1
min

Le cimetière s'agrandit

Image de Cajocle

Cajocle

175 lectures

42

Le cimetière s'agrandit et disparaissent les tombes anciennes, les oubliées, aux inscriptions en partie ou totalement effacées.
Au printemps, recouvertes d'une mousse épaisse, où s'accroche parfois un reste de couronne usée et délavée par le temps, elles sont envahies de longues herbes folles, vertes et blondes et de grandes fleurs multicolores, fruits de semences hasardeuses venues des tombes voisines, des jardins alentours, portées par le vent odorant et léger et les oiseaux. Leurs pierres branlantes, quelques fois écroulées, souvent un peu penchées, ont fait bouger la terre et provoqué quelques bas monticules et des aspérités où se sont nichés des morceaux de cailloux, des restes de croix et des bouts de ferraille.
Lorsqu'on s'approche un peu, on distingue une date, le début d'un prénom, une photo moitié gommée : elle portait un chignon haut, une robe noire avec de la dentelle autour du cou et s'appelait Amélie.

Elles dégagent une telle poésie qu'elles méritent de rester vivantes à travers quelques photos.
42

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Très joli. Les cimetières en GB sont plus gais...on y pique-nique...
Image de Christian Nave
Christian Nave · il y a
Aux cimes t’y-erres marin où l’amer t’humes, l’amer toujours recommencé : me fait penser au frontispice-épitaphe de celui de Salon-de-Provence : “Nous avons été ce que vous êtes, vous serez ce que nous sommes !” @Notomb reader ;)
Image de Damien Malène
Damien Malène · il y a
Comme pour les deux textes lus avant celui-ci, "Le vieil homme..." et "Pourquoi..." je note votre talent pour choisir et raconter ce qui a été figé, ce qui est immobile, ce qui a disparu. Quelques lignes pour susciter émotion, et questions. L'impermanence...
Image de Patrick Barbier
Patrick Barbier · il y a
C'est Amélie nos tombes ?
C'est drôle que tu aies choisi pile poil ce prénom.
Sinon, ton texte a l'odeur des vieux cimetières.
Ceux où les pas des vivants résonnent d'une manière différente.

Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Celle là, il fallait la trouver... Bravo ! :-)
Image de Herker_hermelin
Herker_hermelin · il y a
Ah ! le charme imprescriptible des vieux cimetières...on se fait toujours avoir.Au début, un peu timide, on pousse un vieux portail qui grince. puis on déambule entre les allées, on prend la mesure sacrée du lieu. Puis le regard est pris par un détail, une croix, une fleur, un nom. Puis on se penche pour déchiffrer, et on aperçoit une photo, on cherche les dates, on imagine une vie, et c'est déjà trop tard, ils sont déjà tous là, on se rend compte de la proximité de toutes ces vies, si proches et pourtant différentes, et c'est déjà trop tard, l'émotion vous gagne...Merci à toi d'avoir si bien évoqué ce lieu particulier qu'est un vieux cimetière..
Image de Stéphanie Lamache
Stéphanie Lamache · il y a
Une promenade à travers le temps, belle et mélancolique. Dans l'un des cimetières abandonnés de Caen, j'avais pris cette photo : https://www.flickr.com/photos/23333936@N08/2226597496/in/photolist-4oKTS1
Image de Stéphanie Lamache
Stéphanie Lamache · il y a
Le mystérieux "36e de ligne" pose bien des questions...
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Vous avez une idée de la signification ?
Image de Stéphanie Lamache
Stéphanie Lamache · il y a
Je pense qu'il doit s'agir de la tombe d'un soldat, avec la mention de son régiment. C'est dans le cimetière près de la gare de Caen, où est enterré l'authentique Monsieur Loyal, qui a donné son nom à la fonction.
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Une belle émotion suscités par une photo sépia encore bien visibe sur une tombe dans un cimetière à l'abandon tombé en ruine. Bravo, Cajocle ! Vous avez mon vote.
J'ai ici un ttc pour le fun et le rire si cela vous tente : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/beee (en finale)

Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Je trouve ça triste toutes ces tombes délaissées, abandonnées, oubliées, sans plus personne pour y venir déposer ne serait-ce qu'un regard
Image de Verseau Chantal
Verseau Chantal · il y a
Je parcours ces cimetières ou reposent les miens
Je visualise donc vos mots

Image de André Page
André Page · il y a
Les cimetières grandissent comme grandit le chagrin... et chacun de nous a déjà un bout d'oubli dans la poche de sa veste, qu'il essaie pourtant de ne pas se faire piquer... merci pour ces détails qui donnent une grande force au texte Cajocle :)

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Terrible spectacle que tu offres cette nuit. Je contemple l'horizon, persécuté par le tumulte assourdissant de ta fureur déchaînée pas même surpassée par la colère électrique des cieux. ...