2
min

Le colporteur

Image de Jo Kummer

Jo Kummer

40 lectures

9

Un visiteur, au levée du jour.
Depuis plusieurs semaines la nuit n'en finissait pas.
Ce matin j' hésitais à me lever, j' avais malgré tout ouvert les
volets pour que la lumière vienne jusqu'à mon lit, et j' attendais
sagement quelques instants encore pour lancer le café.
La sonnette de l' entrée me fit définitivement quitter ma
somnolence. « elle était récemment installée mais avait un grand
succès »
J' aperçois sous la pluie un chapeau de feutre qui dépasse
légèrement du portail.
Je passe un vêtement de pluie et me dirige vers ce matinal
visiteur.
C' est un bien frêle jeune homme, un long manteau le protège
de toute cette eau qui tombe sur nos têtes, les gouttes qui
s' écoulent de son grand chapeau lui tombent sur les épaules ,
il doit avoir au plus 25 ans, une grosse caisse couverte d' un
ciré lui barre le dos, il tient dans main gauche une grande
mallette de cuir.
Il m' adresse la parole en premier, je suis colporteur de plantes
médicinales et gustatives, le pharmacien du village m'a dit que
vous cherchiez des thérapies alternatives, écologiques pour vous
soignez.
-Effectivement mais... Je n' eus pas le temps de continuer ma
phrase qu' il enchaîna.
Laissez moi vous montrer, vous expliquer, vous êtes seul juge
vous déciderez après.
On n' allaient pas rester là à discuter sous la pluie qui
redoublait.
-Suivez moi mon café est en route on sera au sec, vous pourrez
me montrer votre médecine.
Son habit de pluie l' avait bien protégé, pas une seul goutte
d' eau n' avait traversée, sa grosse malle de dos était elle aussi
bien au sec.
Il accrocha son vêtement et la toile cirée avec beaucoup d'
application au porte manteau près des parapluies.
Ma grande table de ferme fut rapidement couverte de nombreux
sacs de papier, gonflés des précieuses plantes, sur chacun une
étiquette écrite à la plume portait un nom latin.
IL ne me restait à peine la place pour poser deux bols, du pain
frais, de la confiture de cerises et du miel.
Je sentais qu' il voulait commencer son discours, mais il devait
avoir un peut faim et m' accompagna dans mon repas.
Je n' avais pas encore terminé de me restaurer qu' il
commença :
-L' édit de Charlemagne, les simples cultivés au monastère, les
plantes des terres lointaines, je n' allais pas pouvoir l' arrêter.
J' allais quitter ma chaise pour resservir du café chaud, quand
nos deux regards se croisèrent, la peau de son visage était lisse
presque imberbe, à peine un léger duvet sur les joues, il était
peut être encore plus jeune que je l' avais imaginé.
Quant j' eus fini de me lever ma tête se mis à tourner et dans
mon dernier regard mes yeux se fixèrent sur les siens de la
couleur des plantes de sa médecine.
A mon réveil une odeur de fleurs des bois embaumait la maison,
une bûche brûlait dans la cheminée, j' étais allongé sur mon lit
couvert de mon plaid de mohair.
Son regard, très doux, heureux, me regardait quitter ce malaise
que sa médecine venait de me guérir.
Quant il se pencha sur moi je pu entre voir par sa chemise
entre ouverte les bien belles formes des seins d' une femme,
mon colporteur était un demoiselle.
Quelque mots posés les un après les autres.
Jo. Kummer
9

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Thara
Thara · il y a
Une journée qui n'annonçait rien de particulier, se transforme en une belle journée et, une surprise de taille...
·
Image de Jo Kummer
Jo Kummer · il y a
Merci Thara, de ta visite!
·
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Sidérant. Belles lignes et texte empreint de finesse.
·
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Un texte envoutant !
·
Image de Marsile Rincedalle
Marsile Rincedalle · il y a
Un colporteur qui a des allures d'elfe des forêts. Très beau !
·
Image de Jo Kummer
Jo Kummer · il y a
Marsile Rincedalle merci de ton passage sur mon poème!
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Quelle surprise à la fin, je ne m'y attendais pas car tout semblait se diriger vers une douce petite fin mais c'est super aussi Jo :)
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Belle écriture, ravie d'avoir découvert votre texte Jo
·
Image de Jo Kummer
Jo Kummer · il y a
Merci Ophélie, je suis ravie que mon texte t'ai plu. Demain je compte lire tes pages! Jo.
·
Image de Flore
Flore · il y a
Je découvre votre texte, après votre venue sympathique sur mon poème. Quand le colporteur vous guérit, et qu'une charmante jeune fille ....apparaît, la guérison s'accompagne d'une douce surprise. Merci pour ce courrier partagé.
·
Image de Jo Kummer
Jo Kummer · il y a
Flore est devant moi, non je ne vais pas la cueillir !
Je vais simple contempler sa beauté et m’enivrer de son parfum ! Et bien sur visiter ses pages!

·
Image de Dranem
Dranem · il y a
Une écriture singulière pour cet énigmatique et troublant colporteur !
·
Image de Jo Kummer
Jo Kummer · il y a
Merci Dranem pour ton commentaire.
Il s’agit d’un texte écrit à une amie !
Je l’ai publié sur sport édition.
J’espère bientôt lire tes publications

·
Image de Dranem
Dranem · il y a
Tout le plaisir était pour moi : la découverte un nouveau texte sur short ! sur ma page, j'ai quelques textes aussi différents les uns des autres par exemple : " Série noire " Le début d'un polar .
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/serie-noire-1
A bientôt pour d'autres échanges !

·