Le grenier

il y a
1 min
198
lectures
131
Qualifié

JCJR parce que ce sont mes initiales. Mon stylo court sur le papier,ayant parfois une vie propre et je ne sais pas toujours où il peut m'emmener...bonne lecture. Jean-Claude.  [+]

Image de 2018
Les  greniers sont toujours  des lieux chargés d’histoires, de souvenirs, d’endroits  cachés que l’on explore, de déguisements que l’on essaye et d’ennemis que l’on attaque. Mon âme d’enfant ne s’y est pas trompée et du haut de mes sept ans, coiffé d’un chapeau noir et d’une cape rouge, armé d’un des fleurets que mon père gardait là, je partais à l’abordage des vaisseaux ennemis qui pullulaient dans tous les coins du grenier. Un coup à droite, un coup à gauche, ils n’avaient qu’à bien se tenir. Armé d’un vieux pistolet de pirate trouvé dans un coffre, je terrassais mes assaillants aux visages patibulaires. Ce qu’il y a de bien avec les pirates des greniers, c’est qu’ils sont durs au combat, mais on en vient toujours à bout. La bataille est rude, mais rien ne résiste aux explosions et aux incendies. L’océan se perd dans un rideau de fumée et je suis là, maître des lieux, contrôlant  tout  de manière à ce qu’aucune situation ne m’échappe. Ainsi va mon terrain de jeux, capable de faire surgir de multiples histoires, dont la caractéristique est que je sois toujours le vainqueur. C’est interdit aux grands, car comprendraient-ils que j’ai besoin de vaincre mes propres monstres avant de toucher du doigt d’autres réalités.

131

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,