Le huit mars journée des femmes

il y a
2 min
164
lectures
61
Qualifié

Bonjour à tous. Je suis là car j'ai découvert SHORTEDITION que j'admire parcequ'elle me permet de lire très souvent vos histoires. Je ne suis pas un écrivain, cependant je suis tenté d' envoye  [+]

Image de 2017
Image de Très très court
L’impact des gouttes sur le métal s’est déployée et s’est étendue sur plusieurs endroits des rails du chemin de fer. La présence du sang ça et là occupe les lieux. Cela s’est produit dans la campagne. Seuls, les Gendarmes étaient à pieds d’œuvre, occupés aux constatations d’usage. Les uns prenaient des prises de vues photographiques, d’autres établissent un croquis de l’ état des lieux et d’autres encore s’affairaient à rechercher le moindre indice pour permettre de retracer avec exactitude le fil des événements.

Il s’agit d’une triste et sombre histoire de femmes, dont les journaux avaient fait l’écho. Elles étaient un groupe. Elles étaient trois ou peut être cinq ou peut être sept ou plus. Enfin, il s’agissait d’un nombre indéterminé. L’une d’entre –elles , Fatoum semblait être désavantagée car elle trainait un enfant en bas âge qu’elle s’essayait de surveiller et de maintenir à ses côtés. C’était probablement son fils.

C’était le 8 Mars 2017 fête de la femme. Il faisait un temps maussade, Un ciel gris et couvert. Les apparitions du soleil sont rares et malgré cela, elles s’étaient données rendez-vous au domicile de MOUA, une vieille dame de 75 ans, qui leur a préparé un copieux repas et a programmé une sortie à la campagne. Plus précisément au Mausolée de Sidi X... un Saint vénéré par les femmes influencées qui aiment se rendre en ce lieu surtout pour respirer l’air frais et une relaxation naturelle. Ces femmes étaient toutes parentes ou avaient un lien de mariage.
Voulant donner un cachet particulier à cette rencontre , elles étaient venues séparément revêtues de leurs abaya traditionnelles noires et un châle de la même couleur . Elles étaient discrètement maquillées et coiffées. Elles étaient jeunes, charmantes et élégantes. Dès leur arrivée, elles se sont données volontiers à des bavardages, des confidences effectuées à voix basse, ainsi qu’à des chuchotis et des rires étouffés. Zohra très bavarde se fait passer pour une pratiquante de la chiromancie. Elle s’adresse à sa cousine Fatoum assise à ses côtés. ‘’ Donne moi ta main pour te dévoiler ta ligne de vie ! ‘’ Elle s’empare vivement de la main de sa cousine. Elle l’a tient au niveau de la poitrine durant un moment, laissant planer un silence. Fatoum était étonnée et embarrassée. Zohra retire la main qu’elle observe longuement en récitant des mots confus et incompréhensibles à voix basse . Elle dévoile enfin. ‘’ Ah mon Dieu ! Non, ce n’est pas possible. Ta durée de vie est courte. Je vois ta ligne de vie qui est très brève. Je suppose qu’il ne te reste plus que quelques temps à vivre. Tu vas bientôt mourir. Fatoum a été très troublée par cette déclaration. Puis se ressaisit quand toutes les femmes très gênées avaient mis fin à ce spectacle dépravé en quittant le domicile .
Elles étaient partie au Mausolée où elles se sont recueillies quelques instants. Puis sur le chemin du retour, elles avaient adopté la marche à pied le long des rails de chemin de fer. Fatoum avec son enfant et Zohra s’étaient détachées du groupe et s’étaient éloignées. Elles étaient confiantes, joyeuses et aidées par la musique de leurs portables qui émettaient des airs de Raî et autres chansons d’amour. Ce qui les empêchait de voir ou d’entendre. Quand tout à coup des tremblements parcourent leurs corps. Elles avaient pris le train pour la dernière fois. Il a été mis fin à leur courte existence et c’était horrible.
61

Un petit mot pour l'auteur ? 52 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Cynthia Maillot
Cynthia Maillot · il y a
J'aime beaucoup !
Image de Mohamed Laïd Athmani
Mohamed Laïd Athmani · il y a
Récit très délicat et fin!
J'aime, faute de plus!

Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
Ça m'intrigue cette faute de plus.
Image de Safia Salam
Safia Salam · il y a
Celui qui a laissé ce commentaire aurait aimé voter pour vous dans le cadre du concours, mais le concours est terminé, il n'a plus la possibilité de voter, il clique "seulement" sur "j'aime". Il aurait aimé faire plus pour vous.
Image de De margotin
De margotin · il y a
Un très beau texte.
Image de pascale lecosse
pascale lecosse · il y a
Merci pour le partage
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Une histoire bouleversante. La vie réserve parfois des mauvaises surprises.
Merci Hamza pour le partage !

Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Au-delà du terrible, j'ai humé l'air de votre beau pays cet air qui m'a laissé le goût du merveilleux et de l'amer, plus de soixante années en arrière, ceci dû à la position inconfortable que nous avions, nous, pauvre petits trouffions.
Image de Safia Salam
Safia Salam · il y a
Commentaire sage d'un homme qui est parti. Paix à lui.
Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
Merci pour ce joli commentaire jarrie. Et sache que tu es le bienvenu.
Image de M BLOT
M BLOT · il y a
Ce texte est très beau ! Bravo 🌟💚
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Un TTC rempli de belles ligne surtout empreintes de finesse et de délicatesse. Franchement j'admire. J'aime.
Si cela vous dit, je suis en finale avec "ACHOU l'amour empoisonné ".
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/achou-lamour-empoisonne

Image de Mame Soda MALE
Mame Soda MALE · il y a
Très belle plume.
Continuez ainsi car c'est un réel plaisir de vous lire...

Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Un dernier voyage porté par une plume captivante.
Sans vouloir vous obliger je vous propose une nouvelle en finale du GP automne
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/a-chacun-sa-justice
Merci.

Image de Adlyne Bonhomme
Adlyne Bonhomme · il y a
Une histoire très prenante bien construite et très vivante également bravo.

Mon poème "je tresse l'odeur" est en finale merci de soutenir merci.

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est un terrible drame qui touche ces femmes le jour de leur fête. Merci pour ce partage.
Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
Merci d'être passée par là. E merci pour votre lecture - Oui cela s'est réellement passé
Image de Petit soleil
Petit soleil · il y a
Brrrrr. Pas très joyeux ce dernier voyage. J'ai aimé votre façon d'écrire. Vous avez ma voix même si il est un peu tard.
J'ai un texte parlant du vol d'un aigle. Je vous y invite ?
Belle journée
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/sous-le-vol-du-grand-aigle

Image de Dany Guyot
Dany Guyot · il y a
Un bel écrit, captivant et agréable à lire
Image de Guilhaine Chambon
Guilhaine Chambon · il y a
Très beau texte, une belle écriture . Je vous invite à découvrir Au fait qui est en finale et si le cœur vous en dit de visiter ma page. Belle journée
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
A L'AIR DU TEMPS d' Arlo est en finale du grand prix été poésie. Je vous invite à voyager à travers sa lecture et à le soutenir si vous l'appréciez. Merci à vous et bon après-midi.
Image de Yann Suerte
Yann Suerte · il y a
Touchant de sens. Bravo! Si vos pas vous y perdent, je vous invite à visiter mon "Atelier". Belle journée
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle plume pour cette histoire poignante et bien menée, Hamza ! Mon vote !
Je vous invite à venir vous imbiber de lumière dans mon poème, “Rayons de soleil”, qui est en Finale. Merci d’avance !

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Votre récit est intense et bien mené, bien écrit également, vous établissez une ambiance, un rythme... j'ai passéun agréable moment à vous lire, bravo, mon vote !

De mon côté, si jamais le cœur vous en dit, n'hésitez pas à venir découvrir ma Comptine... votre avis me ferait grand plaisir !

Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
merci pour votre commentaire et votre vote
Image de Vrac
Vrac · il y a
Je découvre une histoire très vivante, par ses personnages, et comme un film. J'ai bien aimé la lire
Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
merci pour ce joli commentaire
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Une coïncidence hallucinante ! Ce genre de chose pousse à croire en la chiromancie. Bravo, Hamza, pour votre texte agréable à lire et qui nous entraîne vers l'impensable ! Vous avez mon vote.
J'ai ici un texte pour le fun et le rire si cela vous tente : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/beee (en finale)

Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
Merci pour ce gentil et encourageant commentaire.
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour Hamza ! Je relis avec beaucoup de plaisir votre beau TTC que j'avais apprécié il y a trois ans.
Ce message aussi pour vous inviter à lier mon dernier poème : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/la-rose-la-bouteille-et-le-baiser Bonne journée à vous.

Image de Anthony Degois
Anthony Degois · il y a
Ce n'était malheureusement pas leur journée. Bravo pour ce récit.
Je ne me permettrais pas de vous donner des conseils sur l'histoire ( ne serait-ce que parce qu'elle est très bien ainsi) mais puisque vous me l'avez demandé, Hamza, je me permets de faire un petit commentaire lié à l'écriture: veillez à être plus rigoureux sur l'usage des temps verbaux. Vous passez allégrement du passé au présent et cela peut être gênant.

Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
Merci,merci,merci Anthony pour vos conseils. Je tiendrais compte je vous le promets
Image de Chantane P.
Chantane P. · il y a
cela fait froid dans le dos , triste fin....mon vote et bonne chance
Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
Merci Chantane pour ton commentaire
Image de Pierre Eyrignoux
Pierre Eyrignoux · il y a
J'ai connu un ''Dib'' à Jijel où il était professeur d'arabe; il a ensuite été principal à Taher. Serais-tu par hasard de sa famille? Merci pour ton commentaire élogieux. Mon email: pierre.eyrignoux@orange.fr
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Quand la ligne de vie rejoint la ligne de chemin de fer, c'est sanglant ...
Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
Merci pour ce commentaire.
Image de Cookie
Cookie · il y a
Les pauvres filles, c'est une triste fin. Ce n'était vraiment pas leur journée ce 8 mars 2017. Emouvant.
Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
Merci pour ton commentaire.
Image de Alliance
Alliance · il y a
Un récit captivant, imagé, coloré, avec une terrible chute qui fait écho à l'introduction.
Image de Hamza DIB
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
Récit plus que tragique pour une journée de la femme. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir son dernier poème " à l'air du temps" retenu pour le prix été poésie. Bonne journée à vous.
Image de J.H. Keurk
J.H. Keurk · il y a
Tragique cortège qui nous invite à réfléchir sur la possible conséquence de l'utilisation d'écouteurs sur des lieux publics.
Image de Philshycat
Image de Thara
Thara · il y a
Un récit marquant, puisqu'il se situe un huit mars, et tragique par ce sort qui avait été prédit, peu de temps auparavant...
Mes 4 votes !

Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
merci pour ce commentaire
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
C'est une histoire simple mais dramatique et bien racontée :)
Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
Touché par ton commentaire. Merci
Image de Aurelien Brianceau
Aurelien Brianceau · il y a
Un texte dont la fraicheur des mots utilisés au début tranche radicalement avec la chute, si glaçante... Le thème est bel et bien respecté. Court et noir.
Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
Merci pour ton commentaire élogieux.
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Ce n'est pas une histoire vraie, j'espère ! Pauvres femmes, leur sort est horrible et on tremble à l'idée de ce que peuvent trouver les enquêteurs sur les rails. Cependant, votre texte suggère au lieu de dire, et manque ainsi de force. Je pense qu'il aurait été préférable de prendre le point de vue de Fatoum ou de Zohra et d'écrire à la 1ière personne. Mais j'ai aimé cette histoire de femmes et je vote malgré ces réticences.
Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
Hélas oui. Merci pour tes conseils. J'en tiendrais compte pour mon prochain écrit.