2
min

Le dernier baiser

Image de Dolotarasse

Dolotarasse

233 lectures

44

Rose travaille comme assistante anesthésiste dans l'hôpital de sa ville. Benoît, son mari, dirige une petite société de robinetterie. À chacun ses tuyauteries et liquides, à chacun ses combinaisons, toujours au service d'autrui. Du côté détente, ils reçoivent souvent leurs amis, leurs « copains-pot-au-feu » comme ils aiment les surnommer, entre autres Adèle et Pierre, eux aussi unis pour le meilleur et le pire. Par le travail, ils se sont rencontrés, l'une infirmière dans le même hôpital et l'autre plombier dans la petite entreprise. Et naturellement plus ils se voient plus ils veulent se voir. Le coude-à-coude dans le public et le privé.

Les responsabilités de Benoît l'accaparent de plus en plus. Les gardes supplémentaires d'Adèle se multiplient. Rose commence à se poser de terribles questions. Quant à Pierre, ses soudures et la suite l'absorbent complètement au point de n'y voir que du feu. Les doutes s'amplifient, se confirment. La douche froide qui vous bout les nerfs à vous transformer en vieille toupie. Rose chancelle mais se relève. Dans la vie faut garder la tête haute, alors elle ravale son chagrin et continue son train-train mine de rien. Qui vivra verra !

Quelques semaines plus tard... Adèle termine son service, se dirige vers les vestiaires. Rose également. Elles se retrouvent nez à nez. Quelques mots échangés en toute innocence. Adèle retourne tout dans son sac à mains. Elle ne trouve pas son maquillage. Elle grimace en signe de déception. Rose la questionne sur sa visible contrariété. Le rouge à lèvres de son amie a disparu, volatilisé. Elle lui propose son baume, celui qu'elle vient d'acheter, celui qu'aucune bouche n'a encore profité du parfum si attirant. Après un moment d'hésitation mêlée à une gêne certaine, Adèle enduit ses lèvres. Elles se quittent en se souhaitant mutuellement une bonne fin de journée. Rose rentre chez elle à pied, flâne le long des quais. Elle s'arrête un instant, juste le temps de lancer dans la rivière la petite boîte « Rêve de miel ». À quoi bon la garder, elle n'utilise plus ce maquillage depuis la découverte de son allergie à certains cosmétiques. Elle balance aussi un stick. Une longue soirée l'attend pendant laquelle elle laissera son âme vagabonder, elle sait que son homme ne rentrera pas ce soir, un rendez-vous de dernière minute avec un client. La nuit sera longue.

Au petit matin, la sonnette d'entrée la réveille. Encore tout endormie, elle s'avance vers la porte. Deux gendarmes, quelque peu embarrassés, se présentent et lui annoncent le décès brutal de son mari. Elle vacille un instant, reprend ses esprits et demande les circonstances de la mort.

Une femme de ménage d'un petit hôtel a retrouvé dans une chambre deux corps inanimés, deux corps aux visages stupéfiés, meurtris, deux corps et deux bouches enlacés pour l'éternité. Le pot-aux-roses dévoilé, le nom de l'autre personne révélé, Rose suit les gendarmes sur le lieu du décès. Pierre la rejoint, complètement abasourdi, devant l'entrée de l'hôtel à l'enseigne « Pas vus, pas pris »...

44

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Serge Debono
Serge Debono · il y a
Les histoires de couples d'amis sont parfois terribles. La tienne finit sur un tableau magnifiquement macabre. C'est marrant mais l'air de rien, tu sublimes l'adultère :-D Toujours aussi finement narré. A bientôt ;-)
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Je n'avais pas pensé au sublime de l'adultère ;-). Grand merci pour le finement narré. Un texte que j'ai aimé écrire....
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
''Le dernier baiser '' le baiser de la mort !...
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Exactement... enfin heureusement pas toujours le cas ;-). Merci Lange d'être passé par ici.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Texte poignant ! Du beau travail !
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Pas trop catholique quand même ! Merci beaucoup Bengourion...
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
C'est pas la religion qui compte, MDR !!
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Rires. Ah ces expressions à la noix de coco ;-).
·
Image de Demens
Demens · il y a
Ah les amis... J'ai compris la chute à la 2ème lecture. La devise de l'hôtel n'a pas fonctionné pour le coup...
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Hi hi pour la chute ;-). Merci beaucoup Demens.
·
Image de Alain Adam
Alain Adam · il y a
Jolie mentalité! Dolo Dolo là c'est trop (beau et triste à la fois)
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Bravo pour le twist ! On ne s'attend pas à ça...
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
La surprise pour la fin ;-). Merci Geny de votre passage !
·
Image de Sharad Niraj
Sharad Niraj · il y a
Au début, c'est drôle puis cette fin sordide rend le tout grotesque !
Comme peuvent l'être certains Humains...

·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Merci Sharad. En effet la fin est cruelle dans la vengeance.
·
Image de Crystael
Crystael · il y a
Une fin tragique pour chacun des personnages, tout le monde s'est perdu en même temps.
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Merci d'être passée sur ce texte et d'y avoir laissé un commentaire. En effet deux morts et deux vies détruites...
J'ai d'autres textes plus récents mais peut-être les avez-vous déjà lus et pas aimés.
A bientôt pour découvrir vos oeuvres lorsqu'elles seront publiées !

·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Sous l'humour (plomberie, soudure, tuyaux, coudes), se cache une impitoyable tragédie, que la Mort conclura froidement de deux coups de faux. Une fin très peu politiquement correcte, qui n'est pas sans m'évoquer sur laquelle ferme mon TTC, "Happy End", que vous avez lu et commenté.
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
J'ai relu votre TTC. Nous sommes aussi " tordus " l'un comme l'autre. L'humour est un cache-misère ;-). Merci beaucoup Guy d'être passé sur ce texte. A bientôt pour d'autres lectures, il m'en reste pas mal à lire sur votre page.
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
J'ai peur que vous n'ayez raison à propos de notre côté tordu. Bonnes lectures à venir.
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Sourire...
·
Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
Ça commençait avec de l'humour puis...une bifurcation
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Pour mieux tromper l'humour, enfin peut-être ! Merci de votre passage.
·