Le dîner est servi

il y a
1 min
1587
lectures
72

Être de trente ans qui a déjà vécu mille vies, mille morts, mille renaissances. Être multiple, au reflet déformé, par le temps qui passe. Je ne sais pas qui je suis, mais vous qui me suivez  [+]

Elle fait chauffer les pâtes dans la casserole, et tout en regardant quelques morceaux tombés par terre, elle se dit qu'elle n'est pas la seule à être à côté de la plaque.

L'eau bout, elle aussi, intérieurement, les bulles remontent et crèvent à la surface. Comme ses souvenirs. Comme ses souvenirs. A chaque bulle qui remonte, c'est son coeur qui éclate un peu plus. C'est son âme qui éclabousse les murs de la cuisine. Les pâtes cuisent et elle attend que passe le temps. Hier encore, il était là. Aujourd'hui, il n'y a que son rire qui flotte encore dans l'air, qui flotte comme les pâtes. Et demain. Demain, tout aura disparu. L'écho, les odeurs, les éclats de vie qui lui faisaient des fossettes mais de vrais sourires. Elle remue les pâtes tout en remuant le couteau dans la plaie. Elle ne rajoutera pas de sel, elle pleure bien assez. Les bulles remontent, les souvenirs, la rencontre, le premier message, le premier verre, la première nuit et la deuxième, la première virée à la mer, elle avait des bagues à chaque doigt, des tas de bracelets, autour des poignets et l'amour chevillé au corps, les photos sur la plage, le sable dans les cheveux, la vie qui se reflète dans leurs yeux, la première dispute, la première réconciliation maladroite, les non-dits, les rires à nouveau, les nuages dans les yeux, la peur, la première nuit blanche, il n'est pas là, les messages sur le téléphone, la messagerie pleine, le parfum d'une autre, les traces de rouge à lèvres, les explications, hasardeuses parfois puis toujours, les larmes, la colère, le sang pour se punir, le silence, le tourbillon, encore et toujours le silence qui emporte avec lui le rire des amants. Les pâtes sont prêtes. Elle n'a pas faim mais puisque tout a une fin, elle se force. Alors, tout en mangeant son plat de farfalle, elle se dit que ce soir, elle aura des papillons dans le ventre.

Encore un peu. Encore une fois.
72
72

Un petit mot pour l'auteur ? 20 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marco Wyn
Marco Wyn · il y a
Ooooo.... (de surprise et d'admiration)
Image de El bathoul
El bathoul · il y a
Quand les larmes remplacent le sel de la vie...
Image de Pierredelune13
Pierredelune13 · il y a
Quelques mots et l' on est dans sa peau ! J' ai des papillons dans le ventre !
Image de D'ici D'ailleurs
D'ici D'ailleurs · il y a
Tu as un style d'écriture aussi rythmé que la vie, aussi cadencé que l'amour, aussi parlant que les maux !! T'as du style Mec ! Merci
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Toujours le mot juste....
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
J'aime ...voilà ...sans explications !
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
C'est bonjour tristesse à la mode adulte. J'aime…..sincèrement . TCF (tout compte fait) TFC dans le désordre !
Image de Sonia Samir
Sonia Samir · il y a
Bravo! Un plaisir de te lire. J'adore!!
Image de Noël Sem
Noël Sem · il y a
Bravo pour les papillons !!
Image de Maya Harrison
Maya Harrison · il y a
Comme un écho de ma vie. Du dîner que je viens de préparer. Continue Vincent. Travaille, travaille encore. Je t’embrasse
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Salut Vincent, ton idée assumée de te lancer dans le TTC te va bien. C'est pour ma part l'exercice que je préfère, je m'y perds un peu dans la nouvelle. Mon soutien.
Image de Vincent Lahouze
Vincent Lahouze · il y a
Sans vouloir passer pour un ignare, que veux dire TTC..?
Image de Alexandre Fumey
Alexandre Fumey · il y a
très très court, rubrique dans laquelle il est classé. Joli texte!
Image de Vincent Lahouze
Vincent Lahouze · il y a
Très très court, suis-je bête..
Image de Pascal Depresle
Image de NotaBene
NotaBene · il y a
Je ne connaissais pas celui-ci. Mais je le propulse à un de mes préférés de toi: j'adore!
Image de Démange
Démange · il y a
"mais puisque tout a une fin, elle se force" c'est tellement la vérité. J'aime beaucoup, beaucoup de vérités et de ressentis! Je vote sans hésiter!
Image de Charlette
Charlette · il y a
Une jolie métaphore filée. Pâtes et amour, sacré combo !
Image de Catherine Reis-Amblard
Catherine Reis-Amblard · il y a
J'ai bien fait de passer à une alimentation Low Carb/ High Fat !
ah ah ! Je n'en veux pas de ces pâtes là ! Très peu pour moi ! (La pauvre...)

Image de Alice
Alice · il y a
Très réussi, celui-ci. Joli parallele, et vos petites phrases successives conviennent bien en l'occurrence.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Maybe blues

Nicolas Juliam

Il existe des périodes où tout est compliqué, laborieux. Des séquences de vie brouillées où tout vous échappe, s’effrite, s’étiole, se désagrège. Des moments peu appréciables où un... [+]