Bretagne. J ai eu la joie de voir ce texte en tête du classement et se qualifier pour la finale qui commence Vendredi. Si ce texte a été pour vous un coup de coeur vous pourrez le soutenir à nouveau dans une semaine. Juste derrière le péril vert un autre de mes textes train d enfer un interrogatoire policier avec une chute glaçante et tragique et deuxième dans la catégorie très très court se trouve le ridicule ne tue plus l histoire de Nicolas Hurie qui se prenant pour un Dieu de l écriture massacre trois chefs d oeuvre de la poésie. Si là aussi vous les avez lus et qu ils vous ont plu vous pourrez de même les soutenir la semaine prochaine. A vous de voir. En vous remerciant beaucoup pour le temps passé à me lire. Hervé Mazoyer.
·
Image de Terry Omø
Terry Omø · il y a
Sublime, tendre et émouvant ! +5 voix, et tous mes encouragements ! ♥✨
·
Image de Cristo
Cristo · il y a
Je ne peux que partager ce très beau texte sensible sur le parfum unique de l'être aimée et du sentiment de manque qui entoure son absence irréversible. Mais nombreux sont ces parfums séducteurs qui nous environnent et s'envoleront à leur tour laissant les autres désolés. Alors dans ces effluves qui demeurent y-a t-il peut-être celui de notre messagère de l'au-delà.
·
Image de Plumareves
Plumareves · il y a
Mon soutien renouvelé avec plaisir. :-)
·
Image de Noels
Noels · il y a
Très poétique ! Mes voix.
Je profite de mon passage pour vous inviter à soutenir mon "Papy Rolling Stones" dans la dernière ligne droite du Prix d'été : https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/papy-rolling-stones

·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Très jolie musicalité dans ton texte, Didier. Je me suis laissé porter par tes mots empreints de douceur.
Merci pour ce texte, Didier :)
Dans un autre contexte, mon très très court "Gu'Air de Sang" est actuellement en finale du Prix Court et Noir ! Si tu le souhaites, n'hésite pas à aller le lire et le commenter, j'en serai ravi :)
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/gu-air-de-sang

·
Image de Epineuse
Epineuse · il y a
J'ai aimé la mélancolie bien dosée de ce texte...
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
La nostalgie du bonheur enfui. Une belle évocation.
·