Le déni

il y a
2 min
177
lectures
95
Qualifié
Image de 2021
Image de Très très court
Moi je suis différente. Je l'ai toujours été. Pour ma mère, c'est comme si j'étais une extraterrestre. Elle m'écoute et m'approuve, mais je ressemble à un cheval qui se laisse brider pour qu'il se sente libre et ne se rebelle pas. La langue dit une chose mais les yeux en disent une autre.
Lorsque votre famille pense que vous êtes un étranger comment allez-vous aux yeux des autres ? Martien ? Oui. Peut-être quelque chose de plus loin de Mars.
La première chose qu'un extraterrestre fait est de connaître les habitants de la nouvelle planète. Mais qu'est-ce qui se passe quand ils ne l'acceptent pas ? Et elle avait oublié le chemin du retour sur sa planète ? Vous devez sûrement changer votre identité, donc vous devez apprendre et ressembler à tout le monde. Et doit oublier son identité ainsi que le chemin de sa planète.
Tout allait bien pour moi. J'ai ri comme eux. Je me suis comportée comme eux. J'avais très bien appris à faire semblant, à tel point que ma mère pensait que son cheval était domestiqué.
Je faisais mon travail en tant que membre de la communauté. Insatisfaction ? Pas. Manifestation ? Pas du tout. Bien sûr, quand leur propre peuple ne fait rien ! Vous ne m'attendez pas ? Vous avez ? Ils disent qu'il y a de nombreuses manifestations à Paris. Ils ont probablement beaucoup de chevaux sauvages. Des gens sans talent qui ne savent même pas comment nier. La leçon importante à tirer en tant qu'étranger est d'être soumis au pluriel et de dire que le pluriel est soumis à quelqu'un ou à quelque chose de plus puissant. Enfin, le fouet est douloureux et la pomme est très savoureuse.
Je ne sais pas quand j'aimais les pommes, probablement à l'époque où je travaillais dur et m'attendais à une récompense. Quand j'apprends à m'attendre, ça veut dire que j'ai pris le bon chemin, n'est-ce pas ?
Parfois, Tout mon passé et mes désirs envahissent mon cerveau ensemble, j'ai envie de crier et de dire que ce n'est pas moi. Je réfléchis juste aux souhaits des autres mais tout ce que je peux faire est de me taire. C'est bien que mon comportement ait un nom "Dépression".
Puisque je ne suis pas le seul à être déprimé, il peut y avoir d'autres étrangers. Je ne l'ai pas encore vu. Chose intéressante mais je m'en fiche plus. Qui se souciait de moi ? Je suis comme tout le monde, donc les étrangers ne devraient pas être importants pour moi encore une fois, j'essaye d'être complètement comme les autres et mon cerveau ne peut plus résister.
Quel est le résultat de tout cela ?
Quand un cheval à moitié domestiqué voit un cheval sauvage ?
Quand toutes ses émotions sortent de mille couches de déni ?
Hélas. On est revenu à la première étape. Mais non. C'est comme si rencontrer un inconnu était plus agréable que la pomme elle-même ! Pourquoi est-ce que je dis extraterrestre ? Celui qui m'est plus familier que n'importe quelle personne ! Ô Lala, je dois enlever les restes de déni de mon corps.
J'ai dit que les personnes déprimées me ressemblaient probablement. Eh bien, c'est l'un d'entre eux et c'est la bonne nouvelle ! Les extraterrestres familiers connaissent le chemin du retour sur la planète.
Pendant le temps où je la connais, Je lui ai appris à le dénier pour abaisser les troubles. En revanche, il m'a parlé de notre planète. Il semble y avoir de nombreuses façons d'aller sur notre planète.
J'ai choisi de voler. Si vous voyez un cheval ailé, c'est moi. Plus différent que jamais. Eh bien, le jour promis est venu. Nous sommes au sommet de la plus haute tour de la ville. Un, deux, trois et le vol.
Suicide encore. Le gouvernement ne semble pas s'acquitter correctement de ses obligations d'assimilation. Nous voulons que le gouvernement remplace les sucres par les pommes.
Mais des grains de pomme dans ma main montrent que le gouvernement a fait son travail correctement.
95

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Olivier Descamps
Olivier Descamps · il y a
" Tel Icare qui choisit de voler... Mon soutien ! " Commentaire retrouvé dans mes archives. Je pose un like !