2
min

Le cri de la Banshee

Image de Constance Dufort

Constance Dufort

240 lectures

168

HIIIIIIIIIIII !!!!!!
Ian n’avait jamais entendu son plus atroce. Ses poils se dressèrent instantanément sur ses bras, la peur tétanisant les muscles de ses mollets. Figé au milieu de la brume, il se mit à trembler dans son armure de cuir. Autour de lui, le vallon des elfes noirs cédait peu à peu aux assauts de la nuit tombante. Il connaissait pourtant le trajet par cœur. Il n’en était pas à son premier voyage mais ces nappes effilochées, nimbant le paysage de mystère, étaient une première. Les lumières de son campement militaire, au loin, se floutèrent lentement puis disparurent. Quel était ce sortilège ? D’un mouvement circulaire, il chercha du regard son agresseur. Ce brouillard surnaturel ne pouvait être que l’œuvre d’un chamane très puissant. Ou pire, un Comte-Vampire ! Il les avait découverts quelques temps auparavant sous la houlette du Maître. Leurs pouvoirs étaient terrifiants et Ian savait qu’il n’en avait pas encore éprouvé les limites. Avançant à pas prudents, le guerrier fouetta la brume de son épée, libérant peu à peu l’espace devant lui. Ahanant sous l’effort, il en oublia le cri qui venait de déchirer la nuit. Au bout de son chemin, il y avait la chapelle et son trésor. Sans lui, pas d’issue à cette guerre fratricide. Pas de princesse, pas de royaume, pas de Geste légendaire à son nom. Ian se morigéna intérieurement : il avait suffisamment échoué dans cette Quête, il était plus que temps de mettre un terme à des mois d’errance.
HIIIIII !!!!
Le hurlement se rapprochait inexorablement, le rappelant durement à la réalité. La brume collée à ses membres semblait alourdir son corps, entravant sa marche. Comment s’en délivrer ? Courir et puiser allégrement dans ses réserves d’énergie? Attendre l’ennemi et lutter au risque d’affronter un adversaire inconnu?
Ian avisa alors un rocher sur le bord du chemin. Une embuscade, voilà la bonne stratégie ! Qu’il s’agisse d’un homme-rat, d’un Comte-Vampire ou de toute autre créature, il ne se laisserait pas dévorer sans férir. Il s’agenouilla à même la mousse humide et observa avec appréhension la brume s’enrouler autour de ses jambes, lécher sa taille et enfin happer ses épaules. Sous son heaume, la sueur perlait entre ses sourcils froncés.
HIIII !!!!
La créature était là. Ian serra sa main gantée sur la garde de son épée. L’heure du combat avait sonné. Ses dernières pensées furent pour sa sublime princesse, comme un mantra porteur de courage. Le mur s’effilocha doucement, laissant apparaitre une main cadavérique aux doigts crochus. Ian sentit son sang se figer : les paroles de son grand-père lui revinrent en mémoire alors qu’un visage émacié, blanc comme la mort, couronné de cheveux blonds filasse, suivait de près le bras squelettique de l’apparition. Il la reconnaissait, maintenant... Sur son visage tordu par un rictus de colère, les yeux de la harpie étincelaient d’avidité.
« Elle emporte les âmes, lui avait un jour expliqué son aïeul, lorsqu’elle se présente à toi tu sais que ton heure est venue. La fin est proche ! »
Ian sentit sa résolution flancher pour finalement s’embraser comme un ultime feu d’artifice. Levant son épée bien haut, il surgit de sa cachette et hurla en guise de défit :
«  Banshee, l’heure n’est pas venue ! »
« Comment ça, l’heure n’est pas venue ?! »
Poings sur les hanches, la Banshee se dressa, immense, et dissipa les brumes mystérieuses du vallon dans une ultime et définitive invective :
« Tu vas me faire le plaisir d’éteindre ce PC de suite et de venir manger, ça fait trois fois que je t’appelle ! »

Dédié à mon fils Jonah et au scénario immuable de nos soirées familiales...

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
168

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
D abord j adore l heroic fantasy...votre recit m a captivé... le suspens jusqu à l apparition de la créature... c est top. Et puis la chute drôle et charmante...merci pour ce moment de lecture..
Je suis finaliste automne dans la catégorie nouvelles avec le péril vert. A la condition que ce texte vous plaise vous pouvez le soutenir pour la finale.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-peril-vert
Trés amicalement.

·
Image de Constance Dufort
Constance Dufort · il y a
Je vais vous découvrir avec plaisir. Je suis moi-même finaliste avec un autre texte d'heroic fantasy, le vœu de Miren, si le cœur vous en dit!
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Encore un grand bravo pour ce texte !

Il y a, dans cette finale, des textes de moins bonne qualité, mais le système de votes est ce qu'il est et cela fait partie du jeu... Ce système est un bon système parce qu'il récompense les gens qui votent et font des commentaires sur les textes mais il a aussi un effet pervers : il ne reflète pas réellement les goûts du public.

Je vous invite donc à venir prolonger le plaisir en participant à la "sélection du public" du Festival Off, sur le forum : http://short-edition.com/fr/forum/la-fabrique/imaginarius-2017-le-festival-off

Que la fête continue et longue vie au prix Imaginarius !

·
Image de ChristineMourguet
ChristineMourguet · il y a
Vous avez de jolies descriptions. La chute est drôle et inattendue.
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
...à l'ado qui aime rester dans sa nébuleuse ? çà mérite mes 5 points !
moi , j'ai mon " Ensuquée " , si vous aimez...

·
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
J'aime. Je vote.
Je suis aussi en compétition :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ainsi-soit-il-2

·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
J'ai déjà fait remarquer à un auteur de fantasy que, grâce à ce Prix, j'avais fait des découvertes... vieil ignorant, je n'avais jamais entendu parler de la Banshee (par exemple). Je ne peux que répéter ce que j'ai dit à propos de ces univers "magiques", lorsqu'ils permettent à de bons auteurs de les mettre en valeur...j'admire la puissance de votre imagination et votre créativité. Mon vote et une très bonne fin d'année :-)
·
Image de Constance Dufort
Constance Dufort · il y a
Un grand merci, cela me touche beaucoup! Belle année 2018 pour vous, avec plein de textes partagés !
·
Image de Didier Lemoine
Didier Lemoine · il y a
Bon texte. Mes voix pour vous. Si cela vous tente, vous pouvez visiter "La princesse Alexandra", en route pour le prix IMAGINARIUS. Peut-être même aurez-vous envie de voter pour elle. Commencez par lire cette petite histoire. C'est ici : http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-princesse-alexandra
·
Image de Coraline Parmentier
Coraline Parmentier · il y a
Génial, j'ai beaucoup aimé votre texte ! Je me suis intéressée aux banshees après avoir découvert la jeune Lydia dans une série télévisée.
Vous avez mes voix pour cette fin inattendue et hilarante !
Si mon royaume embrumé vous intéresse, c'est par ici...
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-royaume-dans-la-brume

·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
J'ai adoré cette histoire à partir du moment où la Banshee apparaît avec les poings sur les hanches : haussement de sourcil intrigué (tiens, ça me rappelle quelque chose, une vague réminiscence de bandes dessinées du style Kid Paddle ou Calvin & Hobbes), lecture amusée et avide des dernières lignes puis franche esclaffade. Bravo pour cette chute drôlatique et pleine de tendresse. La fin est vraiment parfaite, à la virgule près. Je donne un point pour l'idée car l'histoire du preux chevalier prisonnier des brumes, en revanche, ne m'a pas vraiment convaincu. De plus, le cri (au sens physique) de la Banshee m'a un peu gêné à la lecture : je ne sais pas ce qu'en pensent les autres lecteurs mais il me semble que vous pourriez remplacer avantageusement le "HIIIIII !" (qui fait un peu cri de souris) par "HYAAAA... !!" (plus martial) et qui, de plus, a le mérite de rappeler les sonorités de "IAAAAN ! A table !". ; ) J'espère ne pas vous vexer en disant cela (j'ai remarqué qu'il y a très peu de critiques, même constructives, dans les commentaires...). En tout cas, je maintiens que l'idée est excellente : utiliser la brume pour symboliser la confusion d'un ado absorbé dans son imaginaire et qui peine à reprendre pied dans la réalité, c'était vraiment brillant... Merci pour cette lecture !
·
Image de Constance Dufort
Constance Dufort · il y a
Pas de souci, bien au contraire, j'apprécie votre remarque! J'était partie sur le HIIII pour symboliser un cri désagréable et très aigu, tel que, je pense, mon ado me perçoit... ;-) Mais vous avez raison, on peut imaginer la Banshee un peu plus impressionnante et un peu moins hystérique. Je le note pour la suite et l'hésitez pas, j'aime les commentaires!
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Savoureux à souhait. Quelle chute adorable.
·