Le cri de la Banshee

il y a
2 min
865
lectures
25
Qualifié

Il est un village où vivent les histoires, où elles se racontent les unes aux autres et partent parfois en quête de nouvelles aventures....Je le cherche depuis toute petite et j'espère le trouve  [+]

Image de Hiver 2021
Le clair de lune rayonne de nos insomnies, agaçant d’ombres nos pupilles et baisant nos cils lumineux. Ouvrir les yeux ! Jouir pleinement de la nuit ! Viens ! Penchons-nous aux balcons obscurs et écarquillons nos fenêtres sur les cieux ! Que la lumière soit ! Que s’hallucine le soir ! Qu’enfin, Satan en soit le roi !

Dans les flottements des nuages enhardis, par le souffle précipité des vents, se dessinent les silhouettes des célestes errants. Écoute-les ! Ils se susurrent des secrets de suie dans l’immensité du silence lacté. Ils traînent derrière eux, dans la poussière blême, les cadavres des dieux vaincus au crépuscule. Regarde comme ils s’égarent, heureux et insouciants !

Là !  Voilà, celle que nous attendions ! La Banshee ! Elle arrive ! Elle chevauche de son corps fourchu la queue d’une comète. Les filaments dorés des astres s’agrippent à sa chevelure hérissée d’effroi. Elle accroche la toile de la nuit, la déchire, la recouvre de son crêpe. Elle aspire les âmes muettes, épuisées d’amertume, empesées de mensonges. Elle les leste de leurs corps plombés, que nul ne pourrait réanimer, pas même le chat à neuf queues qui fouette jusqu’au sang ! Elle soulage les chevilles enchaînées que rompront les fers du temps, les genoux cagneux qui ne supporteront plus la marche vers l’aurore, les ventres crevés d’enfantement, de vins, de festins qui se videront de leur pourriture au matin, les bouches édentées et puantes qui ne connaîtront plus jamais ni rires, ni baisers.

Quand ta main sur mon sein sera froide et molle, quand mes lèvres sur les tiennes auront pour toi le goût d’une plaie verte et purulente, et quand ton cœur contre le mien ne battra plus au même rythme, mais sonnera le glas, promets-moi, mon amour, promets-moi, de mêler ta voix à la mienne, une dernière fois, pour appeler la Banshee ! Qu’elle vienne murmurer au creux de mon oreille sa mélopée ! Que soient emportés ton amante fanée et mes amours morts !

Il n’est pas temps, tu dis, alors, écoute, écoute encore, et regarde aussi, la plainte de la Banshee ! Elle chante et, de son chant glacé, appelle les désastres ! Elle crie et, de son cri strident, étoile la lune ! Et l’éclate même ! En mille morceaux tranchants de verres ! Ils s’éparpillent dans les airs pour égorger le sommeil sombre des guerriers écarlates, des femmes trahies et des enfants fiévreux.

Mais ne crains rien, cesse de trembler ! A l’aube, ces bris de fer et de souffre retomberont, apaisés et dociles, en gouttes de rosées – larmes de lune, sang des damnés ! Ils étancheront la soif de notre pauvre vieille Terre, à la langue pâteuse, au réveil étourdi, aux paupières collées.

Alors, quand le Soleil aura bâillonné la Banshee, ce sera notre tour ! Nous ensauvagerons le jour par nos hurlements de loups, nous enivrerons l’horizon de nos caresses, nous incendierons le matin par nos danses de feux follets et de barbares tatoués. Oui ! Forts, furieux et avides, nous serons toujours vivants, le couteau entre les dents, prêts à la bataille, ne serait-ce que pour une seule journée d’amour !

Nous n’aurons pas succombé au chant de la Banshee ! Elle nous attendra, blafarde et désolée. Nous rirons d’elle, ironiques et sereins, remplis de la force furibonde de la vie !


Note : La Banshee est une créature féminine du folklore irlandais, sorte de « Dame Blanche », messagère de l’au-delà, qui annonce par son cri la mort d’une personne ou d’un proche.
25

Un petit mot pour l'auteur ? 16 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Nicolas Auvergnat
Nicolas Auvergnat · il y a
Levé à l'aube pour lire en paix avant le début, j'ai vu son voile blanc se dérober derrière les collines... Elle ne m'a pas eu, pas cette fois !
Image de Cynthia Maillot
Cynthia Maillot · il y a
J'aime beaucoup, bravo :)
N'hésitez pas à me donner votre avis sur Bonnet rouge, je commence tout juste l'écriture :)

Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une bonne écriture pour cette œuvre pleine de poésie !
Image de LaNif
LaNif · il y a
Votre écriture est très belle, les métaphores hardies et poétiques et ce chant sauvage est pleinement maîtrisé . Bravo !
Image de V. Orléani
V. Orléani · il y a
Belle ode à la Banshee
Image de Michou Katianis
Michou Katianis · il y a
Beau texte poétique,Magnifique style,
Image de Edmond Dantes
Edmond Dantes · il y a
Magnifique style, usage approprié des allitérations, joli discours amoureux ... Mon vote sans hésitation. Je vous invite à la lecture de " Et maintenant ... " ( hors compétition )
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Beau texte poétique, superbe écriture, comme d'habitude .
Image de Arthur Rogala
Arthur Rogala · il y a
J'ai adoré ce texte, plein de poésie, et j'aime beaucoup les légendes. Une superbe lecture !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le coffre

Isabelle Lambin

C’était aux puces d’un petit village que je passais mon dimanche matin. Je jetai rapidement mon dévolu sur un carton contenant d’anciennes gravures. Glissé entre elles, je tombai soudain... [+]