LE CHILIEN

il y a
2 min
42
lectures
14

Dilettante ...Dilettante , vous avez dit Dilettante ? Amoureuse depuis si longtemps des Haïkus ....cet art de la poésie modeste , me suis surprise à en écrire ..... Grâce à SHORT, me suis  [+]

Dedans , la pénombre, volet baissé dés 9 heures, le silence épais du bien-être, le monde comme rond, parfait, les pépiements des moineaux, ils sont plus nombreux maintenant que la jeune génération a suivi le parcours des parents jusqu'au balcon avec ses graines et surtout l'eau mise à leur disposition....Alors,besoin d'un autre silence, celui de la mélodie qui accompagne maître Chen Shiyu pour sa démonstration du Taïji Wudang 13, 36,108 le mot est totalement inadapté, il est lui-même cette forme, il l'incarne, je deviens aussi ce rythme même en pratiquant mon Taïji style Yang , le grand enchaînement, la même lenteur sur les appuis, le même travail sur la pose du pied dans la marche, celui des mains , des bras, je suis mes mains, mes bras jusqu'au bout du geste...et pourtant je n'oublie pas que le style Yang est plus proche du combat, un peu plus rapide, donc, mais je maintiens l'énergie malgré la lenteur, la chaleur du dehors maintenue à distance seule la lumière bienfaisante règne, comme dans cette petite église sur le Camino à la halte de midi du jour, arrêt sur le parvis avec les autres marcheurs, nous nous suivons depuis quelques jours,et puis un chant grégorien nous attire à l'intérieur, deux des marcheurs sont là à déambuler tout en chantant, sidération , ils portent des sortes de chasuble, quelle paix étrange, quelle beauté, celle du chant , celle aussi des officiants , qui avant d'arriver à la halte dévalaient encore comme nous tous, le sentier devenu ruisseau après la pluie des derniers jours, l'un d'eux est chilien, grand, mince, très beau, il porte un chignon, ce qui le caractérise c'est son regard plein d'empathie, communiquer, tellement facile, parle parfaitement français avec une petite pointe d'accent, il fait partie d'un groupe de trois jeunes hommes, nous logeons dans le même hôtel chaque soir, le fait qu'ils n'aient que deux chambres nous avaient tout d'abord interrogés, mais ils avaient levé très vite l'ambiguïté en nous disant que leur ami chilien partageait leur lit à tour de rôle, tout cela avec une si grande simplicité...Qui étaient-ils ces marcheurs , nous n'avons pas pu nous déterminer, étaient-ils de simples marcheurs croyants,comme on en rencontre sur le Chemin, voire des prêtres, des moines ?
Nous n'avons jamais osé leur poser la moindre question à ce sujet....ce que je sais c'est que leur vie était une quête spirituelle, je me souviendrai toujours de la conversation que j'ai eue avec le jeune-homme chilien , dont j'ai oublié le prénom, à notre arrivée à Conques, c'est là que nos chemins se séparèrent, eux devaient rester plusieurs jours dans l'abbaye et nous, continuer en direction de Cahors le lendemain, mais dans la soirée alors que je me trouvais seule à contempler le panorama, il m' a rejointe et nous avons beaucoup parlé ensemble sur le chemin qu'était la vie, les engagements, la beauté des choses, il me parlait comme s'il me connaissait depuis longtemps en une intimité si grande, nous nous sommes dit comme cette rencontre avait été riche en partage et nous nous sommes dit adieu, j'étais si triste à l'idée de ne plus jamais le revoir.......
Quand je pratique en suivant ce rythme si lent du Wudang, ce Taïji et ce Qi Gong pratiqués par les moines taoïstes des monts Wudang, il m'arrive, comme en ce jour d'été, de me transporter dans cette petite église avec ce chant grégorien et ces deux jeunes hommes déambulant dans les travées en une chorégraphie sacrée....Une nostalgie de beauté, de simplicité......
14
14

Un petit mot pour l'auteur ? 13 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de De margotin
De margotin · il y a
J'aime ce chilien.
Je vous invite à découvrir mon Dessin. Merci beaucoup
https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/au-bord-de-la-plage-1

Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un texte qui invite à la méditation, et qui impose sa sérénité.
Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Votre texte est fort agréable à lire.
C'est très imagé.
Je ne connais pas beaucoup de choses de sur ces pratiques, mais ce n'est pas pour la première fois que j'en entends parler.
Votre texte est d'une grande aide.
Merci.
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire mon texte"Mésaventures nocturnes" en final pour le Prix des jeunes écritures.

Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Joli
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Une bien jolie rencontre !...
Image de Randolph
Randolph · il y a
Après plus de quarante ans d'Aïkido, presque autant de Zazen, je pratique le Qi Gong depuis quelques années. Tôt le matin, pieds nus sur l'herbe.
Je parles de moi pour vous dire combien j'ai goûté votre texte Merci !

Image de Soseki
Soseki · il y a
Comme ce doit être ressourçant de pratiquer les pieds nus sur l'herbe du matin ! moi, je suis , hélas, citadine, dois aller au Parc avec mes brooks
Image de Randolph
Randolph · il y a
Je reconnais que c'est un privilège d'habiter à la campagne ! De plus, pas loin de la mer et à deux heures de la montagne. Une randonnée vaut bien une séance de Qi Gong ! (inconsciemment, je vous tends la perche vers "la bulle et la carapace" ! ). Bonne journée Soseki.
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Une randonnée qui apporte les joies de la nature et des belles rencontres.
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Il y a parfois de belles rencontres, si rares, ou sans se connaître, on se reconnaît. Votre texte le dit avec une vraie délicatesse et beaucoup de douceur. Merci à vous.
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Quiétude de sage
Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Un texte magnifique. Bravo à vous, j'ai adoré. Vous-avez ma modeste voix.

Je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le prix des jeunes auteurs, et à me soutenir avec vos voix, si jamais il vous plaît.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chose-11
J'adorerais également lire vos commentaires avisés qui m'aideront à me parfaire.

Image de Soseki
Soseki · il y a
j'irai le lire avec plaisir !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Ex tenebris lux

Valérie Labrune

Il y eut une nuit où la lune se figea. Elle resta là. Inerte. Le jour ne lui succéda plus. Combien de temps est-ce que cela dura ? Longtemps. Très longtemps. Puis elle disparut, plongeant les... [+]