Le donjon de Morlock

il y a
3 min
4765
lectures
279
Qualifié

Après avoir écrit un stock entier de premiers chapitres de "grands romans", j'ai décidé de tester le format de la nouvelle ! Sans surprise au vu de mes textes, mon univers de prédilection est  [+]

Image de Printemps 2020

La trappe du donjon dans lequel j’étais retenu prisonnier depuis plusieurs heures déjà s’ouvrit en grinçant. Inquiet, je me levais d’un coup en soulevant un nuage de poussière.
Une personne dissimulée sous une cape fit irruption dans la pièce et retira sa capuche avant même que je n’aie le temps de réagir.

— Princesse Romane ! m’exclamai-je, stupéfait. Qu’est-ce que vous faites ici ?
— C’est plutôt toi qui devrais répondre à cette question, répliqua la princesse des elfes en secouant ses cheveux dorés. Tu t’es fait prendre en essayant de récupérer mon diadème, c’est ça ?
— Oui, avouais-je tout penaud.
— Tu es le seul à être assez fou pour t’être lancé dans cette quête, soupira Romane d’un air agacé, alors je suis venue t’aider.

Je n’en revenais pas. J’avais voulu récupérer le diadème de la princesse dans le secret espoir qu’elle me remarque, et voilà qu’on allait faire équipe !

— Je m’appelle Sylvain, ai-je bredouillé.
— Et ton pouvoir ?
— Je peux faire léviter des objets…
— Bon, a dit la princesse, déçue, ce n’est pas franchement utile ça… En plus, sans mon diadème, je n’ai que la moitié de mes pouvoirs : je peux juste me rendre invisible. On est mal partis !

Alors c’est comme ça qu’elle avait pu me rejoindre sans se faire prendre. J’étais impressionné. C’était génial comme pouvoir ! Il fallait que je me montre digne d’être son coéquipier. Alors, après un moment de réflexion, j’ai proposé :
— Le diadème est dans une grande salle au bout du chemin de ronde. Il y a deux gardes à l’entrée. Ce sont eux qui m’ont arrêté. Je peux faire voler votre cape dans l’autre direction pour faire diversion pendant que l’on se glisse dans la salle.

Romane a enfin souri, avec un éclat de malice dans ses beaux yeux verts.

— Parfait, on fait comme ça.

On a dégringolé les marches du donjon à toute allure jusqu’au niveau du chemin de ronde. Là, le plan a bien fonctionné. J’ai fait léviter la cape de la princesse et les deux gardes se sont précipités pour la suivre. La voie était libre.
On s’est rués dans la grande salle en refermant la porte derrière nous.

On n’a pas pu s’empêcher de pousser un cri de surprise. La salle était immense et entièrement remplie de montagnes de trésors qui brillaient de mille feux. Nous nous sommes séparés pour chercher le diadème.

Il était difficile de se concentrer au milieu de ces merveilles, mais la pensée d’être en équipe avec la princesse des elfes me donnait des ailes.

Soudain j’ai entendu un grand cri et des objets qui tombaient au sol. J’ai couru pour aller voir ce qui se passait, en essayant de me faire discret.

Malheur ! Morlock en personne avait attrapé la princesse par le pied, alors qu’elle était en train d’escalader une pile de bibelots. Il la tirait sans ménagement vers le sol avec un ricanement glacial. Attrapée par surprise, elle n’avait même pas eu le temps de se rendre invisible !

— Ma chère princesse, grognait Morlock, depuis le temps que je rêve de vous rencontrer. C’est mon jour de chance, d’abord je capture un elfe, et voilà que la princesse est à moi.

Il tirait de plus en plus fort. Je réfléchissais à toute allure pour trouver un moyen de secourir Romane. Pourquoi avait-elle essayé de grimper sur ce tas d’objets ?
J’ai levé les yeux. J’ai compris. Tout en haut de cette montagne de trésors brillait… le diadème !
— Arrête de lutter ma belle, tempêta Morlock en resserrant son emprise sur la cheville de l’elfe qui gémit de douleur.

Au même moment, je réussis à faire léviter le diadème. J’ai crié :
— Romane, attention !

Morlock, surpris, se retourna, et j’en profitais pour déposer le diadème sur la tête de la princesse.

Ses cheveux dorés devinrent comme des flammes. Elle eut un immense sourire, leva les mains et propulsa une boule d’énergie géante sur Morlock qui tomba à la renverse.
Je courus la rejoindre et l’aider à se relever, et on se précipita vers le chemin de ronde. Hélas, les gardes étaient déjà revenus près de la porte, avec la cape de Romane qu’ils avaient fini par attraper. Derrière nous, Morlock, remis du choc et de sa surprise, était en train de se rapprocher dangereusement.

— Sylvain, je n’aurai pas assez d’énergie pour repousser tout le monde indéfiniment, souffla la princesse. Il faut qu’on sorte de là. Tu ne peux pas faire léviter des personnes par hasard ? demanda-t-elle, tout en envoyant une nouvelle boule d’énergie vers les gardes.
— Non, ai-je soupiré, désespéré.

Soudain, j’ai eu une idée de génie. J’ai attrapé la cape que les gardes avaient lâchée sous le choc de l’attaque de Romane. Je l’ai étendue sur le sol.

— Grimpez sur la cape, ai-je crié à Romane
— Pardon ? a-t-elle demandé en me regardant comme si j’étais devenu complètement fou.

Je l’ai poussée sur la cape sans ménagement et je suis monté à côté d’elle.

Pourvu que ça marche…

Et ça a marché…
Grâce à mon pouvoir, la cape s’est soulevée du sol, et nous avec.
Romane a envoyé une dernière boule de feu vers un Morlock furieux tandis que l’on s’éloignait rapidement dans les airs sur notre cape volante.

C’est depuis ce jour que Romane et moi avons décidé d’allier nos pouvoirs. Les aventures de la princesse aux cheveux de flammes et de l’elfe volant ne faisaient que commencer…

279

Un petit mot pour l'auteur ? 95 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Yasmine Anonyme
Yasmine Anonyme · il y a
Très jolie et tout mignon !
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Très belle écriture - ma voix
Image de ALYAE B.S
ALYAE B.S · il y a
C'était un réel plaisir de vous lire. Tellement j'ai aimé. 😍
Une invitation à venir découvrir mon TTC en finale https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-face-cachee-de-lisere
Passez une excellente soirée

Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Très belle plume!
C'est fort bien écrit et très profond.
Un plaisir de vous lire!
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire mon texte "Mésaventures nocturnes" en final pour le Prix des jeunes écritures.

Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
Un plaisir de découvrir ta page vivante et intéressante J'ai bcp aimé.un texte original et bien structuré. Merci de le soutenir https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/au-commencement-etait-lamour-2
Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Imagination mêlée de réalité tel un conte adressé à tous les cœurs. Vous avez tout mon soutien avec toute mes voix.

Vous êtes invité à découvrir mon texte en course pour le prix des jeunes auteurs. Merci d'y laisser votre appréciation.https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2

Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Bbeau texte pour petite princesse. J'ai adoré vous lire, bien que je n'en soit pas une. Vous-avez toutes mes 3 voix.
Je vous prie de me soutenir en allant voter pour mon texte en compétition pour le prix des jeunes auteurs, si bien sûr il vous plaît.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chose-11
Et à me laisser quelques commentaires si l'envie vous vient.

Image de Arnaud-Christ EKONE
Arnaud-Christ EKONE · il y a
L'alliance des pouvoirs.
très sincèrement c'est très profond, sans parler de l'imagination caractéristique du récit.
Aussi, les nuances linguistiques y sont.
Je te convie à lire «Les cieux,la cime et la prairie» et d'y laisser tes voix s'il t'emporte.

Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Très émouvant. Ce fut un plaisir de vous lire Beline
Image de Fodé Camara
Fodé Camara · il y a
J'ai adoré vous lire. Une histoire bien savourante. Bravo ! Vous avez mes 5 voix.
Merci de passer faire un tour chez moi et soutenir mon texte si vous avez le temps 👇👇
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lerrance-spirituelle-1

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le prix à payer

Alizée Villemin

Kam inspira lentement, savourant les senteurs d’humus et de fougères. Tout en bloquant l’air dans ses poumons, elle se remémora les consignes : Regarder droit devant. Ne jamais hésite... [+]