Le moment de partir

il y a
1 min
302
lectures
27
Qualifié

Jeune écrivain, je cherche à créer des textes qui proposent un regard singulier, une échappée, un univers où voyager. Curieux de tout ce qui se lit, se voit et s’écoute, je me nourris des  [+]

Image de Hiver 2015
Il avait pensé à tout.

Pour la ripaille. Les rillettes du Mans. Le saucisson de Corse. L’opinel de Savoie. Les pommes de terre. Les piments d’Espelette. Le sel de Guérande. Quelques macarons de Saint-Jean. Et le tire-bouchon.
Pour le café. Les mots croisés. Le crayon à papier. Le papier à cigarettes. Les allumettes. Le tabac à rouler. Le moulin à café. Le café en grains. Et la cafetière à piston.
Le camping-car était fin prêt.

Il s'était occupé de l’essence, du niveau d’huile, de la pression des pneus. L’atlas routier dans la boite à gants. Une bouteille d’eau à portée de main. Les papiers du véhicule et le permis du bonhomme. Il avait même pris la caisse à outils et un livre en cas d’ennui.
Pour la sieste. Son transistor et son hamac. Trente ans plus tôt, il avait planté là-bas deux arbres adéquats. Bien orientés, près du petit Rhône qui coulait le long de l’emplacement.

Demain, il descendrait la Nationale 7 jusqu’à Avignon. La même route depuis trente ans. Il garerait le camping-car et déplierait le store sous lequel il installerait le fauteuil pliant et la table pliante. Le barbecue. Le charbon. Et le bouffadou.
Il avait écouté Bison futé. Journée rouge qu’il disait. Alors il avait réglé son réveille-matin à 4h pour un départ à la fraiche comme il aimait bien.
Le bermuda et la chemisette étaient pliés sur la chaise. Posés dessus, le portefeuille et les clefs de contact. Sur la table de la cuisine, le thermos attendait d’être rempli. Dans la cafetière électrique, un filtre en papier crépon, cinq cuillères à café de café et six volumes d’eau du robinet.

Fernand s’était endormi sur le dos, l’oreiller bien calé sous la tête. Il rêvait que demain, il descendrait la Nationale 7. Châteauneuf-du-Pape et Beaumes-de-Venise. Le soleil brûlant et le mistral soufflant. Son Sud à lui.

Le réveil sonna bien à l’heure dite. Fernand se leva et alluma la cafetière électrique. Il s’habilla en écoutant les bruits de l’eau qui chauffait. Ce glouglou qui précède l’odeur du café prêt. Puis il remplit le thermos et sortit de chez lui.

Fernand ferma la maison et s’installa au volant. Il boucla sa ceinture, démarra le moteur diesel et enclencha la première.
Le camping-car tressauta puis cala. Fernand avait brutalement débrayé. Pour la première fois depuis trente ans, Fernand avait rejoint l’île de la Barthelasse en fermant les yeux.

27
27

Un petit mot pour l'auteur ? 25 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
Je viens de publier un texte intitulé PARTIR et j'ai décidé de visiter tous ceux qui ont le même titre...nous sommes si nombreux que Short pourrait en faire une recueil. il y a je trouve, et malgré les différences, quelque parenté entre nos deux textes
Image de Alan Smithee
Alan Smithee · il y a
Le TTC me pose toujours un souci mais je dois dire qu'ici, vous avez su, en peu de mots, brosser le portrait de Fernand... Bravo ! Merci d'avoir apprécié ma nouvelle "Jeanne"...
Image de Antoine
Antoine · il y a
Merci beaucoup de votre passage et de votre vote !
Si vous préférez les formats plus longs, je vous invite à lire ma nouvelle "LAS" à l'occasion.

Image de Nicolas Juliam
Nicolas Juliam · il y a
un parfum d'authenticité ici, ne sachant pas où cela nous mène, jusqu'au moment de partir et là... je vote. A+
Image de Antoine
Antoine · il y a
Merci d'être passé me lire !
A bientôt pour d'autres lectures croisées

Image de Marie
Marie · il y a
J'aimais beaucoup jusqu'à la chute qui m'a d'abord intriguée. Et puis j'ai aimé la chute. Merci. Je vote.
Venez me voir à l'occasion sur 2 TTC, si vous passez par là.

Image de Antoine
Antoine · il y a
Merci pour votre commentaire très plaisant.
Je note de vous lire bientôt.

Image de Jane Véronique
Jane Véronique · il y a
Le dernier départ est-il si ordonné que ça...je m'interroge....c'est rassurant....ça serait comme tout le temps...pareil à d'habitude....merci
Image de Antoine
Antoine · il y a
Merci pour ce beau commentaire.
Image de Argan le tallec
Argan le tallec · il y a
Terrible et joliment raconté même si la fin est définitive pour Fernand. J'aime bien votre style et j'aurai plaisir à vous relire ! Argan en compet des nouvelles avec Alphonse, un marin solitaire qui aurait aimé rencontré un gars comme Fernand pour boire un coup. Passez lire si vous avez le temps.
Image de Antoine
Antoine · il y a
Merci pour votre lecture. Aimant beaucoup la mer, j'irais lire avec plaisir l'histoire de votre marin solitaire.
Je vous invite à lire ma nouvelle "Las" quand vous aurez quelques minutes.

Image de Claire Doré
Claire Doré · il y a
Un titre à double sens, quelle habileté, Antoine! Mais on le regrette car on peut très vite s'attacher à votre personnage!Beaucoup s'y reconnaîtront!Trop de hâte, trop d'organisation...
Image de Antoine
Antoine · il y a
Merci pour ce commentaire emballé ! (peut-être ferais-je un préquel à la Marvel pour Fernand ;-)
Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
une fin douce
le conducteur arrive sur l'autre rive
et au bout de sa vie^^
+1

Image de Antoine
Antoine · il y a
Merci ! C'est un plaisir de recevoir des commentaires comme les tiens :-)
Image de Phl83
Phl83 · il y a
Le tour de France des matériaux incontournables se termine par le bouffadou. Normal.
Image de Antoine
Antoine · il y a
Les origines auvergnates obligent !
Image de Claire Le Coz
Claire Le Coz · il y a
On partirait bien avec Fernand, écrit plaisant dans ces détails, les yeux y voyagent en pensées, on y est bien.
Image de Antoine
Antoine · il y a
Merci pour le "voyage en pensées". A bientôt peut-être pour une nouvelle lecture !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Mercy

Gaëlle Chamarande

C’est Mercy qui se marie la première. Mercy, c’est ma petite sœur. Mercy a quinze ans. Mercy est plus jolie que moi, c’est ce que tout le monde dit. Mercy fait bien le mafé et la semoule au... [+]