Le fantasme de la femme idéale

il y a
1 min
466
lectures
16
Qualifié

Français des îles, amoureux des villes, partisan du voyage, s’il rime avec partage, je te salue, rêveur, auteur, mon ami, ma sœur, inconnue reconnue  [+]

Image de Eté 2016
Il y aurait... parait-il,
Les femmes banales, et les originales,
Les colorées de gris, les reines de la nuit,
Les pédégères altières, les bouts de chou sincère,
Les QI minimal, les matheuses infernales,
Les molles du genou, les curieuses de tout,
Les j’ai beaucoup souffert, les j’ai tout pour te plaire,
Les laisse-moi un peu d’air, les sans toi c’est l’enfer,
Les aboyeuses vulgaires, les passeuses de lumière,
Les mes amies m’ont dit, les je pense donc je suis.
Et aussi,
Les pincées du menton, les reines du frisson,
Les collants de flanelle, les porte-jarretelles,
Les fesses passagères, les pour la vie entière,
Les chemises de nuit, les par ici aussi,
Les hommes sont tous pourris, les je croque dans la vie,
Les devoir conjugal, les combien au total ?
Les j’ai mal à la tête, les refait-moi ma fête.
Les pas sans un vison, les Polo c’est le bon,
Les quand y’en a pour un, y’en a pour les voisins,
Les j’en ai connu qu’un, mais quel homme de main,
Les prends-moi toute entière si tu es un grand fou,
Et puis les primevères à vous rendre jaloux.
Et encore,
Les fourmis à soucis, les cigales boite de nuit,
Les mon jardin secret, les tu me vois, tu sais,
Les je suis comme j’essuie, les tant pis ça m’ennuie,
Les pâtés en tourtière, les sushis sans dessert,
Les régimes pour la frime, les bouge et élimine,
Les mains sur la cassette, les je l’ai vu j’achète,
Les j’ai rien à me mettre, les voilà je suis prête.
Certaines ont de l’attrait, d’autres nous font rêver...


— Aphrodite, c’est moi, Pygmalion, Ô déesse, tu règnes sur l’amour, exauce ma prière, J’ai fait son portrait, mes mots l’ont sculpté, donne-lui la vie que je puisse l’épouser
Voilà que mon mari rêve tout haut la nuit !
— Mais c’est trop tard, mon grand biquet, ta femme est dans ton lit depuis douze ans déjà, pour le meilleur et pour le dire dans le cas où tu l’oublierais !

16

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Lévitation

Sandra Bartmann

Le logeur claque la porte derrière lui et je me retrouve seule dans cet appartement inconnu, au cœur d’une ville maintes fois parcourue mais que j’ai à peine reconnue en y débarquant deux... [+]