LE ZOURNAL HEBDO DE BRIZITTE MACRON...

il y a
2 min
13
lectures
2

Les mots jalonnent mon existence depuis un paquet de décennies déjà. Ceux des autres comme les miens... Ma devise est fort simple, vivons heureux en attendant la mort. Et peu m'importe les ratures  [+]

《 Aujourd'hui ce lundi 12 mars, je voulais vous faire part de mon émerveillement. Nous sommes allés ce week-end en Inde avec mon Manu. C'est important de garder les pieds sur l'air pour comprendre le monde au plus près.
Et puis, comme ça faisait longtemps que nous n'étions plus sortis de l'Élysée, une petite virée s'imposait. Nemo ne fut pas du voyage, lui qui voulait absolument rencontrer l'otage Mahal. J'avoue ne pas connaître cette personne. Il a de ces lubbies parfois!
Nous fûmes merveilleusement accueillis. Ces indiens n'ont pas tellement la peau rouge comme je le croyais. La ville de New Delhi est très brillante avec beaucoup de couleurs et d'épices. Les indigents sont très souriants. Ils ont le coeur sur la main, parfois dedans car il faut bien survivre. Hé oui, certains vendent leurs propres organes pour agrémenter leurs fins de mois difficiles. D'ailleurs, les français feraient bien de s'en inspirer plutôt que de râler en pointant sans scrupule chez Pôle...
Après notre arrivée en fanfare, nous avons goûté à un buffet savoureux préparé pour l'occasion à la Résidence de France. Un peu de charcuteries, moults fromages, vins et cerise sur le gâteau, des cornichons français et la divine moutarde de Meaux qui monte aux yeux.
Mon dieu, quel régal que ce festin mais quel désastre pour ma ligne. Il me fallut encore vomir après. Enfin... Voir tous ces petits indiens qui courent dans tous les sens pour satisfaire vos moindres désirs sans même être payés est bouleversant! Ma robe courte Vuitton graphique bleu marine et blanc ivoire fit sensation. Ça leur change tellement de leur sari tout pourri. Il faut dire qu'ils adoooorent quand ça scintille tout en faisant bling bling. J'aurais dû venir avec Sarkozy, ahahah! Oh j'arrête tout de suite car on ne doit jamais parler de politique française chez les étrangers...
Notre petite virée au bord du fleuve Gange m'a impressionné. Ce lavoir géant est d'une beauté renversante. Dommage qu'il soit si sale, sinon je m'y serais baignée volontiers. J'adoooore les bains de foule avec plein de gens dedans!
On est aussi allé dans le quartier chic de Lodi Colony à New Delhi où des maisons et des bâtiments sont couverts de peintures murales façon "Street Art. C'est primitif et très indigène mais touchant quand on pense à toutes ces petites mains caleuses qui s'essaient à la peinture. Mais on ne fait pas du Dali à Delhi sans casser des oeufs, dit-on ici!
Je pourrais être intarissable sur le sujet mais je vais rater mon rendez-vous chez Daily Monop. On m'a dit qu'ils faisaient très bien le Tandoori que Nemo me réclame sans cesse depuis notre retour. Avec Agathe, il est maintenant gêné de croquer du poulet sous son aile.
Allez, je file mais par pitié, restez zen, la France entière vous regarde 》.
Brizitte M.
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de ALEXANDRIN33
ALEXANDRIN33 · il y a
Merci Fantec... Moi qui lis régulièrement le Canard depuis... le millénaire dernier, ceci peut expliquer cela!
Image de Fantec
Fantec · il y a
Ça me rappelle le journal de Carla B. dans Le Canard.
Image de ALEXANDRIN33
ALEXANDRIN33 · il y a
Merci Chantal...
Ce sera avec plaisir!

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un texte ... épicé, j'adore.
Moins joyeux, j'ai un TTC en lice, puis-je vous inviter à le lire?

Vous aimerez aussi !