LE DEPART.

il y a
1 min
184
lectures
32

Bonjour. Ouvrier d'usine à la retraite, plutôt du genre taiseux, j'écris pour le plaisir, mais peut être aussi, pour compenser mon silence  [+]

LE DEPART.

Les portes de l’église, grandes-ouvertes, permettent au soleil d’éclairer en partie la grande travée centrale. La lumière qui traverse le prisme coloré des vitraux, semble par endroits donner vie aux vieilles pierres.
Le lieu inspire la quiétude.
Le cercueil est posé là, sur des tréteaux en bois, devant l’autel. De chaque côté, les gens avancent lentement puis prennent place sur des bancs patinés par le temps et tellement de séants.
Dans cette petite foule, se côtoient la famille, quelques inconnus mais aussi des copains de longue date.
José, Jean-Paul, Bernard dit ‘’le bougon’’ car il commence systématiquement par dire non, mais finit toujours par répondre oui..
Parmi eux, Tony le confident, c’est le collègue humble qui vous écoute sans porter de jugement. Abonné à la bonne humeur malgré les coups durs de la vie, il vous entraîne avec lui dans un monde où le sourire est omniprésent.
Ils sont tous là pour assister à la cérémonie funéraire. Deux filles soutiennent leur mère effondrée de chagrin.
Des larmes mouillent certains visages et des soupirs, par moments, fractionnent un silence relatif.

- Vous pouvez vous asseoir.
Nous sommes ici aujourd’hui pour accompagner dans son dernier voyage..etc....
Le curé est un homme jeune, la cérémonie est belle. Les éloges et les bonnes paroles ne manquent pas.
Les dernières oraisons terminées, l’homme de Dieu invite l’ensemble des personnes présentes à se lever pour venir s’incliner une dernière fois devant le cercueil.
A ce moment précis, des paroles sortent des haut-parleurs et envahissent l’espace.
‘’ ça ne peut pas finir’’
Tel un shoot d’adrénaline, la voix de Johnny provoque comme un pic d’émotion et beaucoup de larmes coulent, libérées, comme pour délester du malheur.
L’émoi est à son comble et enrobé d’une douleur silencieuse pour un certain nombre de présents.
- Comme je voudrais leur dire, ne pleurez plus, ceci n’est pas la fin,
soyez rassurés car un jour, nous nous reverrons. Je le sais maintenant.
Mais je ne peux pas, je voyage déjà dans les couloirs qui mènent vers l’autre monde, vers les Anges...
Au loin, je vois la lumière, je m’en approche, englobé par un sentiment indescriptible de bonheur. Ma page terrestre se ferme, seul m’accompagne votre amour. Au revoir, ne pleurez pas. Ayez confiance.
Je vous aime, je vous aime, je vous ai....me...je...
32

Un petit mot pour l'auteur ? 65 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Blackmamba Delabas
Blackmamba Delabas · il y a
L'enterrement d'un être aimé s'apparente souvent à une pièce de théâtre avec ses codes: pleurs, rires, embrassades...
Justement en parlant de Jojo:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/hommage-41

Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Merci je passerai un peu plus tard.
Image de Hellogoodbye
Hellogoodbye · il y a
comme une intrusion de la vie dans la mort, et de la musique dans la vie, et de la musique rock dans les lamento du deuil !
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Un amalgame de ce qui compose notre existence.. merci.
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
La mort n'est que la suite de la vie. Simplement, on y pense toujours trop tard.
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Oui, il en est ainsi. Merci.
Image de Flore A.
Flore A. · il y a
Un très beau TTC, j'entends derrière des mots de Cabrel..."Elle disait que vivre était cruel, Elle ne croyait plus au soleil, Ni aux silences des églises". Et pourtant...le silence des églises...quand le soleil passe derrière les vitraux.
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Merci pour la référence, je suis touché... C'est gentil.
Image de Mijo Nouméa
Mijo Nouméa · il y a
La mort fait partie de la vie.
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Tout à fait.. Merci.
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
La vie quoi...
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Et la mort !! :)
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
son autre versant peut-être...
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Chaque départ reste un mystère aux interrogations nourries par l'état de conscience.
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Le piment de... la vie...!
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
La fin... Et le début de cette autre vie ....dans le paradis blanc ou ailleurs, qui pourrait le savoir?
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Nous mêmes le saurons un jour ou l'autre,. Ou peut être,. Jamais !!. Merci pour votre passage sur ma page... En ce moment je tourne un peu au ralenti....
Image de JLK
JLK · il y a
Homme : roseau pensant, parfois pansu, souvent pensif,
et qui finit dans du chêne. Ou du sapin, s'il a pas les moyens.

Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Faut bien finir quelque part !!...:)
Image de Tony
Tony · il y a
Très beau texte reflètant malheureusement la réalité. Merci pour ton estime envers moi. Très touchant.
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Je t'en prie, cher ami. Sincères salutations. À un de ces quatre... Angel..

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Trois femmes

Odile Duchamp Labbé

La nuit va tomber sur le port. Mouettes et cormorans zèbrent le ciel dans l’attente des déchets de la pêche que les marins vont leur livrer en nettoyant les ponts. L’un après l’autre, les... [+]

Très très courts

Seul

Yann Moe

Seul. Désespérément seul, avec mes doutes, mes peurs et mes espoirs.
Ai-je pris la bonne décision ? Seul l’avenir le dira. En attendant, le présent est incertain, hostile, et ma famille me... [+]