1
min

le clandestin

Image de Momo69190

Momo69190

10 lectures

0

Bonjour, gendarmerie Nationale, vos papiers !
Funeste plaisanterie, ou dramatique allégorie,
Nu comme un ver, je me cache derrière un poil pubère,
Il est vrai, que cette métamorphose, m’indispose,
J’étais loin de m’imaginer, qu’un sort, puisse être à l’origine,
D’un esprit volatile, m’envoyant dans ces lieux hostiles,
Les vagues brisent le silence, de mon absence, je souris
Pour calmer l’impatience, de l’impétueux, qui devient soudain hargneux,
Je tends obligeamment, une main ouverte à un soupçon d’égarement,
J’ajoute sans discordance, une indéniable révérence,
Et file dans l’indifférence, à travers les ruelles, laissant un gout amer,
De mon passage éphémère, au bourru qui manifeste son mécontentement,
En m’injuriant, d’horrible façon, sur un comportement, que je justifie allègrement,
D’un disfonctionnement, de lois qui m’offusque arbitrairement,
Je ne suis qu’un clandestin, que la nudité importune.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Momo69190
Momo69190 · il y a
ironie du sort merci
·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Franchement!! Un clandestin tout nu qui se cache derrière un poil pubère!! Faut le faire!!
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Il regarde sa montre, elle ne viendra pas, commande un autre verre pour se donner l’air,D’exister, de paraître, mais au fond de lui, quelque chose s’est brisé,Il ne croit plus en rien,...