LE NAUFRAGE DE LA FAMILLE CORONARDOT

il y a
1 min
20
lectures
8

Né en 1951 à Annecy, Alphonse Dumoulin épuise immédiatement ses parents en braillant jour et nuit. L'age et l'extinction de voix guettant, il se résout aujourd'hui à écrire plutôt qu'à  [+]

Mi mars l’envie me vint d’écrire un feuilleton. Pour tromper le confinement. Et m’essayer à une œuvre de longue haleine. Ce fut un fiasco. Le plus simple est de considérer que manque de talent et absence de souffle en sont les causes premières.

Je remercie d’autant plus chaleureusement celles et ceux qui ont pris la peine de suivre jusqu’au bout « L’épopée de la famille Coronardot ». Aussi vais-je récidiver. En transformant ce feuilleton en roman.

Puis en entamant la rédaction d’une suite « Les Coronardot – Saison 2 » qui paraîtra peut-être à la rentrée de septembre. Tant il est vrai que le pire est toujours à venir.
8

Un petit mot pour l'auteur ? 6 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Dranem
Dranem · il y a
J'irais lire tout lire rétrospectivement ... et je salut l'initiative !
Image de Alphonse Dumoulin
Alphonse Dumoulin · il y a
Attendez de lire avant de saluer. Et donc je vous en remercie d'avance. De peur de ne pas en avoir l'occasion après.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
C'était super drôle avec des personnages sympa…
C'est moins sympa à toi (et même pas du tout !) de les abandonner et de NOUS abandonner avec une vague promesse de suite ! Grrrrr ! :(
;) ;) ;) Allons, je te chine ! Mais franchement, on attend la saison 2 ou… un autre récit du même tonneau.
Bises...

Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Personnellement, j'ai suivie et apprécié. Tu as bien raison d'avoir ces projets !! Au plaisir, Alphonse.
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
C'est ce qui s'appelle anticiper la seconde vague ;-))
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Je ne pense pas que ce fut un fiasco. Ce sont des petites histoires qui, sans doute remaniées, peuvent effectivement donner lieu à un roman. Il apparait un paysage qu'on aimerait découvrir. Il apparait des personnages bien décrits.
En tout cas, personnellement, j'ai apprécié.
Bonne chance pour la suite.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Léonard

James Wouaal

Il tombe depuis douze jours une pluie tiède qui semble en passe de dissoudre le paysage comme un morceau de sucre sous un filet d’absinthe. Le bruit que font les singes est si assourdissant... [+]