Le combat

il y a
2 min
2575
lectures
122
Qualifié
Image de Automne 19

Je me trouvai seul face à lui.
Il était là.
Allongé de tout son hêtre sans la moindre délicatesse ; il feignait de m'ignorer.
Une profonde atmosphère de défiance régnait pourtant dans la salle.
Elle semblait prendre sa source au cœur du monstre imposant, solidement ancré sur ses robustes pieds finement ciselés.
Les battements de mon cœur commençaient à se faire plus intenses,ma respiration plus haletante.
Mais aujourd'hui je ne céderai pas.
Je l'affronterai, quitte à y laisser des plumes.
Tapie dans l'ombre, enveloppée sous une épaisse couverture, la bête restait inerte.
Plissant les yeux pour mieux fixer mon regard, je distinguai une forme parmi les multiples plis ondulés recouvrant le colosse. Un sourire narquois se dessinait de façon suffisamment nette pour que j'imagine clairement la paire d'yeux au-dessus de lui me lançant des éclairs foudroyants.
« Cette fois, j'irai jusqu'au bout » me répétai-je, comme pour me donner du courage.
« Tant que tu ne seras pas fait, scélérat, je resterai là. »
Je bondis comme un fauve. Avant même que je ne pose mes mains moites sur lui pour l'agripper, sa carapace drapée s'enroula autour de moi pour m'immobiliser. Je m'agitai comme une furie pour ne pas succomber à sa diabolique étreinte. Après un âpre combat, je parvins à me saisir d'une des extrémités de son armure sinueuse. Désormais, l'issue du pugilat était entre mes mains, ou plutôt dans la main libre qu'il me restait. Je devais à tout prix me saisir stratégiquement d'une autre partie de sa couche protectrice.
Tâtonnant fébrilement dans les méandres de l'obscurité à la recherche du « deuxième bout de la victoire », je sentais mon regard se troubler, devenir lourd, sous les douces et pernicieuses caresses de mon adversaire de toujours...

« Oui ! ça y est ! Je le tiens. »
J'ouvris soudainement les yeux, prenant conscience que quelques secondes de plus auraient suffi pour que je succombe à mon terrible adversaire, noyé dans les limbes, subissant le joug de son exquise et terrible malédiction.
Mais l'heure n'était plus à la rêverie.
Ni une ni deux, je me dépêtrai de mon sarcophage sacré pour me tenir debout face au monstre, tenant fermement chacun des bouts de ses soyeuses excroissances.
Je brandis simultanément mes mains vers le plafond avec la vigueur d'un apôtre honorant le sacre du Soleil.
Dans un râle guttural, écho de ma terrible affliction, je me mis à secouer la peau de la bête.
Je pouvais presque voir, sinon ressentir, les spectres nauséabonds de mes défaites précédentes surgir de sa carcasse pour se dissiper aussi vite qu'ils sont apparus au rythme de mes battements.
De l'obscurité enfouie au cœur de mon ennemi, une faible lueur commençait à apparaître.
Cette petite étincelle fugace se fit plus fougueuse et devint timide clarté.
De la timide clarté qui se gorgeait rapidement d'assurance un rayonnement naquit.
Le rayonnement à son tour s'intensifia et finit par déployer sa majestueuse robe de lumière tel un splendide paon incandescent en pleine parade.
La pièce était désormais entièrement baignée dans l'éther.
Aveuglé, je lâchai la bête.
Un vent de fraîcheur imprégnait lentement la pièce tandis que la lumière se dissipait. Progressivement, j'ouvrais les yeux.
Il ne restait plus que l'ombre d'un infime pli à la surface de son armure. Mais cette fois-ci, il était orienté de telle sorte que mon rival semblait me sourire, comme pour me remercier.
Je me surpris à esquisser un sourire en retour.
« Ainsi c'est ce que tu désirais depuis le début... »
Un subtil sentiment de satisfaction se diffusait en moi.
Détendu, éprouvé, mais serein, je me mis à l'étirer et l'ombre disparut.

Ça y est, mon lit était fait.

122
122

Un petit mot pour l'auteur ? 32 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
De jolies petites trouvailles ça & là. Très sympa !
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
votre récit est "drôlement" bien écrit et totalement inattendu
une deuxième lecture pour saisir les indices cachés sous les draps
quelle galère que d'enfiler la couette dans sa housse !

Image de Frédéric Bernard
Frédéric Bernard · il y a
Rien ne vaut une bonne chute pour reconsidérer l'ensemble du texte et comprendre la raison de la phrase : "allongé de tout son hêtre". Quoi de plus normal pour un adversaire à la gueule de bois^^. En tout cas, c'est très amusant de voir un objet du quotidien et une corvée devenir devenir les éléments d'une lutte épique. Bel humour :-)
Image de Melka Melka
Melka Melka · il y a
Merci Frédéric !
Image de Yam Ay
Yam Ay · il y a
Délicieuse histoire courte à la chute inattendue . Belle surprise !
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Une bête bien mystérieuse qui se découvre enfin au moment de la chute très humoristique ! Bravo, Melka ! +5
Je vous invite à lire mon sonnet "Roberto" si vous avez un peu de temps : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/roberto Bonne journée à vous.

Image de Melka Melka
Melka Melka · il y a
Merci Jean.
Avec plaisir pour lire votre sonnet.

Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour Melka ! Je relis avec grand plaisir votre TTC avec sa chute très inattendue après une lutte homérique !
Ce message aussi pour vous informer que mon sonnet Robeto que vous avez soutenu est maintenant en finale automne et sollicite un nouveau soutien : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/roberto

Image de Zouzou Z
Zouzou Z · il y a
Une chute...qui tue... Mes voix
En lice ' Le cri du feu ' si vous aimez

Image de Melka Melka
Melka Melka · il y a
Merci Zouzou.
Je vais lire "Le cri du feu"

Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Du suspense et de l'humour, avec une chute inattendue et drôle. Quel combat, en effet !
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Excellent ! Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles ! Vous avez mes 5 voix pour votre excellent récit ! Je vous invite à découvrir mon univers !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/contact-9
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/triste-cire

Image de Melka Melka
Melka Melka · il y a
Merci Félix.
Avec plaisir pour découvrir votre univers.

Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
La chute m'a mise KO !
Quel terrible combat d'oreillers et de draps et de housses !

Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
C'est une chute de lit ! ;-)
Image de Denys de Jovilliers
Denys de Jovilliers · il y a
Quelle lutte ! La chute ne manque pas d'humour.

Vous aimerez aussi !