Le français remercié

il y a
3 min
22
lectures
7

Ancien professeur de physique à l'université, je m'intéresse désormais à l'écriture d'essais hors champ scientifique sur le sens notre vie et à la pratique du piano classique  [+]

La troisième semaine de télétravail arriva. Sidonie maitrisait maintenant parfaitement sa plateforme interactive. Avec Doodle elle était sûre que ses élèves seraient au rendez-vous. Mais le directeur de son collège, avait entretemps décidé que Zoom-pro était beaucoup mieux que free-Skype, alors il fallut tout recommencer. Pas assez flexible, le pauvre webmaster Modeste avait été remercié avec une toute petite indemnité de licenciement. Harry, intérimaire, jeune licencié en informatique, rompu à Zoom-pro fut recruté immédiatement à sa place, avec une belle prime de précarité. Le temps de se coordonner avec Harry, le télé-cours de Sidonie put finalement débuter avec une heure de retard. Confinement oblige, elle devait s’adapter à tout changement. Elle fit l’appel comme c’est l’usage. Ils étaient tous là, le petit ange aussi. Lui, Skype ou Zoom, il n’en avait que faire. Sidonie remercia ses élèves pour leur patience et assiduité et leur expliqua les causes de ce retard.
Elle énonça la troisième question de son programme :

III. « Pourquoi remercie-t-on un employé quand on n’est pas content de ses services ? »

Catherine :

« Non, je ne comprends vraiment  pas madame. Quand on remercie quelqu’un c’est parce qu’il vous a rendu service ou vendu quelque chose de bon. Ma maman remercie toujours le boulanger, par exemple quand il lui vend des baguettes sans sel, et moi aussi quand il me donne une glace en plus.»

Mais Philippe intervint :

« Je me souviens. Mon père, qui travaille dans une agence de voyages, était très soucieux il y a 2 semaines ; et il a dit à maman ‘’tu vas voir ils vont me remercier, ils vont me virer, malgré mes 5 années de services à m’esquinter à remonter la boîte ‘’. »

Le débat était lancé, et Sidonie d’expliquer :

« Bon Catherine, Philippe c’est bien. Vous venez justement de mettre l’accent sur les contradictions de la langue française. Un même mot -remercier- peut signifier tout ou son contraire. On remercie un employé pour son bon travail, on lui donne une prime de rendement et on continue à le faire travailler. On remercie un employé parce qu’il a mal travaillé, ou même, s’il a fait du bon travail, quand on n’a plus besoin de lui. On le licencie. Il perd son emploi, il est au chômage.»
« La langue française est très compliquée, voyez-vous. Ainsi, remercier quelqu’un dont on n’a plus besoin dans n’importe quel emploi ou fonction, c’est le licencier, le congédier, le limoger, le débaucher, l’enjoindre à prendre la porte, le renvoyer, le virer ! »

« Mais Madame, pourquoi mon grand frère a-t-il été licencié de la fédération de tennis alors qu’il joue très bien ? »

Rétorqua Barthélémy.

Sidonie, inquiète, car on risquait de ne plus s’en sortir, répondit immédiatement.

« Oui en effet. Mais dans ce cas, cela veut dire que l’on atteint un niveau suffisant pour pouvoir participer aux compétitions officielles. On est licencié aussi quand on a obtenu une licence pour justifier ce titre. La licence est donc un diplôme ou une autorisation qui est délivrée pour exercer un sport, une profession ou un commerce. »

Solarius qui était, entre autres, ‘’licencié es sciences physiques’’ intervint :

« Oui les enfants, votre professeure a raison. Elle a une licence qui lui permet d’être enseignante, et beaucoup d’autres diplômes de niveau supérieur. Elle est titulaire. De plus les enseignants, c’est comme les soignants, il n’y en pas assez.
C’est pourtant très simple à comprendre cette histoire de remerciement: votre professeure est licenciée et ne peut être licenciée. »

Solarius content de lui, s’abstint de parler de la licence IV, alors que tous les bars étaient fermés et les pauvres barmaid et barmen sans emploi. Qu’attendent les experts œnologues pour créer une licence V et atteindre le niveau bac +5 ?

Sidonie comprit qu’il était grand temps d’arrêter Solarius, car il était en train de délirer et de semer le doute et la confusion. La mécanique quantique avait obscurci son cerveau. Il fallait ramener de l’ordre dans les esprits et réanimer les élèves au coeur du sujet.

« Ecoutez, s’il vous plait. Le licenciement est une chose terrible pour ceux qui le subissent. C’est aux syndicats et aux travailleurs de se battre pour l’empêcher. Ou, alors, il faut que les plans de ‘’remerciement’’ soient bien négociés pour que tous ceux qui sont débauchés soient réinsérés. Alors ils pourront remercier leur patron ou leur employeur.
Vous savez si nous voulons vivre en paix, il faudrait que tous les Français aient un travail rémunéré. C’est parfaitement possible avec un peu de bonne volonté. Reposez-vous bien, à la semaine prochaine ! »

Solarius contacta par télépathie le chérubin, qui ne s’était pas manifesté :

« Vraiment le français est incorrigible, mais Sidonie est redoutable ».

Et le petit ange télépathe de conclure :

« Je crois qu’ils n’ont pas bien compris. Moi, je remercie Dieu tous les jours ; et lui il n’a pas besoin de me remercier, car, avec lui, il n’y pas besoin de travailler. Juste jouer de la trompette pour les nouveaux arrivants. Quant à ce qu’Il licencie...»
7
7

Un petit mot pour l'auteur ? 10 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Formidable
Image de Cristo
Cristo · il y a
Oui le français est formidable for me for me for me dable, comme le chantait le petit charles au grand merci !
Image de Cristo
Cristo · il y a
Merci de m'avoir lu, d'autres épisodes arrivent, normalement 12 séances. Après Sidonie part en vacances bien méritées.
Heureusement que Dieu ne licencie pas le petit ange qui peine à convaincre Solarius du bien fondé de son existence...

Image de Randolph
Randolph · il y a
L'air de rien (ou pas), un bon texte qui se joue des mots et nous promène en leur compagnie !
Image de Cristo
Cristo · il y a
Merci beaucoup de m'avoir lu avec indulgence
Image de Vrac
Vrac · il y a
Et lorsque le petit ange remercie Dieu, ce dernier lui dit-il en retour, comme cela se fait "je t'en prie". Alors que le petit ange, j'imagine, fait les deux à la fois : il prie et remercie.

Les leçons sont vraiment difficiles cette année, je crains de redoubler

Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Je vais demander à cet incorrigible cuistre virtuel de Solarius de m'expliquer pourquoi, quand on refuse une offre, on dit "non, merci" : moi qui n'ai envie de dire merci que si je prends, ça me gêne... et là, je ne suis pas gêné, j'ai encore pris ce cours de philologie de Sidonie ,en attendant un hypothétique cours de musique de Si-do-mi... !
Image de Cristo
Cristo · il y a
Merci pour cette excellente répartie et l'humour final . Oui le français est formidable dans ses contradictions.
et cela nous renvoie à l'extrait de la célèbre tirade de Cyrano sur les non merci !
Travailler à se construire un nom...
"Sur un sonnet, au lieu d’en faire d’autres ? Non merci " ..

Image de Stéphane Sogsine
Stéphane Sogsine · il y a
"Quant à ce qu'il licencie"... Voilà une fin presque licencieuse ? :-)
Image de Cristo
Cristo · il y a
Merci beaucoup de votre remarque pertinente
de quel côté est dieu et quel rôle lui fait-on jouer ?

Vous aimerez aussi !