Le Géant de Lumière

il y a
4 min
302
lectures
169

Et si le mot est l'habit de l'âme... L'absence . est le mot de mon silence actuel . ne saborde pas ma politesse. Mille mercis à tous d'être venu(e)s lire mes œuvres  [+]

Image de 2018

Thème

Image de Très très courts
Le vide, « RIEN » occupe cet instant.... Seulement, laisser trotter le temps... le silence souffle sa présence, seules les aiguilles de l’horloge tapent fortement les secondes, j’écoute ces sons qui toquent le champ vibratoire, puis... j’entends le ronflement du congélateur, il se gorge de froid comme s’il aspirait de l’air glacial à s’en bloquer les poumons et congeler... et moi je suis là, dans un état de lassitude... l’envie de « rien »... un espace où même la pensée n’arrive pas à s’amarrer.

La maison est en silence comme si une influence avait endormie son énergie dans un climat de vide mais une douceur léthargique plane dans l’air comme un toucher de velours...

Malgré tout, je ne ressens aucun malaise, simplement l’indication d’un stop... le corps se met à l’arrêt, ne veut plus avancer.

Je me repose, allongée sur le lit, blottie sous la couette dans ce cocon de chaleur, je regarde les murs, la barre du rideau ciselée, je passe au crible fin tous les détails de la décoration comme si je devenais une onde invisible, je ne suis plus moi... je me sens « autre », baladée dans un espace-temps où le temps n’existe pas, n’existe plus, il n’y a plus personne... je suis seule, je ne suis plus un corps, je suis « une âme ».

Le chien me rejoint, se couche à mes pieds... me tient compagnie... je cherche le sommeil, je veux m’endormir pour régénérer mes énergies, les titiller à nouveau de l’instinct de vie, d’une dynamique... Z... « RIEN ».

Peut-être suis-je trop pressée ? Mon corps fait barrage, s’oppose à mon mental qui veut lui imposer un rythme incessant...

Ma vie se met dans l’ombre, je ne sais pas combien de temps cela va durer, j’y trouve un certain plaisir aussi... ce sentiment m’apporte un repos, un délassement, une sensation de flottement, d’être décalée et puis mon esprit s’évade enfin... je ne suis pas endormie, seulement endolorie...

Une influence mystérieuse rôde, me projette une vision de destin.... Je m’illusionne... une hallucination fait irruption comme une évidence... tout d’abord, c’est une forme pensée qui s’impose à moi : « il voulait que je le rencontre.... dans son espace invisible... » .

Ma pensée dessine ce tableau avec une telle précision, le pinceau guide le tracé de ce Géant de Lumière au pied de la Terre.

Et maintenant, j’arrive à ses côtés... je me découvre en femme âgée, les cheveux longs blancs, je distingue ma longue robe brodée de roses d’une teinte claire violine, les bras nus... il fait doux ! Je place un grand miroir, encadré de pierres précieuses, sur le côté gauche du monde... « Je sonde l’avenir, je m’interroge sur son devenir !!! »... les pierres scintillent telles des étoiles, je suis à côté de lui, je le vois... assis dans la position de Rodin, il réfléchit... la Terre est au-dessus de moi comme si elle était en suspens... et lui la regarde... je l’observe... il prend conscience de ma présence, nos mots de silence en magie blanche, son doigt pointe actuellement l’aube... un fil de lumière jaillit, il lui offre l’énergie d’un nouveau jour, elle gardera l’empreinte de son toucher.

Je me surprends à le mirer dans ses gestes précis, délicats, il est si géant... titanesque ; sa largeur d’épaules m’impressionne, son habit de couleur chair aux reflets de lumière met en évidence sa musculature... mais je ressens surtout la puissance de son esprit, sa maîtrise des énergies, son intelligence de pensée, la détermination dans son regard.

L’onde-pensée du « bien » a permis le contact.

Je suis en communion intérieure avec lui comme une connexion télépathique, je ressens la magie de sa lumière, sa belle intention. Il veut guérir le monde comme un semeur des graines de sa lumière.

Je le rencontre dans son âme, il est beau, tellement beau... je commence à l’aimer, pour lui... lui apporter l’énergie du deux, qu’il ne se sente plus seul...

Je le vois côtoyer Atlas, fatigué de porter ce monde lourd, son épaule gauche faiblit, l’axe porteur défaille, la terre oblique et le monde est bouleversé... le vent entre en folie, balaie violemment sa colère, fouette les terres, brise les demeures... son sourire de pierre s’est craquelé, déformé par la souffrance, il nous offre la vision atroce de sa peine.

Le monde est gagné par les pensées toxiques, découragées... des tâches sombres apparaissent sur certaines régions du globe et nous assistons tous les deux à cette danse infernale du mauvais, de ces énergies qui s’inversent...

Les gens se comprennent à nouveau, ils vivent la même chose, le négatif emporte leurs vies passées, effacent leurs souvenirs, une douleur vécue comme une déchirure, les larmes du mal s’écoulent, agonisent leurs calvaires...

Ils s’entraident, s’unissent pour reconstruire, vivent leurs premiers nouveaux instants dans l’essentiel, la simplicité...

L’idée « la seule », la même pour tous : construire à partir de leurs pensées « nourries du nouveau », l’égrégore d’énergie positive enfle par l’ampleur des personnes touchées... après la nuit vient le jour, après l’obscurité vient l’aube, la lumière.... Quand le jour arrive, la nuit s’en va !

Atlas est là depuis si longtemps, sa vieillesse est comme une canne de sagesse, il connaît le monde... accepte la force de ce Géant de Lumière... Il vient lui porter secours, l’aider, illuminer les zones sombres, obscures de ce monde dans un visuel futur de bonheur, de gaieté, au poids du monde plus léger, égal à celui d’un papillon... L’épaule d’Atlas fragilisée pourra guérir et il redressera la Terre, elle sera à nouveau stabilisée, en équilibre, toute ronde et en alignement parfait au Soleil...

Ils se lient d’amitié... ce ne sont pas les amis pour la vie, maintenant, c’est pour l’éternité.

J’assiste à cette magie de transformation accompagnée de mes deux meilleurs amis du monde et même s’ils sont invisibles à l’œil nu, ils m’apportent une force surnaturelle intérieure, comme une vérité profonde, un moi intérieur ermite qui trouve ici sa source originelle en abondance d’une façon puissante.

J’espère que vous pouvez, au travers de mes mots, le voir... capter son immensité de Géant, sa force dans sa belle grandeur intérieure, sa bonté d’âme, son temps mis à la disposition pour faire le bien, c’est son occupation vitale.

L’énergie sincère de leur amitié, à elle-seule, suffit à gommer le négatif si invasif !!!

Je deviens sa complice et je place mes énergies maintenant invisibles au monde réel aux siennes pour participer à sa belle mission.

Je sème des pensées de bonheur, je vois les terres regorger de beaux légumes, les arbres devenir de plus en plus forts, puissants souffler l’oxygène de guérison au monde... les rivières couler l’eau claire d’une façon harmonieuse et ininterrompue et puis, je vois, tour à tour, des visages connus, inconnus... je leur transmets la lumière, une onde de bonheur, un sourire...

La pensée est un acte magique, une onde émise, elle a « son effet »... donne une forme au futur, le crée.

Que « l’influence demain » soit l’idée géniale de ce Géant de Lumière puisque maintenant je le partage avec vous !

Je lui fais confiance, je découvre sa présence rassurante et soudain, j’aperçois dans le miroir, dans une brume qui se dissipe, notre monde de demain avec le plus beau sourire d’Atlas transformé en homme de chair vivant, il fait tourner la terre d’un seul doigt comme un enfant qui joue à la toupie.

J’ai trouvé le Géant de Lumière dans mon âme... je suis si bien avec lui que je n’ai pas envie de le quitter, je suis à ma place.

Et je réalise que ce tableau virtuel est magnifique... même si je l’ai dessiné avec les traits de mes pensées, je le vois avec mes yeux comme s’il était réalité. Il est, c’est sûr, la réalité de cet instant présent.

Un rideau noir, comme une ombre sur le jour, abaisse mes paupières qui se ferment... je suis absente de vie, je respire seulement, je me repose... plongée dans un profond sommeil... je dors tranquille car je sais désormais que ce Géant de Lumière veille sur nous comme un gardien de l’humanité en missionnaire invisible.
169
169

Un petit mot pour l'auteur ? 83 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Je vous découvre par le hasard des lectures, et j'avoue que vous me laissez dans l'admiration ! Je suis heureux de vous lire, et même vous relire. Voudriez-vous bien m'offrir le privilège de vous lire encore sur ma page ? J'ai un texte en compétition que j'ai intitulé "en mal d'humanisme"! Votre retour me ferait vraiment plaisir.
Image de Chantane P.
Chantane P. · il y a
Plaisir de vous relire, à très bientôt
Image de Yanis Auteur
Yanis Auteur · il y a
Bonjour Dominique
J'aime votre histoire
Félicitation pour vous et votre texte.
Je vous invite aussi à voter mon histoire pour le concours adolescent.
Voici le lien.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lhomme-10

Image de Chantane P.
Chantane P. · il y a
Comme vos mots me font du bien.....
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Des mots tout en douceur entre méditation et profondeur de l'âme. Un régal cette découverte de ce matin...
Je vous souhaite également la bienvenue sur ma page... Cordialement.

Image de Yasmine Anonyme
Yasmine Anonyme · il y a
Très belles plumes avec de très paroles. Bravo! Une invitation à lire ma TTC en concour. Merci d'avance et bonne journée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-inventions-naissent-mais-les-hommes-meurent-1

Image de Pascal Gos
Pascal Gos · il y a
Dominique Alias Suna Descors, j'avais aimé votre texte.
Je vous invite à goûter mon hamburger de Noel en finale pour le GP Hiver 2019
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-hamburger-de-noel-1

Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Ce texte m'a donné la lumière. C'est vraiment géant ! J'aime et m'abonne. Je vous invite sur ma page. Je suis en finale.
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Whouahhh, je suis comblée de bonheur… mon géant trace sa lumière dans le monde, dans votre cœur et celui d'autres lecteurs… un égrégore de lumière qui grossit et qui va chasser les ombres du mal être de ce monde actuel. Merci de ce très beau commentaire qui me touche.. Jolie soirée. Au plaisir de vous retrouver dans vos mots dès que possible.
Image de AKM Amoussou
AKM Amoussou · il y a
J'aime votre écriture, je m'abonne donc avec plaisir !
Je vous invite à lire ma nouvelle LES MOTS DU CŒUR et à apporter vos critiques.
Merci !

Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Je vous accueille avec un plaisir réciproque… j'ai tellement aimé l'écrire… Merci Merci Merci. Jolie soirée.
Image de Chorouk Naim
Chorouk Naim · il y a
Joli texte.
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Merci beaucoup, vous avez contribué à semer la lumière sur le monde par votre lecture. Merci de ce joli commentaire qui me touche. Jolie soirée. A bientôt dans vos mots, dès que possible.