Le mendiant masqué

il y a
2 min
82
lectures
0

Comment ne pas écrire... Comment taire mes commentaires.. Ne pas les dire ? Comment ne pas écrire ? écrire ! c'est crier en paix  [+]

Il est là, au coin de la rue. Son nom ? Rue st Michel, alors on l'appelle Michel...
Il est là, tout les jours, sauf le dimanche, le jour du Seigneur, faut pas travailler ! Donc Michel travaille pas.
Il arrive de bonne heure le matin, personne ne sait d'où, il alimente parfois les discussions du "Patriote", le bar qui fait angle avec le boulevard.
On se demande bien qui c'est... Il est gentil Michel, trop ! Parfois..
Il est déjà arrivé qu'on doivent le défendre,
les autres clodos lui piquent parfois ce qu'il a.
Faut dire que c'est pas commun... un mendiant masqué.

C'est le mendiant masqué !
Ça fait un peu super héros.
Tu vois ! les gamins le respectent, c'est plutôt marrant ça, d'ailleurs.
D' habitude sont plutôt cons.
Il y en a même qui l'appel Le père Michel, celui qu' a retrouvé son chat,
C' est pas bien méchant.... Son masque de chat.
Il le porte tout le temps quand il fait la manche.
Quand il a fini, il l'enlève, comme si on le libérait.
Puis il s'en retourne, comme il donne l'impression d' être venu.
Abandonné de tous...
" J'aimerais quand même bien savoir pourquoi y met ce masque ? " Me disait Momo, l'autre jour.
" C'est évident ! c'est pour être remarqué, je vois pas quoi d'autre ? ".
Depuis le temps qu'il est là, les gens passe pour lui donner,
il savent qu'il sera là... le masque.

Le masque, c'est devenu son image.
" Je me souvient! au début, je me suis demandé ce que venait foutre un mendiant ici ? loin du centre piéton, avec un masque en plus !
Y faisait peur au gens !" pérorait Polo,le patron du bar...
" Ben si il faisait si peur, je m' demande pourquoi il la garder ? " dixit Momo.
" Ça, je m'en branle coco, c'est le cadet de mes soucis, ce que je sais, c'est que maintenant qu'ils sont partout ces connards, je suis bien content que ce soit "mon" Michel qui reste là. Et ils ont pas intérêts de venir l'emmerder ! lui! il fait pas de bruit, il est bien élevé, et en plus, il est propre ! "
Sur ces belles paroles, remplies de bons sentiments, je préférais m'éclipser de peur de m'énerver bêtement.
Je sortais seul du bar...près à me calmer par clope interposée.
J'allumais ma malbaré, les yeux fixés sur notre ami si propre et si bien élevé !
Un vrai chat à pédigré me dis je, surement pas de gouttière. Enfin maintenant...
Je lui fit un petit signe de la main, auquel il répondis. L'occasion était trop belle, je m'approchais:" Tu veux une clope, l'ami ? "
" Non merci, je fume plus ."
" Dis moi je peux te poser une question ? on parlais de toi au bar et il y a un truc que j' aimerais te demander ? "
"Si c'est pas trop compliqué..."
"Non! juste un peu perso."
"Pose toujours ? "
"J'aurais voulu savoir pourquoi tu te mettais ce masque ridicule ? "
" Ah ! depuis le temps... Je trouvais bizarre qu'on me l'ai jamais posée celle là !
Ben tu vois si je met un masque, c'est parce que quand je fais la manche avec, je garde l'illusion, de cacher ma honte..."

Que veux tu que je te dise, toi qui lis ces lignes, que j'étais heureux de cette réponse ?
Je m'en trouvais minable, et ce jour là, c'est moi qui l' ai eu, la honte.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,