Le héron funambule

il y a
1 min
59
lectures
1

De la poésie, un brin de folie. De la vie, de la vie, de la vie ! J’aime les mots, leur magie, leur profondeur et leur appétit. J’aime l’humain, ses secrets et ses envies. J’aime la  [+]

C’est l’histoire de Fantin le héron acrobate. Comme tous les hérons il avait appris à voler, mais il préférait marcher et ce depuis qu’il avait vu des cigognes de cirque se déplacer sur un fil. Elles se révélèrent si gracieuses qu’il en tomba aussitôt amoureux. Ainsi se mit-il en tête d’apprendre à évoluer avec élégance sur les fils électriques, sur les poutres de gymnastique, sur les clôtures de pâturage et sur tout ce qui s’apparentait au câble de ses bien-aimées. Il avait le projet de retourner les séduire après s’être suffisamment entraîné. Un jour où il exécutait quelques figures sur un étendage à linge, le raton laveur maître de maison l’interpela : ne voyait-il pas qu’il était en train de salir ses caleçons ? Le héron chassé se réfugia sur la balançoire de jeunes pingouins voisins. A peine commença-t-il son numéro que ceux-ci lui demandèrent d’aller faire ses pitreries ailleurs. Fantin dut se remettre à voler à contrecœur. Les élans amoureux paraissent souvent absurdes à ceux qui restent sur terre.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,