1
min

Le Diable est revenu

59 lectures

4

Les nuages vomissaient leur bile depuis des semaines, presque sans interruption. Des escadrons noirs, emmitouflés dans leur crachats de haine à l'égard de ces humains aveuglés par leur foi. Les téléviseurs en faisaient à peine état, préférant consacrer leurs unes à ces milliers de pauvres hères, qui se déversaient sur la vieille Europe, craintive, devant cette horde en haillons. La pauvre dame peinait déjà à nourrir les siens. Certains de ses enfants avaient bu jusqu'à la dernière goutte le vin délicieux de la fortune, tandis que les autres bataillaient pour vivre décemment. Au milieu d'eux, de plus en plus nombreux, une foule de pauvres, qui, chaque jour après l'autre, ressemblait davantage aux miséreux des siècles d'antan. Sur les trottoirs roses des villes, des oubliés. Oubliés de la vie, de la chance. Les sans-familles, les sans-maisons. Les sans-visages. La pauvre mère aurait aimé accueillir ces nouveaux arrivants, serrer contre son sein ces nouveaux enfants. Mais, elle tremblait aussi, hésitait, ouvrait les bras, puis les refermait. Comme une mère indécise quand on lui dépose son dernier né et qu'elle sait qu'elle peine déjà à élever les autres. Alors, elle attend. Et, pendant ce temps, la pluie de sang continue de couler, là-bas.
Là-bas, on ne peut même pas l'imaginer. Peut-on conceptualiser l'enfer ? Pourtant, on s'y connaît aussi en enfers. Les livres d'histoire en sont pleins. Les mémoires de nos grands-parents nous les ont transmis, par leurs souvenirs contés à voix basse comme si évoquer ces moments-là pouvait les faire resurgir. Pour eux, il valait mieux oublier ces années-là et se taire. Se terrer pour oublier. Ne pas tenter le diable, histoire qu'il ne revienne pas. Mais, l'histoire se répète. Les démons sont revenus. Issus d'autres entrailles. Mais, ils sont là. Parmi Eux. Et, Eux, ce sont nos frères humains. Nos sœurs humaines. Que notre mère la Terre, dont nous sommes tous issus, doit protéger. Pour que le Diable soit vaincu. Parce que chaque jour qui passe, le Diable torture, viole, massacre. Parce que les dieux, quels que soient leurs noms, doivent se lever et combattre ou se terrer et mourir à jamais. Parce que les Justes doivent se lever et combattre pour que, là-bas, nos frères et nos sœurs humains puissent encore espérer, vivre et aimer.
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Zenso
Zenso · il y a
"Parce que les Justes doivent se lever et combattre pour que, là-bas, nos frères et nos sœurs humains puissent encore espérer, vivre et aimer."
Exactement !
J'aime cette prise de partie.

·
Image de Ella Valyr
Ella Valyr · il y a
J'aime beaucoup
·
Image de Ella Valyr
Ella Valyr · il y a
Tellement vrai !
·
Image de Véronique Théry
Véronique Théry · il y a
Tant mieux si cela vous a plu !
·