2
min

Le cortex antérieur cingulaire

Image de M_Writter1d

M_Writter1d

6 lectures

1

Quand on va se faire vaciner, la douleur de la piqure n'est vraiment présente que lorsque l'aiguille nous transperce le bras. On dit que ça pique, mais on mal que les trois premières petites secondes. Après ça on se trimballe un bleu pendant quelques jours, ça dure une semaine tout au plus et c'est tout. Ca sarrete là.

Le cortex antérieur cingulaire est la partie du cerveau stimulée lorsque nous ressentons de la douleur physique. Ça, c'est dit. Maintenant, j'aurai une question à vous poser et j'aimerai que vous y réflechissiez avant de chosir votre réponse. J'aimerai que vous y réfléchissiez vraiment.

Avez vous déjà eu le coeur brisé ?

Avez vous déjà traversé ce moment où, aussi court soit-il, la simple action de respirer est tellement éprouvante quelle en deviens presque impossible ?

Avez vous déjà ressenti cette douleur, vous écraser la cage thoracique? Elle vous prend en filature, fuyez la autant que vous voulez, votre apaisement ne sera que momentané car quand elle reviendra vous frapper de plein fouet, lorsqu'elle reviendra, infame vous traquer, vous saurez que votre seule option sera de l'affronter.

Tot ou tard vous devrez lui faire face, la braver ou vous vous condamnerez à la trainer.

Je précise que c'est d'une douleur veritable dont il est question, et non d'une simple petite peine de coeur. L'intensité et l'imensité de notre détresse est propre à chacun d'entre nous vous savez. C'est peut-être pour ça qu'on ne peut pas être aidé, son poid ne peut pas etre partagé. Cette fois, on ne peut pas etre sauvé. On doit braver la tempète seul et pour cela il faut apprendre a nager, au risque de se noyer. N'allez pas croire que je dévalorise ce que vous endurez, je veux juste m'assurer que comme moi, vous savez de quoi vous parlez.

Alors? Y avez vous déjà gouté?

Je pense que la question où je veux réellement en venir est : avez vous déja eu mal sans qu'il n'y ai de quelquonqe cause physique? Pas de sang. Vous ne vous êtes pas bléssé mais la douleur est bien présente. Elle est bien vivante et elle vous déchire plus que jamais. Alors?

Oui?

Non?

Oui?

Je veux que vous sachiez que vous netes pas fou. Enfin, peut etre que vous l'etes c'est une possibilité que l'on ne peut pas totalement ecarter mais rassurez vous! Nous avons tous une part de folie en nous. C'est juste que pour certains, ces parts sont plus vaste que d'autre.

Vous n'êtes pas fou car comme mentioné plus tot, la partie du cerveau stimulée lorsque vous ressentez de la douleur physique est le cortex antérieur cingulaire. Je voudrai vraiment que vous vous en rappeliez car, c'est important. La partie du cerveau stimulée lorsque nous ressentons de la douleur physique est la meme qui est stimulée lorsque nous resentons de la douleur émotionelle.

Lorsque nous ressentons de la douleur émotionelle le cortex antérieur cingulaire est stimulé. Et dans ces moments où tout n'est plus que douleur et solitude et où l'univers qui semble d'habitude si inclin à se déchainer sur vous, vous ignore. C'est la que plus que jamais, vous avez besoin d'évènement ne serait-ce que pour vous divertir ou vous changer les idées avant que la douleur ne vous fasse craquer.

Avant quelle ne vous fasse perdre la tete.

Avant que vous ne puissiez plus la mesurer.

Souvenez vous, vous n'êtes pas fou.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,