10 lectures

5

On en était à la quatrième semaine de confinement. Personne ne s’y habituait vraiment. Mais il faut reconnaître que les méthodes d’enseignement avaient radicalement changé. La plateforme de télétravail mise en place par Harry fonctionnait parfaitement. Tout était dématérialisé ou presque.
Sidonie était fière d’elle, car elle tenait ses 24 élèves virtuels bien en main. Tout brouhaha était devenu impossible. Elle était beaucoup plus tranquille chez elle. Ainsi pouvait-elle arrêter et reprendre le clavier comme bon lui semblait, aller se laver les mains, prendre un café. Elle pouvait s’adresser à chaque élève, et enregistrer toutes les séances. Il serait donc très facile d’évaluer leur participation à la fin. Sauf celle du petit ange, bien sûr, car aucune plateforme n’est encore capable de localiser le paradis et encore moins un signal télépathique. Cela, Solarius lui avait bien expliqué : le paradis peut exister, mais c’est sans doute un univers parallèle avec d’autres lois que celles que nous connaissons. On ne peut voir l’hologramme de l’angelot ailé, que de temps en temps, lorsqu’il passe par un trou de ver. Et encore est-ce bien un hologramme ? Bref sur toutes ces questions, les avis des scientifiques restaient partagés.
C’était bien ce qu’avait retenu, Sidonie et elle annonça donc le sujet du jour :

IV. « Pourquoi lorsque vous ne partagez pas l’avis de quelqu’un dit-on que les avis sont partagés ? »

« Qu’en penses-tu Thomas ? Donne ton avis ? »

« Madame, je ne crois que ce que vois. A la gare, il y avait marqué sur un panneau ’’Avis aux voyageurs : il est interdit de descendre sur la voie’’. Puis, j’ai entendu : ’’Avis aux voyageurs le train 2020 qui devait arriver à 20h voie 1, est annoncé avec un retard de plusieurs mois ‘’.
Je ne comprends pas comment un avis peut être partagé. »

Cela fit sourire Léa :

« Thomas n’a rien compris, madame. Un avis, c’est quand on conseille quelque chose à quelqu’un. Par exemple ‘’Je ne te conseille pas de sauter par la fenêtre, c’est top haut ‘’. Ou ‘’ tu veux mon avis, tu devrais te couper les cheveux Thomas ‘’.»

Thomas mécontent, elle est pas vraie cette meuf !

« C’est faux. Des fois, les voyageurs descendent sur la voie, lorsqu’ils ne sont pas d’accord avec l’avis de retard, et ils vont le faire savoir au directeur de la SNCF puis au ministre des transports. »

Sidonie reprit le clavier :

« Du calme. D’abord, Thomas, on dit parfois et non des fois. Léa on dit ‘’c’est trop haut’’ en non ‘’top haut’’. Ensuite, Léa et Thomas, vous avez presque touché du doigt l’essence du mot avis. Il peut signifier d’abord une information à la population, un conseil, une interdiction au public. Dans les campagnes, le garde champêtre et son tambour, annonçaient sur la place du village la tenue d’une fête, l’ouverture de la chasse. Dans les métros : il est conseillé ne de pas bloquer la fermeture des portes. Dans la rue, il est interdit de cracher sous peine d’amende. Ce type d’avis ne peut donc être partagé, on doit le suivre obligatoirement.
Mais le plus souvent, l’avis exprime ce que l’on pense et ce que l’on en dit : c’est une opinion. Elle peut être partagée en deux ou en trois ou en quatre même. Les avis pour, les avis contre, les avis ni pour ni contre, c’est-à-dire les sans avis, et les avis à la fois pour et contre, c’est-à-dire les indécis comme les Normands. »

Solarius, tout heureux, ne put s’empêcher d’intervenir :

« C’est très simple : en théorie nous avons deux ensembles les pour P, les contre C et l’ensemble vide (les sans avis) et leur intersection (les indécis). L’addition arithmétique des avis donne P+P=2P, C+C=2C et P+C=0 et l’addition Booléenne nonP+nonC= 0 et P et C =0.
Et nous n’avons plus qu’à compter pour avoir l’avis majoritaire. C’est ce qu’on appelle un référendum les enfants ! »

Ca y est, il recommence, songea Sidonie. Solarius, c’est Joe l’embrouille. Le cours de math, c’est demain. Elle intervint immédiatement en dialogue interne avec Solarius.

« Merci professeur. Si vous voulez mon avis, il faut rester plus terre à terre, nous n’en sommes pas au programme de terminale. »

Elle reprit le multiplex, afin d’éclaircir les propos de Solarius avec des exemples simples et parlants.

« Lorsque l’on a un seul objet, ou quelque chose formant un tout homogène, on ne peut que le diviser en parties possédant les mêmes propriétés. Donc, si l’avis est considéré comme une tarte aux fraises ou un quatre-quarts au citron-vanille, chacun aura une part identique, si l’on veut être équitable. Dans ce cas, on dira que cet avis est partagé à l’unanimité et à parts égales.
Un avis d’interdiction ne peut donc être partagé, mais partagé par tous puisque chacun est tenu de le respecter.

Maintenant, s’il y a plusieurs objets ou plusieurs propositions. Alors on est dans le cas d’avis différents : il ne peut y avoir de partage mais une répartition. S’agissant d’un assortiment de babas au rhum, d’éclairs au chocolat, de Paris-Brest et de forêt-noire on ne pourra que rassembler les amateurs de chaque pâtisserie et constater que les ‘’avis ‘’ sont partagés ou plutôt répartis selon des pourcentages.

Donc l’expression française : les avis sont partagés, alors qu’ils ne le sont pas, est vraiment à côté de la plaque. Notre langue déraille comme une locomotive à vapeur de la plaque tournante qui lui permettait de la remettre dans le bon sens. »

Solarius songeur. Bien sûr, le français nous désarçonne. Avant de dérailler, le cheval de fer ne quitte ses rails que si ses chevaux-vapeur se sont emballés.
Et, il n’y a plus de locomotive à vapeur en plus ! Pourquoi Sidonie ne leur a t-elle pas dit simplement que la langue française est pleine de bugs et qu’il faut la débuguer ?

« Bien c’est terminé, mes enfants. Vous pouvez décrocher. À la semaine prochaine. »

Et le petit ange ‘’télépathia ‘’:

« On dit bogues, Solarius tu es incorrigible ! La tour de Babel c’est une réalité, on a été prévenu ! Alors y a-t-il un Dieu ou pas, à ton avis ? »
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Bonjour Cristo, ma voix pour ce beau texte :).
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995. Bonne continuation :).

Image de Cristo
Cristo · il y a
merci beaucoup, j'ai lu commenté et voté pour votre texte
Image de Cristo
Cristo · il y a
démarrage ...

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème