Le chat, son grand ami

il y a
1 min
22
lectures
0
Les yeux rivés sur son clavier, elle ne faisait même plus attention à la musique qui passait à la radio. Sûre d’elle, elle ne regardait pas son écran, persuadée de n’avoir fait aucune erreur de frappe. « De toute façon, je serai quand même comprise » pensait-elle. Elle ne savait pas si elle aurait le courage d’appuyer sur la touche « Envoyer ». Mais elle continuait à marteler son clavier. Ses idées se mêlaient plus vite dans sa tête que ses doigts n’écrivaient, et cela l’énervait. Elle avait tellement de choses à dire. Les larmes lui montaient aux yeux, elle savait qu’elle n’oserait jamais envoyer ce qu’elle avait écrit. Malgré ça, encore et toujours, elle continuait d’écrire ce qu’elle ressentait, ce qu’elle avait sur le cœur... Elle enleva ses lunettes ; les larmes coulaient désormais le long de ses joues. Enfin, elle avait fini. Elle se leva de son bureau, laissant l’ordinateur allumé avec son écrit à l’écran. Elle n’avait pas appuyé sur la fameuse touche. Pas encore. Elle sortit fumer une cigarette qu’elle savoura entièrement, jusqu’à la limite du filtre. Elle rentra, s’installa devant sa machine. « Votre message a bien été envoyé. » A côté de l’ordinateur, sur son bureau, son chat miaulait en la fixant.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,