Le chien qui n'aimait pas les chats

il y a
3 min
72 174
lectures
51
Qualifié

Enseignant et papa de deux petits garçons, je ressens les histoires comme une source d'évasion où aucune limite ne vient faire obstacle à l'imagination. Chaque histoire a une vie, il ne tient  [+]

Image de Hiver 2021
Un chien qui n’aime pas les chats ? Cela n’a rien d’original, et pourtant ce chien-là n’était vraiment pas banal.
Il s’appelait Popeye et avait de grandes oreilles, tellement longues et douillettes, qu’il s’en servait de doudoune pour se protéger du froid quand arrivait l’hiver.

Comme la plupart des animaux de son espèce, Popeye n’aimait pas les chats, pire encore ; il les détestait.
Il disait qu’ils passent leur temps à manger, à se bagarrer ou à dormir.
Chaque fois qu’il voyait un chat, il se mettait très en colère et ne lui donnait pas longtemps avant de remballer ses poils et de mettre les voiles.

Un jour, dans le quartier des abîmés, où vivait Popeye, il y eut même une guerre entre chiens et chats, c’est dire si l’entente et la collaboration étaient impossibles et, évidemment, les toutous avaient eu raison des matous.
Depuis, il faut reconnaître que la vie était plutôt paisible dans le coin, et Popeye n’avait plus de raison de se mettre en colère.
Cependant, lorsqu’il se reposait, il ne fallait surtout pas lui chatouiller les oreilles, qu’il avait longues et sensibles.

Pourtant, un matin, alors que Popeye s’apprêtait à faire la sieste, une douce et belle mélodie venue de l’autre bout de la ville, arriva jusqu’aux oreilles du cabot.
C’était Pipouille, le chat qui gratouille.
Il avait des griffes tellement longues qu’il s’en servait pour faire beaucoup de choses, mais ce qu’il faisait le mieux, c’était jouer de la guitare.

Sa musique était douce et envoûtante et ne faisait pas beaucoup de bruit, mais Popeye avait des oreilles si grandes et délicates qu’il entendait tout et n’en perdait pas une miette.

« Oh, mais d’où vient cette belle musique ? Je n’ai jamais rien entendu d’aussi doux, c’est tellement paisible, il faut absolument que je trouve celui ou celle qui joue cette mélodie. »

Alors, Popeye partit à la rencontre du mélomane sans penser un seul instant qu’il pouvait s’agir d’un chat !

Mais la musique venait de loin, de tellement loin que le chien se mit à courir de plus en plus vite, guidé par le son délicieux des notes de guitare.
Comme il courait très vite et qu’il y avait un peu de vent, tout d’un coup, Popeye avait les pattes qui ne touchaient plus terre.
Mieux encore, il se mit à voler à travers les airs et ses oreilles battaient comme des ailes d’avion.
Popeye aimait ça, il se sentait libre et apaisé par cette somptueuse mélodie.
En chemin, il rencontra des nuages qui entendaient, eux aussi, le son de la musique.
D’abord, il vit un nuage à lunettes qui dansait et faisait gigoter ses montures, sur un rythme qui devenait enivrant.
Puis, il y eut un nuage qui avait des pinces à linge, et lorsqu’il bougeait, on aurait dit qu’il jouait des castagnettes.
Il y avait aussi le nuage au chapeau, qui écoutait la musique tout en faisant son dodo.

Tout allait pour le mieux pour l’animal jusqu’au moment où un chêne millénaire gigantesque lui barra la route.
— Qui es-tu ? et que veux-tu ?
— Euh, pardon de vous déranger monsieur le chêne millénaire, mais je suis un chien aux grandes oreilles et je cherche à savoir d’où vient cette magnifique mélodie.
— Une mélodie, dis-tu ? Magnifique ? Comme je t’envie, moi je ne connais pas, je n’entends pas aussi bien que toi, et puis je ne vois pas pourquoi je te laisserais passer !
— S’il vous plaît. 
— Je te dis NON, répondit l’arbre qui devenait de plus en plus méchant.
Le chien ne savait plus quoi faire jusqu’à ce que lui vienne une idée.
— Je peux vous prêter un peu de mon oreille si vous voulez, comme ça vous découvrirez toute la beauté de cette musique.
— Ça, c’est une bonne idée !
— Et en échange, me laisserez-vous passer ?
— Si ta musique me comble de joie, alors tu passeras.
Popeye, qui prêta un peu de son oreille, n’avait jamais vu ça, l’arbre millénaire était tellement enivré par la musique que ses vieilles écorces se mirent à briller comme aux premiers jours.
À coup sûr, l’arbre avait aimé et le chien pouvait repartir à ses recherches.

Quelle fut sa surprise lorsqu’il s’aperçut que celui qui jouait aussi bien était son pire ennemi : un chat !
Pipouille s’arrêta net de jouer
— Ne t’arrête pas petit chat, continue de jouer. 
— Je ne peux pas, je ne peux plus, lui répondit Pipouille
— Et pourquoi ?
— Parce que je sens que tu n’aimes pas les chats, et ta présence me trouble.
— Oh, mais tout ça c’est du passé, j’ai fait un si long chemin pour te rencontrer, ta musique m’a envoûté, désormais je ne pourrai que t’aimer.

À partir de ce jour-là, Popeye, le chien aux grandes oreilles, se mit même à chasser les chiens qui n’aimaient pas les chats.
51

Un petit mot pour l'auteur ? 74 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de MireilleP Talfer
MireilleP Talfer · il y a
Je cherchais des histoires à raconter, sur Skype, à ma petite fille de 5 ans qui vit en Polynésie. Je pense, ainsi, en tenir une qui devrait lui plaire. Merci à vous.
Image de Michaël DAUVISSAT
Michaël DAUVISSAT · il y a
Merci Mireille ! Je suis ravi que cette histoire "voyage" jusqu'en Polynésie !
Image de Matis Zouille
Matis Zouille · il y a
Bonjour, l'histoire elle est bien mais ça serait mieux si le chat il s'appelait paillette et le chien crackers parce que c'est plus mieux je crois et c'est trop bien que le chien il vole comme un papaillon et ce serait bien si à la fin le chat et le chien ils tombaient amoureux dans la vraie vie et qu'ils fassent des bébés chats avec des grandes oreilles pour voler. Bisous à bientôt et merci pour l'histoire je l'ai bien aimé !
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Popeye et Pipouille, c'est bien sympa :-)
Image de Michaël DAUVISSAT
Michaël DAUVISSAT · il y a
Merci Jeanne !
Image de Carole Ranaivoarison
Carole Ranaivoarison · il y a
J'adore 💕 !
Très belle histoire ! Mon fils n'a pas encore l'age de comprendre, mais je suis certaine qu'il adorera car j'ai été moi même conquise.

Image de Michaël DAUVISSAT
Michaël DAUVISSAT · il y a
Merci Carole !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Quand on dit que la musique adoucit les moeurs ... !
Image de Marie Squedin
Marie Squedin · il y a
Merci pour cette très belle histoire qui ouvre tellement bien l'imaginaire des enfants et des grands. Merci
Image de Michaël DAUVISSAT
Michaël DAUVISSAT · il y a
Merci à vous pour votre commentaire !
Image de Amel Laroussi
Amel Laroussi · il y a
Merci pour ce beau partage. Une belle histoire, rythmée et bien tournée. Mes filles ont apprécié. Belle continuation pleine d'inspiration !
Image de Michaël DAUVISSAT
Michaël DAUVISSAT · il y a
Merci à vous pour votre commentaire et pour vos encouragements !
Image de Christa Joseph
Christa Joseph · il y a
J'ai un petit club pour enfants
Et chaque dimanche je leurs raconte une histoire

Et aujourd'hui c'était celle ci

Je l'aime beaucoup

Image de Michaël DAUVISSAT
Michaël DAUVISSAT · il y a
Merci beaucoup Christa ! est ce que les enfants ont aimé ?

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Amélie

Sandra Bartmann

Il faisait encore nuit. On s'était dit qu'à six heures du matin, les surveillants dormiraient encore. Il fallait juste contourner les cuisines et atteindre la petite fenêtre au fond du couloi... [+]

Très très courts

La Mercedes

Thierry Schultz

Le paysan poussa la porte de la grange et lui fit signe d'avancer. Essayant de ne pas trébucher dans cette pénombre, Daniel plissa ses yeux de myope, sans grand succès. Aussi quand le vieux tira la... [+]